Investir dans l’Immobilier Après 50 ans ? (Plan d’Action et Astuces)

L’immobilier est un investissement très lucratif s’il est fait correctement. 

De plus, il a la capacité de vous permettre de rattraper un peu votre retard pour devenir rentier.

Il n’est jamais trop tard pour commencer à investir dans l’immobilier.

La grande beauté de l’immobilier est que vous pouvez posséder une propriété réelle, de la pierre en dur.

Ce n’est pas comme si vous possédiez des actions, où la propriété ne semble pas si tangible.

Une fois que vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il y a très peu de moyens de vous retirer cette propriété – et vraiment aucun où vous ne seriez pas dédommagé comme avec l’expropriation (tant que vous payez vos impôts).

L’investissement immobilier est quelque chose que vous pouvez mesurer concrètement et physiquement et qui est bénéfique pour la société.

Vous investissez dans quelque chose qui donne à quelqu’un d’autre un endroit où vivre, travailler ou stocker des biens ! C’est cool quand même…

Nous allons voir les avantages à investir dans l’immobilier pour un sénior et la stratégie pour acquérir 10 appartements en locatif et compléter votre retraite.

Voici un aperçu, vous êtes libre de poursuivre la lecture pour accéder à tous les détails utiles.

Les avantages à investir dans l’immobilier après 50 ans ou 60 ans :

  • Votre réseau
  • Votre assurance
  • Votre sagesse
  • et votre attention envers les détails

Avant de commencer, Trouvez ici: Que Fait un Agent Immobilier toute la journée ? (Et combien il gagne)

Les avantages d’attendre pour investir plus tard dans la vie

"Investir dans l’Immobilier Après 50 ans ? (Plan d’Action et Astuces)  "
Le plus tôt est le mieux même pour un investissement locatif, mais il n’est jamais trop tard

1. Vous Disposez d’un Réseau établi

Le réseau est l’un des meilleurs atouts dont dispose un investisseur immobilier pour trouver des biens très rentables qui s’autofinancent.

L’activation de votre réseau peut déboucher sur une multitude d’opportunités et/ou même la possibilité d’un financement privé qui peut vous permettre de jouer le rôle d’effet de levier pour développer votre patrimoine immobilier.

Et le meilleur dans tout ça ? Les mises en relation grâce à votre réseau, c’est GRATUIT.

L’un des grands avantages dont bénéficient les investisseurs plus âgés est un cercle établi d’amis, de collègues et de connaissances avec lesquels ils peuvent se mettre en réseau.

2. Vous avez les moyens de demander ce qui doit être demandé

Une autre action simple qui empêche beaucoup de gens de trouver un accord ou de conclure un marché est l’art simple de demander.

Pas l’art de négocier, simplement l’action de demander ce que vous souhaitez.

Lorsqu’ils interceptent de la drogue lors d’un contrôle routier, les douaniers sont formés pour savoir qu’il est plus important de savoir comment poser une question que de savoir ce que vous demandez.

Par exemple, si vous posez une question oui ou non et que vous recevez une réponse qui n’est pas oui ou non, c’est un signe de tromperie.

Si vous demandez à quelqu’un s’il y a dans le véhicule quelque chose que vous devriez savoir, il vous répondra probablement non.

Dans leur esprit, ils se disent : “Non, vous n’avez pas besoin de savoir”.

Soyez plutôt précis quand vous posez vos questions.

Les questions peuvent donner lieu à des réponses inattendues.

Cependant, de nombreuses personnes ont peur de demander, car elles ne savent pas quelle sera la réponse. 

C’est la peur de l’inconnu. 

En tant qu’investisseur, vous devez apprendre à surmonter à la fois la peur de l’inconnu et la procrastination. 

En tant qu’adulte mature, qui commence à entrer dans la catégorie des séniors, il est plus probable que vous ayez déjà assez d’assurance pour pouvoir poser n’importe quelle question sans avoir peur de la réponse.

3. Faire attention aux détails

L’attention portée aux détails est un autre avantage dont bénéficie une génération plus âgée et donc un investisseur immobilier de plus de 50 ans.

Souvent, cette attention aux bons détails s’acquiert au cours d’une vie de travail.

L’attention aux détails est plus un comportement appris qu’un instinct.

Cependant, cette orientation vers le détail peut également rendre les investisseurs plus âgés méfiants, car ils s’inquiètent des détails de l’opération plutôt que de l’ensemble du tableau.

L’attention portée aux détails peut donner un avantage si elle est gérée et ne permet pas de submerger votre décision.

Le bon sens est un bon égalisateur pour déterminer ce qui remportera la mise, entre les avantages et inconvénients de tout investissement locatif.

Pour vous accompagner, Eldorado Immobilier a mis en place un simulateur d’étude de marché basés sur le Big Data, qui vous aidera à prendre le recul nécessaire.

