Louer en courte durée : 14 erreurs à éviter pour réussir votre location courte durée

Louer en courte durée n’est pas aussi facile que vous ne le pensiez et les résultats tardent à arriver?

Comment louer son appartement en courte durée efficacement?

Un particulier peut il louer en location courte duree et avoir de bons résultats?

Quelle formation pour louer en courte duree?

Comment un blog peut me permettre de louer en courte durée mon appartement?

 

 

Ces questions, tous les propriétaires qui ont investi pour louer en courte durée se les sont posées… ou se les posent

N’es-ce pas votre cas en ce moment?

Votre annonce n’est pas aussi attractive qu’elle ne l’était auparavant?

Les appréciations de vos locataires ne sont pas flatteuses?

Votre appartement meublé ne plait pas et vous ne savez pas pourquoi?

 

 

Que vous soyez un propriétaire :

  • qui désire consacrer son bien immobilier à la location à courte durée ou encore
  • un loueur saisonnier souhaitant optimiser son offre, cet article est pour vous

 

 

Nous avons compilé les 14 erreurs à éviter absolument pour louer en courte durée de manière efficace et pérenne.

 

 

 

 

Les erreurs à ne pas faire avant de sauter le pas et louer en courte durée votre appartement ou votre maison

 

 

 

1/ Se lancer dans la location courte durée sans cibler le marché

 

 

Commençons par le commencement, pour réussir dans la location saisonnière vous devez cibler le marché et ajuster votre offre en fonction.

Votre offre, s’adresse-t-elle à la totalité des locataires potentiels ou à une catégorie précise d’entre eux ?

 

louer en courte duree etude marche

Il est vraiment important de ne pas vous lancer à l’aveugle : la concurrence est rude dans la location courte durée, vous devez donc dès le début vous positionner pour y échapper!

 

Pour vous aider :

Comment et Où investir pour une location saisonnière ultra rentable?

Comment doubler vos réservations pour votre location ou investir à haut rendement à coup sur

 

 

 

 

2/ Sous-estimer les charges et les efforts qui vont avec la création de votre activité pour louer en courte durée

 

Une autre erreur à surtout ne pas commettre lorsque vous vous lancez dans la location courte durée est de croire que vos dépenses s’arrêtent à l’achat du bien immobilier ou de croire encore que ce projet ne va pas affecter votre rythme de vie.

 

Certes, et Eldorado Immobilier est là pour le rappeler au quotidien, l’investissement locatif dans la location courte durée est l’investissement le plus rentable qui existe.

 

Mais on a rien sans rien. Même si vous allez pouvoir automatiser la quasi totalité du processus, la phase de lancement n’est peut être pas aussi simple que vous ne pourriez le penser!

 

Louer en courte durée entraîne des charges plus importantes qu’une location meublée classique, et est plus chronophage aussi.

Au niveau des dépenses que vous devez supporter, les détails sont ici :

Quels coûts supplémentaires pour une location saisonnière? 10 frais spécifiques à votre meublé de tourisme

Et pour vous aider à gagner du temps au quotidien en automatisant :

Boitier à clefs contre serrure connectée, le match pour automatiser votre location courte durée

 

Vous allez devoir consacrer du temps à trouver des locataires, enregistrer les réservations, répondre au téléphone ainsi qu’aux e-mails et accueillir les locataires (notamment).

 

Vous allez également devoir investir pour entretenir votre meublé, l’aménager ou le rénover.

 

C’est pourquoi il est primordial que vous preniez en compte ces deux paramètres,

au lancement de votre activité,

en particulier si vous considérez la location courte durée comme une activité secondaire à laquelle vous ne pouvez accorder que quelques heures par semaine.

 

 

louer en courte duree travail

Le travail EFFICACE paie toujours, et la location courte durée ne fait pas exeception

 

 

3/ Etre avare de moyens pour obtenir des réservations 

 

Lésiner sur les moyens n’a jamais été un raccourci vers un gain rapide d’argent 🙂

 

Si vous souhaitez donc bénéficier d’un retour sur investissement,

il semble important d’investir un minimum dans l’aménagement intérieur de votre location courte durée,

et dans un logement qui tienne vraiment la route

 

Voici quelques exemples à éviter pour louer en courte durée

 

 

4/ Les boites à sardines, c’est du passé

 

Comprenez que les temps où il était « acceptable » d’entasser un groupe de vacanciers dans un studio sont révolus. La culture de la location en courte durée a connu une démocratisation sans précédent, par conséquent, un engouement inouï.

La concurrence est exacerbée… et je suis d’ailleurs dans un 100 m² au Portugal, tout compris, vue mer,  Netflix, Wii etc.. loué 80€ la nuit (seulement)

 

louer en courte duree surface

Pour rester dans l’exemple du Portugal où la sardine est omniprésente:)

 

Essayez donc d’investir dans des biens immobiliers spacieux, non encombrés, qui assurent confort et bien-être si vous souhaitez tenir tête à vos concurrents.

Gardez en tête que, quel que soit le profil de vos locataires, qu’ils vivent au quotidien dans un petit appartement ou dans une grande maison, ils ne voudront certainement pas se sentir à l’étroit pendant leurs vacances.

 

 

 

5/ Une déco négligée

 

Récupérer le mobilier des grands-parents pour meubler une habitation destinée à être loué en courte durée n’est certainement pas une idée de génie 🙂

 

Certes, un vieux miroir ou encore une vieille armoire peuvent donner un côté vintage à votre intérieur, mais seulement si vous les associez à une décoration plus moderne.

 

louer en courte duree decoration

Pour louer en courte durée, la décoration est fondamentale à la fois pour le confort des locataires mais aussi pour les photos de vos annonces

 

 

L’aménagement de votre meublé doit correspondre aux 4 critères suivants :

 

  • Pratique : pour faciliter la vie des occupants ;
  • Commode : pour leur garantir un séjour agréable ;
  • Chaleureux : pour leur donner le sentiment d’être chez eux ;
  • Simple : pour plaire au plus grand nombre.

 

 

 

6/ Louer en courte durée un logement meublé sous-équipé

 

Posez-vous la question suivante :

Si vous étirez locataire, devriez vous laisser tomber le confort et les équipements auxquels vous voues êtes habitué, sous prétexte que vous séjournez dans une location saisonnière ?

 

Vous avez probablement déjà la réponse en tête 🙂

 

En complément, voici une question que le locataire ne devrait jamais se poser si vous souhaitez réussir au mieux dans votre objectif de louer en courte durée :

Qu’est-ce que je devrais prendre avec moi pour ne manquer de rien ?

 

louer en courte duree serviettes

Les serviettes sont l’image que j’ai retenu pour le groupe privé du Club VIP tout simplement car elles sont l’emblème de nos activité de louer en meublé de tourisme : elles sont devenues des fournitures indispensables et nous avons du nous y adapter

 

 

Votre devoir légal en tant que propriétaire d’une location meublée que vous louez en courte durée est celui de fournir aux locataires les équipements essentiels.

Néanmoins, ce qui fera la différence c’est de pourvoir votre meublé de tourisme de fournitures complémentaires à la liste officielle afin de rendre le séjour d’autant plus agréable, voire remarquable.

 

La première étape est d’investir dans les équipements des pièces suivantes, car les locataires y passent beaucoup de temps :

  • la cuisine
  • la chambre

 

Une bonne idée, est également d’investir dans les divertissements :

  • un grand écran de télévision
  • une console de jeu,
  • Netflix,
  • une table de billard
  • etc

…apporteront une réelle valeur ajoutée à votre location en courte durée

 

Nous vous avons facilité le travail par ailleurs avec cet article très complet:

Les 14 équipements les plus recherchés pour une location courte durée

Comment proposer des équipements exceptionnels à faible coût pour votre location courte durée?

 

 

 

7/ Ne pas proposer de wifi dans votre location courte durée

 

Tachez d’installer un réseau wifi dans votre meublé de tourisme

Ce qui était il y a quelques années un plus, est désormais fatal à votre business, oui rien que ça.

Pas de wifi = pas de location saisonnière 🙂

 

Gardez en tête que la location saisonnière ne rime pas toujours avec vacances, les gens peuvent également louer à cause d’un travail ou d’une formation dans votre région, dans ce cas internet est primordial.

 

Quant aux vacanciers, assurez-leur un réseau wifi et libre à eux de se connecter ou non.

 

 

 

8/ Sous-évaluer ou surévaluer les tarifs de votre location courte durée

 

Ne pas fixer le juste prix est une erreur courante que de nombreux propriétaires commettent : que ce soit parce qu’ils sont débutants, ou bien parce qu’ils ont pris leurs habitudes et n’ont pas compris que la concurrence s’était développée.

 

Le coût d’une nuit peut varier d’un propriétaire à un autre en fonction notamment :

  • de la localisation du meublé de tourisme,
  • de sa superficie ou encore
  • de son aménagement.

 

Ceci dit, appliquer des tarifs nettement supérieurs à ceux des autres loueurs qui offrent les mêmes prestations ne peut que faire fuir les locataires potentiels.

 

Pour y remédier, une étude de marché s’impose.

Analysez les offres de la concurrence et ajustez la vôtre en fonction.

 

Proposer un prix trop bas ne vous sera pas bénéfique non plus, et ce pour les raisons suivantes :

 

  • Les locataires ont tendance à se méfier des annonces beaucoup trop alléchantes ;
  • Votre offre n’attirera pas forcément une clientèle intéressante ;
  • Les loyers ne vou permettront pas de couvrir les charges et dégager un bénéfice suffisant pour vous permettre de perdurer

 

Pour pourvoir conserver des prix intéressants, il vous font donc vous différencier, et c’set notamment ce que je vous apprends à travers le Club VIP des propriétaires qui se bougent

 

 

 

 

Attention : même les loueurs saisonniers expérimentés peuvent commettre ces erreurs qui les empêchent de louer en courte durée efficacement

 

 

9/ Délaisser votre annonce

 

Votre annonce de location saisonnière est votre vitrine,

elle reflète directement votre appartement loué en courte durée.

 

Soignez votre annonce, et ce dans les moindres détails.

Et revenez y fréquemment !

 

Le titre, les photos et la description doivent donner l’envie de séjourner chez vous et être plus attractives que celles des concurrents!

 

 

 

10/ Ne pas répondre aux interrogations des potentiels locataires

 

Attendez-vous à ce que les locataires vous contactent pour se renseigner un peu plus sur votre offre, tachez donc de rester joignable et de répondre à leurs interrogations.

 

louer en courte duree reponse questions

Les questions de vos locataires ne doivent jamais rester sans réponses…

 

 

Cela peut paraître évident, mais je vous garantis que ce n’est pas le cas pour tout le monde !!

 

Rappelez-vous : vos potentiels clients n’attendront pas indéfiniment vos retours, ils passeront certainement à l’annonce suivante si vous ne répondez pas : vous n’êtes pas le seul propriétaire monde… loin de là!

 

D’autant plus que laisser les questions des locataires en suspend véhiculera une image de négligence et de désintéressement de votre part, tout en dégradant le positionnement de votre annonce dans les algorithmes des OTA

Complétez votre lecture avec des astuces :

Airbnb 60 astuces pour une annonce parfaite : les secrets d’un expert des réservations sur Airbnb

 

 

 

 

11/ Négliger la logistique

 

Allez-vous assurer le Check-in et le Check-out des clients ?

Faire le ménage ou encore changer les draps et le linge de maison ?

 

Si vous n’êtes pas disponible pour effectuer ces tâches, allez-vous engager quelqu’un pour vous en charger ?

Allez vous prendre une formation Eldorado Immobilier pour automatiser au maximum ?

 

La logistique est un point à ne surtout pas négliger, car elle va déterminer, non seulement la qualité de vos services, mais aussi l’avis des locataires et donc leurs commentaires

 

 

 

12 /Ne pas établir un contrat de location saisonnière en bonne et due forme

 

Pour la sécurité des deux parties, la mise en place d’un contrat de location saisonnière est incontournable.

Ledit contrat préserve le client des mauvaises surprises et vous protège en qualité de propriétaire et de loueur des éventuels désagréments que vous pouvez rencontrer avec la location en courte durée.

 

Ce bail permet également de notifier les locataires des conditions qui légifèrent le contrat, c’est pourquoi il est recommandé d’y préciser les éléments suivants :

  • Le nom et coordonnée du bailleur ainsi que du locataire ;
  • La durée de location en précisant la date et l’heure du Check-in et du Check-out ;

 

  • La désignation des lieux :

 

  • Le type du meublé ;
  • Le nombre de chambre et surface habitable ;
  • L’inventaire du mobilier ;
  • Le nombre maximum d’occupants autorisés.

 

  • Les modalités de paiement souhaitées ;
  • Les obligations des deux parties ;
  • Les conditions d’annulation.

 

Lors de la signature du contrat, prévoyez aussi de demander au locataire de fournir une pièce d’identité dont vous notez le numéro… détail utile en cas de problème…

 

Un contrat pour louer ne courte durée est tellement important que Eldorado Immobilier vous en propose un gratuitement :

Contrat de location saisonnière : modèle de contrat GRATUIT à télécharger en word et pdf + 9 astuces juridiques 

 

 

 

 

13/ Rater l’accueil de vos locataires : rédhibitoire pour louer en courte durée

 

Manquer l’accueil des locataires ôte le côté humain et réduit l’expérience à une simple transaction économique.

