Carte G  immobilier : définition, conditions d’obtention, coût

Imaginez-vous en tant que propriétaire d’une agence immobilière en France, naviguant à travers les complexités légales et réglementaires du secteur.

Vous avez entendu parler de la “Carte G” mais vous vous demandez ce que c’est exactement, comment l’obtenir et quel en est le coût.

Vous n’êtes pas seul.

La Carte G est souvent entourée de mystère et de confusion, mais elle est essentielle pour toute personne souhaitant exercer des activités de gestion immobilière en France.

Dans cet article, nous allons démystifier la Carte G en vous fournissant des informations actualisées et complètes.

Vous saurez non seulement ce qu’est la Carte G, mais aussi comment l’obtenir et à quel coût.


La Carte G est une autorisation administrative indispensable pour tout professionnel souhaitant exercer des activités de gestion immobilière en France. Elle garantit que l’agent ou l’agence a satisfait à des critères rigoureux en matière de formation, d’expérience et de garanties financières. Cette carte est délivrée pour une durée de trois ans et son renouvellement nécessite une formation continue. Elle assure aux clients que l’agent est non seulement compétent, mais aussi conforme aux réglementations légales en vigueur. Ainsi, la Carte G sert de gage de qualité et de fiabilité, tant pour les professionnels que pour les clients.


Une vue d’ensemble complète et structurée de la Carte G

CatégorieDescription
OrigineLoi Hoguet du 2 janvier 1970, renforcée par la loi ALUR du 26 mars 2014
ObjectifStructurer et sécuriser les activités professionnelles dans la gestion immobilière en France
Éligibilité
Public concernéPersonnes souhaitant ouvrir une agence immobilière ou exercer en tant que gestionnaire de biens immobiliers de manière indépendante
Nécessité et Avantages
RôleMécanisme de réassurance pour les clients, attestation des compétences et qualifications de l’agent
Avantages pour le titulairePossibilité d’employer d’autres agents immobiliers
Conditions d’Obtention
Critères d’éligibilitéÉvalués par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)
Aptitudes professionnellesFormation académique, expérience et formation combinées, ou expérience professionnelle seule
Documents requisExtrait de casier judiciaire (bulletin n°2)
Processus de Demande
Préparation du dossierRassemblement des documents nécessaires
Dépôt de la demandeÀ la CCI de la juridiction concernée
Évaluation par la CCIExamen du dossier et des aptitudes professionnelles
DécisionOctroi ou refus de la Carte G par la CCI
Coût
Frais d’application160 euros pour une demande initiale, 130 euros pour un renouvellement
Renouvellement
Durée de validité3 ans
Conditions de renouvellementFormation continue spécifique et respect de la déontologie professionnelle
Exigences Financières et Légales
Garantie financièreMinimale de 110 000 euros
Compte bancaire séquestreObligatoire pour séparer les fonds des clients
Assurance RC ProObligatoire pour couvrir les dommages éventuels
Enregistrement légalExtrait Kbis pour les agences, inscription au registre des métiers pour les indépendants

Définition de la Carte G

Carte G
Carte G : important pour une gestion immobilière fiable et conforme à la loi

Qu’est-ce que la Carte G ?

La Carte G, ou carte professionnelle de gestion locative, est un document réglementaire qui a été introduit par la loi Hoguet en date du 2 janvier 1970.

Son cadre a été renforcé par la loi ALUR du 26 mars 2014.

Cette carte a pour objectif de structurer et de sécuriser les activités professionnelles dans le secteur de la gestion immobilière en France.

“La Carte G est un outil réglementaire indispensable pour garantir un niveau de professionnalisme et de compétence dans le secteur de la gestion immobilière. Elle est le gage de sérieux que tout client devrait rechercher chez un agent.” – Georges, D., Profession : Avocat spécialisé en droit immobilier

Qui peut l’obtenir ?

La détention de la Carte G est obligatoire pour toute personne souhaitant ouvrir une agence immobilière.

Elle est également requise pour ceux qui veulent exercer en tant que gestionnaire de biens immobiliers de manière indépendante, et non en tant que salarié.

En d’autres termes, si vous êtes un dirigeant d’une entité juridique ayant le statut d’agent immobilier, vous êtes éligible pour obtenir cette carte.

Pourquoi est-elle nécessaire ?

La Carte G sert de mécanisme de réassurance pour les clients en attestant des compétences et des qualifications de l’agent en matière de gestion locative.