4. Vous avez de la sagesse

La sagesse est l’un des plus grands facteurs psychologiques qui empêchent les gens d’investir.

La sagesse est un outil formidable lorsqu’elle est utilisée correctement.

Mais lorsqu’elle est mal utilisée, elle procure un faux sentiment de “faire la bonne chose”.

La sagesse est essentiellement une expérience.

Depuis leur plus jeune âge, la plupart des gens ont entendu et appris (à des degrés divers) que l’endettement est mauvais.

Bien sûr, s’endetter pour acheter une résidence principale est acceptable, mais l’endettement est généralement mal vu.

Ce facteur psychologique a tenu beaucoup de gens à l’écart.

Ainsi, dans ce cas, la “sagesse” qui empêche d’acheter un investissement qui sera rentable est mauvaise.

Lorsque vous envisagez de vous lancer dans l’investissement immobilier, veillez à ce que votre “sagesse” soit maintenue dans son contexte ; ne la laissez pas éclipser votre bon sens.

“Vous devez dépenser de l’argent pour gagner de l’argent” est vrai pour pratiquement tous les supports d’investissement dans le monde.

Investir après 50 ou 60 ans : Comment Investir (rapidement) dans 10 Appartements pour sa retraite ?

"Investir dans l’Immobilier Après 50 ans ? (Plan d’Action et Astuces)  "
Économisez comme un fou. Et commencez à acheter MAINTENANT

Exemple de plan d’investissement

Option 1

Travaillez avec un agent immobilier qui est un investisseur.

Assurez-vous qu’il possède effectivement des propriétés.

Assurez-vous qu’il sache vraiment ce qu’ils fait.

Et commencez à acheter une propriété qui est en dessous de la valeur du marché, qui a besoin de travaux et sur laquelle vous faites tout.

Option 2 : Laisser quelqu’un d’autre aller au charbon (vente clé en main)

Dans cet exemple, vous devez soit acheter des biens immobiliers de grande qualité qui ont été effectivement rénovés et choisir une société de gestion immobilière que vous avez contrôlée est d’acheter clé en main.

Les propriétés “clés en main” offrent la meilleure possibilité de vivre une expérience tout en main et bien sûr facile à gérer.

Vous mettez littéralement sous contrat cet agence immobilière qui gérera tout personnellement.

  • Acheter au détail. Trouvez un agent génial qui possède et loue des biens et qui les évalue. Assurez-vous que les finitions sont bien faites. Vérifiez que vous avez bien pris en compte les éléments structurels, le toit, les fenêtres, etc. qui devraient être remplacés.
  1. Choisissez une société de gestion immobilière
  2. Constituer et disposer de réserves financières prêtes à l’emploi pour mettre à niveau la propriété
  • Acheter clé en main. Faites appel à un prestataire de services clés en main et assurez-vous de bien comprendre comment il rénove, ce qu’il fait pour la gestion et toute réparation qu’il effectue pour vous après votre achat.

Option 1: Rendement et cash flow

Ainsi, si vous utilisez l’exemple n°1, vous acquérez 10 propriétés, une par an

Si vous pouvez faire cela, il vous suffirait d’avoir plus de liquidités au départ pour investir ou plus de capacité sur le plan d’acquisition et d’entrepreneurs si vous êtes le bricoleur.

Si vous avez 50 ans et que vous venez d’acheter votre première maison (première année) et que vous avez fait un crédit de 15 ans, vous aurez remboursé la première maison à 65 ans.

Cela signifie qu’à 75 ans, toutes les propriétés sont payées.

Et disons que le total des loyers rapport en moyenne 8000 euros par mois et 50 % de dépenses.

Vous gagnez 4 000 euros par mois en revenus passifs et vous avez 10 propriétés payées pour une valeur d’un million de dollars.

Vous pourriez aussi envisager d’en vendre quelques-unes, de vous en défaire, puis de placer l’argent dans quelques autres propriétés à effet de levier, ce qui vous permettrait d’obtenir un rendement supérieur.

J’aime être à penser que vous serez remboursé pendant les années de retraite (si vous le pouvez) parce que même en cas de hausse ou de baisse, vous aurez toujours un matelas financier, et même si les loyers baissent ou s’il faut un peu plus de temps pour louer en raison des conditions du marché, vous pourrez facilement surmonter la tempête.

Option 2: Rendement et cash flow

Vous placez 80 000 € de vos fonds provenant de votre épargne ordinaire et vous achetez 4 ou 5 maisons sur une période de 12 à 24 mois.

Vous faites un crédit immobilier de 15 ans sur ces maisons ou appartements.

A 50 ans, vous en achetez 2.

(Utilisez 38 000 € pour 2 propriétés, 18 000 € chacune, et il vous reste 58 000 €).