Attention, cela ne veut pas dire que vous devez être impérativement présent lors de l’arrivée de vos locataires : mais votre présence doit se sentir à travers diverses stratégies dont nous parlons notamment ici :

Votre arme fatale pour cartonner avec votre location courte durée : l’expérience voyageurs

Club privé VIP de la location saisonnière

 

louer en courte durée accueil

Vous ne pouvez accueillir vos locataires qu’une seule fois!

 

 

Plus précisément, l’accueil des clients ne nécessite pas forcement votre présence physique, mais bien un e-mail de bienvenue, un petit mot posé sur le lit ou encore des petites attentions feront la différence

 

Pourquoi prendre la peine de le faire ?

Car vous n’êtes pas seul sur le marché, vous devez donc marquer les esprits de vos locataires pour les fidéliser et obtenir des réservations récurrentes

Vous trouverez des conseils intéressants dans ces articles sur Eldorado Immobilier :

Comment créer un livret d’accueil pour votre location courte durée : exemple de livret de bienvenue gratuit a télécharger

Les meilleurs cadeaux de bienvenue pour accueillir vos locataires dans votre location courte durée

 

 

 

 

14/ Ne pas prendre en considération les commentaires de vos locataires

 

Outre le fait d’exprimer la satisfaction ou le mécontentement, les commentaires des locataires servent aussi à vous signaler les améliorations qui peuvent être apportées pour louer en courte durée.

Vous auriez tort de ne pas en tenir compte.

 

louer en courte duree commentaires

Le retour des locataires via les commentaires est toujours instructif, même lorsque le commentaire est mauvais !

 

Voici quelques astuces qui vous permettront d’optimiser vos commentaires pour votre location courte durée :

Décrochez des commentaires toujours élogieux et positifs

Comment ne jamais avoir de commentaires négatifs sur votre location de vacances ?

Etude de cas: Comment utiliser les commentaires des autres locations pour louer plus?

 

 

 

En conclusion, les 14 erreurs à éviter pour louer en courte durée

  1. Ne pas faire d’étude de marché
  2. Sous estimer le travail lié au lancement de votre location courte durée (avant d’automatiser)
  3. être avare de moyens pour attirer les réservations
  4. Ne pas voir grand
  5. Louer en courte durée sans de bons équipements
  6.  Une déco négligée
  7. Ne pas proposer de wifi
  8. Sous-évaluer ou surévaluer vos tarifs
  9. Délaisser votre annonce
  10. Ne pas répondre aux interrogations des potentiels locataires
  11. Négliger la logistique
  12. Ne pas établir un contrat de location saisonnière en bonne et due forme
  13. Rater l’accueil de vos locataires : rédhibitoire pour louer en courte durée
  14. Ne pas prendre en considération les commentaires de vos locataires

 

 

Maintenant que vous êtes au courant des faux pas à éviter, vous n’avez plus aucune raison pour ne pas réussir à voue lancer ou à louer en courte durée en obtenir (beaucoup) plus de réservations 🙂

 

 

Avez-vous commis des erreurs à vos débuts ?

Regrettez-vous certaines décisions ?

Avez vous des astuces ou des questions complémentaires ?

 

N’hésitez pas à nous partager vos expériences, nous adorons vous répondre !

 

2 Commentaires

  1. Je pense à quelques ajouts possibles ;
    15) Rester uniquement sur les plateformes de réservation en ligne comme Booking ou Airbnb. Investir dans un site internet et laisser à chaque client une petite carte avec celui-ci et une réduction de 10% sur sa prochaine réservation en passant par le site. Sur le long terme ça peut porter de très beaux fruits !

    16) Créer des partenariats avec des artisans/commerçants locaux. Proposer un upsell avec des produits locaux, laisser une publicité d’une autoentrepreneur prodiguant des soins ou massages par exemple, ou encore la carte de guides touristiques locaux pour des visites atypiques dans la ville.

    En tout très bon article Pierre, un plaisir à lire!

    • Yes Quentin, excellentes idées complémentaires !

      Pour le site internet, encore plus fort : proposer la réduction dans une popup pour collecter des emails de locataires potentiels et les relancer régulièrement

      Excellent aussi le partenariat, cela fonctionne très bien et c’est du gagnant gagnant

      Bonne soirée et à très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.