Elle garantit également que l’agent respecte les contraintes juridiques et réglementaires associées à la profession.

Cette certification augmente la confiance et la crédibilité de l’agent immobilier, en particulier auprès des propriétaires qui envisagent de confier la gestion de leurs biens à une tierce partie.

De plus, la Carte G offre des avantages supplémentaires au titulaire, notamment la possibilité d’employer d’autres agents immobiliers.

Le droit d’exercer accordé par cette carte s’étend non seulement au titulaire lui-même mais aussi à ses employés, ce qui permet une plus grande flexibilité dans la gestion de l’agence.

Conditions d’obtention de la Carte G

condition
Transactions immobilières annulées en raison de conditions suspensives non remplies

Critères d’éligibilité

Pour être éligible à l’obtention de la Carte G, un agent immobilier doit répondre à des critères spécifiques d’aptitude professionnelle.

Ces critères sont évalués par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) auprès de laquelle la demande doit être déposée.

Les aptitudes professionnelles peuvent être prouvées de plusieurs manières :

  • Formation académique : Posséder un diplôme d’un niveau supérieur ou égal à trois années après le baccalauréat dans les domaines du droit, de l’économie ou du commerce.
  • Expérience et formation combinées : Avoir un diplôme de niveau baccalauréat ou équivalent en économie, droit ou commerce, complété par une expérience professionnelle d’au moins trois ans en gestion locative, exercée en tant que salarié à temps complet.
  • Expérience Professionnelle : Justifier d’une expérience professionnelle à temps complet dans l’intermédiation de biens immobiliers pendant dix ans pour un poste non-cadre, ou pendant quatre ans pour un poste de cadre ou d’agent de service public.

Documents requis

Outre la justification des aptitudes professionnelles, l’agent immobilier doit fournir un extrait de son casier judiciaire (bulletin n°2).

Ce document doit être vierge, c’est-à-dire que le demandeur ne doit pas avoir fait l’objet de faillite personnelle ou de condamnation pénale.

Processus de demande

  • Préparation du Dossier : Rassemblez tous les documents nécessaires, y compris les preuves d’aptitude professionnelle et l’extrait de casier judiciaire.
  • Dépôt de la Demande : Soumettez votre dossier complet à la CCI de votre juridiction.
  • Évaluation par la CCI : Votre dossier sera examiné par la CCI, qui évaluera vos aptitudes professionnelles et votre conformité aux critères juridiques.
  • Décision : À l’issue de cette évaluation, la CCI prendra une décision quant à l’octroi de la Carte G.

“J’ai eu des expériences malheureuses avec des gestionnaires peu scrupuleux. Depuis, je vérifie toujours qu’ils possèdent la Carte G. C’est un critère de qualité non négligeable pour moi.” – Amina. S, Locataire

Coût de la Carte G

Rétraction
Délai de 10 jours : La fenêtre d’opportunité pour l’acheteur de changer d’avis

Frais d’application

Le coût associé à l’obtention de la Carte G varie en fonction du type de demande.

Pour une demande initiale, le tarif est de 160 euros.

En cas de renouvellement, le coût est légèrement réduit à 130 euros.

Il est donc crucial de prendre en compte ces frais lors de la planification financière de votre activité en gestion immobilière.

Processus de renouvellement de la Carte G

La Carte G en gestion locative a une durée de validité de trois ans et nécessite donc un renouvellement périodique.

Pour être éligible au renouvellement, un agent immobilier doit non seulement satisfaire aux conditions initiales mais également fournir la preuve :

  • D’une formation continue spécifique à son domaine d’activité, totalisant 42 heures sur les trois dernières années
  • Dont au moins deux heures doivent être consacrées à la déontologie professionnelle.

Ces exigences supplémentaires assurent que l’agent immobilier maintient un niveau de compétence et d’éthique conforme aux standards de la profession.

Coûts cachés

Il n’y a pas de coûts cachés en ce qui concerne la Carte G.

Cependant, il est important de noter que des frais supplémentaires pourraient être engagés pour la constitution du dossier, notamment pour l’obtention de certains documents ou certifications nécessaires à la demande.

Comparaison avec d’autres cartes professionnelles

La Carte G est spécifiquement destinée à la gestion de biens immobiliers en location.

Elle diffère donc des autres types de cartes professionnelles dans le secteur immobilier, à savoir la Carte T et la Carte S.