  • Supposons que vous gagniez en moyenne 120 € après dépenses, etc. Donc 120 € x 12 x 2 propriétés = ajoutez 2 800 € au solde de façon prudente
  • 58 000 € restant dans votre épargen, plus 3 400 €de revenus locatifs = 63, 000 € restant

Payé (en supposant un crédit immobilier de 15 ans) à l’âge de 65 ans

À 51 ans, vous en achetez 2 (4 au total).

(Utilisez 32 000 € pour 2 propriétés et il reste 23 600 €.)

  • Disons que vous gagnez à nouveau une moyenne de 150 € de loyers après dépenses. (prudemment). Donc 150 € x 12 x 4 propriétés = 7200 €
  • 23,6 k € restants dans votre épargne, plus 7,2 k € de revenus locatifs = 30,8 k € de solde
  • Remboursé (en supposant un crédit sur 15 ans) à 66 ans

À 52 ans, vous en achetez 1 (total de 5).

(Utilisez 16 000 € pour 1 propriété et il reste 10 800 €.)

  • Disons que vous gagnez à nouveau une moyenne un loyer 120 € après dépenses. (prudemment). Donc 120 € X 12 x 5 propriétés = 9k €
  • 10,8 k€ restants dans votre épargne, plus 9 k € de revenus locatifs = 20 k€ de solde
  • La propriété n ° 5 est remboursée (en supposant un crédit sur 15 ans) à 67 ans

Disons que vous attendez un an.

  • Ajouter 9000 € supplémentaires de revenus de location au cours de l’année / 53 ans (après avoir enlevé les dépenses, comme nous l’avons dit)
  • Ajouter 9000 € supplémentaires de revenus de location pendant l’année / l’âge de 54 ans (après avoir enlevé les dépenses)

À 54 ans, vous en achetez 1 (6 au total).

(Utilisez 25 000 € pour 1 appartement et il reste environ 15 000 €.)

Nous avons utilisé le solde de 20 000 € à partir de 52 ans, plus 2 ans de revenus de location pour les 53 et 54 ans: solde de 16 000 €, plus 9000 €, plus 9 000 € = 34 000 €. Moins les 20 000 € d’apport vous laisse avec 14 000 € en banque.

  • Disons que vous gagnez à nouveau une moyenne de 120 € de loyer après dépenses (prudemment). Donc 120 € x 12 x 6 propriétés = 8900 € (nous utiliserons 9k € pour plus de simplicité)
  • 14 000 € restants dans votre épargne, plus 9 000 € de revenus locatifs = 23 000 € de solde de clôture
  • La propriété n ° 6 est payée (en supposant un crédit sur 15 ans) à 69 ans

Maintenant, vous pouvez continuer et acheter une autre propriété environ une fois par an et vous retrouver avec 10 appartements ou maisons investis à 58 ans, et toutes les propriétés (en supposant un crédit sur 15 ans) seront remboursées à 73 ans.

En parlant d’investissement découvrez ici, Top 10 des critères pour un investissement locatif rentable

Quel que soit le chemin que vous choisissez, agissez maintenant

Les deux exemples conduisent à 10 propriétés à la retraite au début de la 70e année avec un revenu de 4 000 € ou plus (en utilisant un taux de charges prudent de 50 % des dépenses, 10 propriétés, 800 € de loyer chacune et 4 000 € après les dépenses).

Quoi qu’il en soit, quoi que vous fassiez, si c’est rien, vous n’y arriverez pas.

Si vous prenez des mesures, vous ferez des progrès.

Prenez des décisions intelligentes. Pour des investissements locatifs et une stratégie pertinente.

N’attendez pas. Cherchez une équipe formidable avec laquelle travailler.

Vous pouvez toujours avoir un revenu complémentaire pour une retraite dorée !

Dans ce cas, même au début de la 70e année, vous avez un revenu de 4 000 euros par mois, plus tout ce que vous avez avec votre retraite.

Vous pourriez avoir un revenu décent.

La deuxième partie est la suivante : si vous approchez de la retraite, faites de votre mieux pour faire payer votre maison et votre voiture et vivez en dessous de vos moyens.

Épargnez, investissez et faites ce que vous DEVEZ faire maintenant pour pouvoir faire ce que vous VOULEZ plus tard !

En savoir plus sur l’investissement très rentable : Voici le programme de la méthode TSUNAMI.



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

60 ans, est-ce trop vieux pour acheter une maison ?

À 60 ans, vous êtes assez âgé pour évaluer votre santé et vos considérations physiques et pour réfléchir à la façon dont vous allez gérer la propriété en vieillissant. Vous constaterez peut-être que vous resterez en assez bonne santé jusqu’à 70, voire 80 ans.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Les personnes âgées doivent-elles louer ou acheter un appartement ?

Les retraités devraient considérer la location comme un investissement dans un style de vie. Louer peut être moins cher que posséder une maison, et les retraités peuvent libérer la valeur nette de leur maison pour améliorer leur vi. … Ils éliminent les coûts liés à la propriété et peuvent investir la valeur nette.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.