  • Carte T : Cette carte est axée sur les transactions immobilières, permettant d’acheter, de vendre, de louer ou de sous-louer des biens. Elle ne confère pas le droit d’exercer en tant que gestionnaire immobilier.
  • Carte S : Spécifique aux syndicats de copropriétés, cette carte était auparavant couverte par la Carte G jusqu’en juillet 2015. Depuis, elle est devenue une carte distincte.

Il est à noter que si vous exercez plusieurs de ces activités, il est possible de cumuler ces différentes cartes professionnelles.

“Les frais associés à l’obtention de la Carte G sont un investissement nécessaire. Ils couvrent le coût de la réglementation qui protège à la fois les agents et les clients.” – Olivier. T, Comptable spécialisé en immobilier

Exigences financières et légales pour la gestion de biens immobiliers

condition
Transactions immobilières annulées en raison de conditions suspensives non remplies

Obligation de garantie financière

Un agent immobilier en gestion de biens est tenu de manier des fonds pour le compte des propriétaires et des locataires.

Pour sécuriser ces montants, il est impératif d’obtenir une garantie financière minimale de 110 000 euros auprès d’une institution financièrement stable, telle qu’une banque, une compagnie d’assurance, un établissement de crédit ou la caisse des dépôts et consignations.

Compte bancaire séquestre spécifique

Afin de séparer clairement les fonds des clients des revenus de l’agence, le titulaire de la Carte G doit maintenir un compte bancaire séquestre.

Ce compte est exclusivement réservé à la réception des fonds destinés aux propriétaires et aux locataires.

Assurance de responsabilité civile professionnelle

Il est également requis pour l’agent immobilier de souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle (RC Pro).

Cette assurance est essentielle pour couvrir tout dommage qui pourrait survenir dans le cadre de ses activités professionnelles.

Enregistrement Légal

Pour les agences immobilières en tant qu’entités juridiques, le dossier de demande de la Carte G doit inclure un extrait Kbis, attestant de leur inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Pour les agents indépendants, une preuve d’inscription au registre des métiers est nécessaire.

Ces exigences sont cruciales pour assurer la conformité légale et la sécurité financière dans le domaine de la gestion immobilière.

Conclusion

Naviguer dans le paysage réglementaire de la gestion immobilière en France peut être un défi, mais la Carte G sert de boussole fiable pour les professionnels et les clients.

De sa définition à son coût, en passant par les conditions d’obtention et les obligations financières et légales, cette carte est un élément clé de la professionnalisation et de la sécurisation du secteur.

Elle n’est pas seulement un ticket d’entrée pour exercer légalement, mais aussi un gage de qualité et de confiance pour les propriétaires et les locataires.

Le renouvellement périodique de la Carte G, avec ses exigences de formation continue, garantit que les standards de compétence et d’éthique sont maintenus, assurant ainsi une meilleure qualité de service dans le secteur immobilier.

Si vous êtes un professionnel de l’immobilier ou envisagez de le devenir, la compréhension et l’obtention de cette carte sont indispensables.

Elle est le reflet non seulement de votre aptitude à exercer, mais aussi de votre engagement envers une pratique professionnelle et éthique.

En somme, la Carte G est plus qu’une simple formalité administrative ; elle est le socle sur lequel repose la confiance entre les agents immobiliers et leurs clients.

Son importance ne saurait être sous-estimée dans le cadre d’une carrière réussie en gestion immobilière.

Sources

  1. Carte G : quelle obtention pour quelle utilité – Garantme
  2. La carte G, indispensable pour la gestion locative
  3. Carte G en immobilier : de quoi s’agit-il et à quoi sert-elle – Tylto
  4. Profession immobilière : carte professionnelle T, G et S – Compta Immo
  5. Carte G : Comment l’obtenir pour faire de la gestion locative
  6. Gestion locative : qu’est-ce que la Carte G et à quoi sert-elle
  7. Comment obtenir la carte G immobilier – Le Mag de MGL
  8. Carte G : tout savoir – Parcours Immo
  9. Devenir agent immobilier | Entreprendre.Service-Public.fr
  10. Carte professionnelle immobilier indispensable pour la gestion locative

J’espère que vous appréciez la lecture de cet article.

Vous voulez faire passer votre activité de location saisonnière au niveau supérieur ?

Vous êtes libre de découvrir le programme exceptionnel du Club VIP et rejoindre la crème de la crème des propriétaires :


Notez ce post

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !