Crise du Coronavirus, Covid – 19 : quelles Aides pour ma location saisonnière ?

Bonus Gratuit : 3 astuces pour apprendre à louer en direct (votre indépendance en marche)

Les propriétaires et investisseurs dans la location saisonnière prennent la crise du coronavirus de plein fouet.

Voici les aides que vous pouvez avoir :

  • Fonds de solidarité
  • Solidarité entre hôtes
  • Renégociation de crédits immobiliers
  • Délais de paiement ou report d’impôt
  • Chômage partiel pour le personnel de menage
  • Emprunt de la BPI pour trésorerie…

L’épidémie de coronavirus est sans précédent, et son impact majeur sur le tourisme, et donc sur la location saisonnière.

Nous sommes tous, en tant que propriétaire, investisseur locatif, ou conciergerie, fortement impactés par la situation. Vous l’avez vu, nous l’avons vu.

La fréquentation du site Souvenirs de Vacances, qui sert de support à la Machine à Réservations en direct est parlante. Vous voyez bien sur le graphique où a commencé la pandémie de coronavirus.

Chute du trafic brutale lorsque la pandémie s'est véritablement installée en France
Chute du trafic brutale lorsque la pandémie s’est véritablement installée en France

Autant le dire tout de suite, il n’y a pas, et il n’y aura pas d’aide spécifique pour les propriétaires de meublé de tourisme.

MAIS, certains dispositifs pourraient bien vous être extrêmement utiles dans les prochaines semaines, et dans les prochains mois, vous pouvez les solliciter.

Pensez positif et projetez vous après la crise :

(Sources : Compta com, BPI, Ordonnance A Valoir)

Sondage :

Dans quelle situation la crise sanitaire vous met elle ?

View Results

Loading ... Loading ...

Bonus Gratuit : 3 astuces pour apprendre à louer en direct (votre indépendance en marche)

Le fond de solidarité pour une indemnisation de 1500 €

C’est probablement la mesure phare à laquelle vous pouvez essayer de prétendre.

Une aide de 1500 € est mise en place grâce au fonds de solidarité.

Ce dispositif est réservé aux entreprises :

  • qui réalisent moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires
  • dont l’activité a dû être fermée (nous sommes dans cette situation)
  • ou si elles enregistrent pour le mois de mars 2020 un chiffre d’affaires inférieur à 70 % de leur chiffre d’affaires de mars 2019 (pour les propriétaires dans la location courte durée restée ouverte début mars)

Si votre activité de location courte durée correspond à ces critères, vous pouvez prétendre, sur simple déclaration, à une aide forfaitaire directe de 1.500 euros (voire plus en cas de risque de faillite, avec examen au cas par cas.

La demande est à effectuer auprès des directions des finances publiques.

Concrètement :

  • Vous devez vous rapprocher de votre expert-comptable, ou de votre Service des impôts des entreprises (SIE)
  • début avril,
  • une fois que vous connaîtrez votre chiffre d’affaires de mars, pour pouvoir le comparer à celui de mars 19 et être éligible à cette aide.

C’est le moment de jouer sur le statut de loueur en meublé, qui permet d’obtenir un numéro de SIRET et d’être imposable dans la catégorie BIC, bénéfices industriels et commerciaux, et donc sous cet aspect assimilable à une entreprise…

Le fait que les mesures anti Airbnb Et renforcer le caractère commercial de l’activité de loueur en location saisonnière, va fortement aider…

La possibilité de ne pas rembourser les locataires

Une ordonnance, appelé ordonnance A – Valoir, a été publiée, sous l’impulsion de l’Europe, puis du Gouvernement.

Vous trouvez le texte intégral ici :

Cette ordonnace “A Valoir” permet aux professionnels de tourisme de ne pas rembourser leurs clients, mais de leur donner à la place un bon de réservation à valoir dans les 18 mois.

Attention, vous avez moins d’un mois pour notifier votre décision de faire jouer cette ordonnance auprès de vos locataires.

Attention également, vous ne pouvez pas aller à l’encontre des décisions qu’ont prises Airbnb et certaines autres plates-formes de réservation en ligne de rembourser intégralement les voyageurs.

Vous vous reposez sur ces plates-formes pour obtenir de réservation, vous devez vous plier à la règle.

C’est pour cela que je ne peux que vous incitez fortement à développer vos réservations en direct via votre site Internet.

La solidarité Eldorado Immobilier ente hôtes

Dans un récent article : Sauvez les hôtes Airbnb, Voici comment faire.

Je vous soumets deux idées que vous pouvez mettre en œuvre tout de suite pour aider les autres autour de vous, sans que cela ne vous coûte rien, voir même vous rapporte en tant que voyage.
Cliquez ici pour les découvrir et les mettre en oeuvre.

Tout le monde se portera mieux après ça, cela renforcera la solidarité entre les mondes de la communauté, et nous donnera la force pour tous ensemble de parvenir à louer en direct.

La possibilité de renégocier ses emprunts immobiliers

Modulation d’un crédit immobilier

De tous les retours que nous avons eus, les banques ne font aucune difficulté pour rallonger les durées de crédit, pour une durée classique de six mois.

La banque la plus réactive semble être le CIC, qui traite les dossiers en moins de 48 heures. Avec des frais de dossier de 15 €, ce qui est vraiment négligeable.

À titre dérogatoire, tous les échanges, et les signatures, se font par e-mail, pour qu’il n’y ait pas de contact et transmission du coronavirus.

C’est une option à laquelle vous devait penser sérieusement, et qui peut vous permettre, même si vous n’êtes pas en difficulté, de vous dégager de la trésorerie

Bien évidemment, ne vous enflammez pas, faites les calculs à tête reposée, et n’utilisez pas toute la trésorerie pour vous retrouver dans le rouge plus tard !

Le report pur et simple du paiement des mensualités

Pour ceux uniquement qui seront le plus en difficulté.

Cette possibilité résulte uniquement d’un accord que vous pourrez trouver avec votre banquier.

Toutefois, il existe des bases réglementaires sur lesquelles vous pouvez vous appuyer devant une juridiction :

les articles L 312 et suivants du code de la consommation permettre de suspendre les échéances d’un emprunt jusqu’à 2 ans en cas d’accident de la vie.

Le risque de pandémie n’est pas explicitement mentionné, mais il semble logique de pouvoir l’intégrer dans cette catégorie d’accidents de la vie.

Oui ok, les tribunaux sont fermés, mais c’est pour “après” et servir d’argument auprès de votre banquier.

Que faire si ma banque refuse de renégocier mon emprunt immobilier ?

Dans la situation que nous vivons, vous pouvez faire pression sur votre banque.

Cela se fait via un outil qui s’appelle la médiation du crédit.

Les résultats de cette médiation du crédit sont vantés par la direction générale des impôts et des finances publiques DGFIP.

Les dossiers sont traités sous 48 heures, une solution est trouvée dans trois cas sur quatre.

Vous pouvez saisir cette instance via ce site Internet : https://mediateur-credit.banque-france.fr/

Des délais de paiement pour les charges fiscales et sociales

Également, vous pouvez bénéficier d’un report des délais en cas de retard, et une annulation des pénalités.

Pour les propriétaires de locations saisonnières qui sont en statut de travailleur indépendant, ils peuvent demander une anticipation de la régularisation annuelle pour que le calcul des cotisations se fasse en adéquation avec les revenus actuels de la société.

Cela permet également d’obtenir un nouvel échéancier de paiement.

Les cotisations sociales URSSAF sont automatiquement reportées de trois mois.

Le formulaire de demande pour reporter les délais de paiement est disponible ici.

Le dispositif de chômage partiel pour le personnel de ménage

Si vous avez des employés pour le ménage, un standard téléphonique, ou autres personnels d’entretien courant si vous exploitez une conciergerie Airbnb, vous pouvez recourir au dispositif du chômage partiel.

Le fait générateur de la mise en place du chômage partiel est la fermeture de vos locations saisonnières.

À ce titre, vous recevrez une allocation forfaitaire de 8,04 euros, et les charges patronales ne sont pas dues.

Pour avoir plus d’informations sur ce dispositif, cliquez ici .

Le président de la république a annoncé la prise en charge à 100 % du chômage partiel pour les personnels obligés de rester chez eux du fait de la situation de crise sanitaire, mais attention, pour l’instant il n’y a pas de mesures formalisées qui déclinent cette annonce.

Un médiateur en cas de conflit avec vos locataires ou avec les plates-formes de réservation en ligne

La décision de Airbnb prise de manière unilatérale, de rembourser tous les voyageurs, a fait débat, c’est le moins que l’on puisse dire, comme nous vous l’exposions ici dans le détail.

Si vous êtes courageux, vous pouvez saisir le médiateur pour discuter avec Airbnb…

De manière plus raisonnable, vous pouvez être amené à solliciter ce médiateur, en cas de conflit avec un de vos locataires sur les modalités de remboursement, ou du report de sa location.

Il vous suffit de vous rendre sur le site Internet du médiateur des entreprises.

Des dispositifs complémentaires spécifiques à votre ville

Certaines villes, agglomérations, métropoles, ou régions sont plus volontaristes que d’autres.

Renseignez-vous auprès des collectivités pour vous dépendez, elles ont peut-être mis en place des dispositifs spécifiques d’aide.

C’est le cas notamment pour la métropole de Lyon.

Une annulation de tout ou partie des impôts

Attention, ces dispositions sont étudiées au cas par cas, individuellement, pour ceux qui ont des difficultés majeures (risque de faillite).

Si vous trouvez en grande difficulté, vous pouvez demander une annulation, une réduction de vos impôts.

Il existe un formulaire, que vous pouvez télécharger ici

Attention toutefois, cela ne concerne que l’impôt sur les sociétés, la CFE en est exclue du dispositif et doit être payée, de même que la TVA pour ceux qui sont en para hotellerie.

La possibilité d’obtenir un emprunt supplémentaire du cash flow

Évidemment, dispositif à manier avec une extrême prudence, pour ne pas rajouter de la difficulté à de la difficulté.

Cela passe par la banque publique d’investissement, la BPI, qui se porte garante sur la quasi-totalité du montant de votre emprunt.

Il y a un numéro à appeler pour obtenir un dossier : 0 969 370 240



Qu’en pensez-vous ?

Ces dispositifs peuvent-ils vous être utile ?

Dans quelle situation vous trouvez vous, quel souci de trésorerie, d’emprunt immobilier rencontrez-vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous, nous y répondrons rapidement et personnellement

Bonus Gratuit : 3 astuces pour apprendre à louer en direct (votre indépendance en marche)

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

24 commentaires

  1. Bonsoir
    Article intéressant une fois de plus.
    Mais je ne suis pas sûr qu’en tant que LMNP, l’administration prenne en compte notre statut et nous verse les 1500€…
    Personnellement Mars 2020 CA environ 300€…CA 2019 environ 3000€…
    Avril va être difficile…Annulations en cascades sur Airbnb, Booking et Abritel…
    Mai aussi je le crains…
    Heureusement qu’on a fait des réserves…
    bonne soirée

    • Bonjour Franck

      Merci pour votre intérêt

      Mon comptable est formel, si vous avez un numéro de SIRET vous êtes éligible
      Donc un LMNP ou un LMP est éligible.

      Ce sera pareil pour avril en effet.
      Oui, les réserves sont essentielles, un grand principe de l’économie

      A très vite

  2. Bonjour Pierre,
    Je reviens sur votre réponse au commentaire que j’ai laissé concernant Abritel :
    Malheureusement, vous vous trompez ! Abritel ne m’a pas laissé les choix que vous évoquez et qui reprennent les dispositions prises par le législateur.
    Concernant la réservation prévue du 15 au 29/08, j’ai reçu un mail d’Abritel à 13h47 : « l’hôte annule sa réservation, aucune action n’est nécessaire «, et dans le même temps (à 13h48, le même jour) un autre (toujours d’Abritel) : « demande d’annulation : le voyageur xxxx vous demande d’annuler la réservation….cette demande ne sera pas effective tant que vous ne l’aurez pas confirmée…..m cliquez » etc….
    J’ai donc cliqué et me suis aperçue que l’annulation avait été effectuée ainsi que le remboursement de l’acompte versé !!!!

    Par ailleurs, que pensez-vous de la 2ème partie de mon commentaire concernant la mise en avant par Abritel des annonces des propriétaires ayant annulé ? Il ne me semble pas avoir eu d’écho sur ce point ?
    Merci et belle journée

    • Pouvez vous préciser ?

      D’un côté vous dites que Abritel vous a laissé le choix d’annuler et de l’autre vous dites que l’annulation s’est faite automatiquement ?

      Si l’annulation se fait automatiquement, comment peut il y avoir une différence entre annonce sur ce point ?

      A très vite

      • Je précise….. c’est bien là qu’est le problème : Abritel m’a envoyé un mail selon lequel ma réponse était attendue pour répondre à la demande d’annulation, or, QUAND J’AI « CLIQUÉ «  POUR RÉPONDRE, JE N’AVAIS EN FAIT AUCUN CHOIX : L’ANNULATION ÉTAIT ACTÉE ET LE REMBOURSEMENT EN COURS !
        J’espère cette fois qu’il n’y a pas d’ambiguïté dans ma réponse (à la différence des mails d’Abritel )

        • En effet.

          Avec la politique de l’a valoir et la prolongation du confinement, on va voir si la position de Abritel et Airbnb évolue

  3. Bonjour à tous , je suis dans la même situation que Bloom, 2 gîtes fermés qui s’étaient remplis très vite dès la fin d’année (80/100), ça partait bien et je pense que mai et juin seront aussi impactés – aucun revenu mais les charges elles ne sont que reportées -activité dans peine un an , on est trop petits pour faire valoir quoi que ce soit , perso je n’ai pas de comptable qui peut trouver l’astuce , Pierre !
    Entre chômage , maladie , économie à relever , ça m’étonnerait que les gens pensent vacances !!
    Allez on y croit , l’essentiel est de garder la santé ..

    • Dans l’immédiat, non
      Mais il faut que ce soit un réveil collectif pour renforcer la communauté et louer en direct
      Les gens, en sortant du confinent ne font penser qu’à une chose : vacances, voyages, vacances 🙂

    • Bonjour Annie,

      Voilà ce que j’ai trouvé sur le site impôts.gouv :
      “À ce stade, il est prévu de l’ouvrir aux entreprises de moins de 10 salariés indépendantes (à l’exclusion de celles appartenant à un groupe de sociétés), quel que soit leur statut (entreprise individuelle, y compris micro-entrepreneur, indépendants et sociétés) et qui :
      ont un chiffre d’affaires en 2019 inférieur à 1 M€ ;
      pour les entreprises n’existant pas au 1er mars 2019, le CA à prendre en compte sera le CA mensuel moyen, qui devra être inférieur à 83 333 euros entre la création de l’entreprise et le 1er mars 2020 ;
      auront fait l’objet d’une fermeture par décision de l’administration ou qui appartiennent à un secteur particulièrement touché (hébergement, restauration, activités culturelles et sportives, événementiel, foires et salons, transport-entreposage) ;
      auront subi une perte de CA durant la période comprise entre le 21 février et le 31 mars 2020, par rapport à l’année précédente, supérieure à 70 %.
      À ce stade, 1 500 euros pour les entreprises avec une perte de CA de plus de 1 500 euros.
      Pour celles avec une perte de CA inférieure ou égale à 1 500 euros, un versement du montant de la perte de leur CA durant la période, par rapport à la même période de l’année précédente.”

      Peut être aurons nous droit à une petite aide (calculé sur la moyenne de notre CA depuis l’ouverture) ?

  4. Bonjour Pierre,
    Quid des propriétaires en LMNP ? Je loue 3 mobile homes dans 3 campings différents et qui sont fermés jusqu’au 15/04 (pour le moment, je m’attends à une poursuite de la fermeture !). La saison s’annonçait bien, beaucoup de réservations pour l’été mais aussi en basse saison. Mes clients sont compréhensibles et acceptent pour beaucoup un report ! A par un Belge qui veux m’annuler son séjour pour la dernière semaine de juillet. Je lui ai répondu que je m’occupais des réservations de mars/avril/mai dans l’immédiat et je le fais patienter. Il ne veux pas d’un avoir (je précise que c’est pour l’acompte). J’espère qu’à l’après confinement, les français choisirons la France pour leurs vacances mais auront ils les moyens ??? Je suis moi même en chômage technique….
    Concernant mes crédits (crédits à la consommation), j’ai contacté les sociétés avec lesquelles je travaille. Pour Sofinco, report d’un mois (avril) seulement avec un 2ème mois possible sous réserve que je paye mon échéance en mai !! Pas très souple quand on a pas de rentrées d’argent ! C’était il y a une semaine/10 jours, j’espère qu’entre temps, ils deviendront plus souples quand je les rappellerais en avril ! Cetelem est plus souple avec 3 mois de report possible à voir au mois le mois.
    Je vous cite : “C’est le moment de jouer sur le statut de loueur en meublé, qui permet d’obtenir un numéro de SIRET et d’être imposable dans la catégorie BIC, bénéfices industriels et commerciaux, et donc sous cet aspect assimilable à une entreprise…” J’ai déjà appelé mon comptable qui est catégorique : nous ne sommes pas une entreprise !!!! Que faire ?
    Merci pour votre aide et vos articles.
    Fred

    • Bonjour Fred,

      LMNP = LMP = meublé de tourisme = imposition en BIC et déclaraton POi qui donne un accès à SIRET et donc à un statut qui peut être qualifié d’entreprise

      Vous avez complètement à mon sens, le tourisme local devrait se développer
      De toutes façons ils ne prévoient pas plus de 50% des vols rétablis pour juillet.

      Bien à vous

  5. Bonjour,
    Article très intéressant.
    J’ai une question : que se passe-t-il dans le cas où le client était dans les clous pour résilier sa réservation (il s’y est pris deux mois à l’avance, c’était le jour du début du confinement). Je lui avais proposé un report mais il n’en a pas voulu. Il m’a dit que soit il annulait tout de suite, soit j’acceptais d’attendre la dernière minute et dans ce cas de lui rembourser ses arrhes, quoi qu’il arrive. J’ai accepté d’attendre mais, à l’époque, je n’avais pas encore reçu autant d’annulations et, à présent, je me retrouve dans une situation inextricable qui me posera un gros problème si jamais il veut annuler (il doit prendre sa décision en avril). En effet, je n’ai plus aucune rentrée d’argent depuis mars et ce, au moins, jusqu’à mai car les annulations s’enchaînent. Et, actuellement, je ne serais pas en mesure de le rembourser s’il m’en faisait la demande, du moins pour le mois à venir et le suivant et peut-être même plus tard, tant la situation s’est tendue entre-temps. Il m’avait demandé expressément que je le rembourse s’il annulait à la dernière minute. J’ai accepté et me retrouve coincée.
    Cette loi peut-elle s’appliquer dans ce cas de figure ? (Il pourrait arguer que j’ai trahi sa confiance si je ne le rembourse pas et transforme ses arrhes en avoir… Et il n’aurait pas tort). Je dois me préparer à cette situation si elle se présente… Que faire ? Quelles solutions ?

    • Je dirais que les conditions d’annulation que vous avez fixées classiquement doivent s’appliquer
      Ensuite vous pouvez mettre en oeuvre les nouvelles dispositions prévues par la loi

      A très vite

  6. Bonjour à tous,

    Merci pour votre article apportant un peu de réconfort en cette période particulièrement difficile pour les professionnels du tourisme en premiere ligne.
    Je rejoins les commentaires de RIHAL et AFL.
    Cette crise est à mon niveau une véritable catastrophe économique.
    J’ai du fermer mes 2 locations saisonnières.
    Mon activité est récente, moins d’un an (je pense donc ne pas pouvoir bénéficier de cette aide de 1500€ et comment justifier aux administrations les annulations dues au Covid-19)
    Je suis très amère car je me suis beaucoup investie et l’activité était florissante, le taux de remplissage proche de 100%.
    Je ne croule plus sous les demandes de réservations mais sous les demandes de remboursement même pour les réservations de cet été.
    Ayant également pas mal de réservations en directes, je me vois contrainte de rembourser les acomptes versés notamment pour certains clients peu compréhensifs, invoquant le cas de force majeure et qui menacent de saisir les associations de consommateurs…
    Bon courage à tous.

    • Bonjour

      Tout mon soutien dans cette période difficile
      Vous allez rebondir

      Les associations de consommateurs n’ont rien à dire. L’état a légiféré, vous pouvez faire un à valoir pour les réservations en direct et ne pas rembourser les acomptes.

      Peut être rembourser aux clients sympas et pas à ceux qui sont agressifs…

      Bon courage et portez vous bien

  7. Bonjour, je rejoins le commentaire précédent car louant beaucoup avec Abritel, je confirme que la perte est sèche car aucun acompte n’est versé
    Quant à l’aide de 1500€ , on l’a au vase quand l’activité a moins d’un an – ne peut on pas calculer les montants des réservations annulées pour cause de covid19, ce serait plus réaliste qu’un 70/100 de l’année dernière – en plus une année fait pas l’autre ..
    cordialement

    • ok.

      En effet, il faut que l’activité aie un an
      A moins que les comptables trouvent un artifice, ils sont très créatifs parfois !

      A très vite

  8. Bonjour,
    Merci pour votre article. Effectivement, la crise du coronavirus impacte les locations saisonnières. Et sur ce point, votre article est intéressant, bien sûr !
    Cependant, il n’y est question des réservations de mars. Or, en ce qui me concerne, j’ai des annulations (« pour Covid 19 ») pour des dates postérieures (mai, juin par des hôtes australiens: et même du 15 au 29/08 par des hôtes anglais via Abritel…! ) .
    Vous me répondrez certainement que les dispositions gouvernementales s’adapteront avec le temps, mais en attendant, les acomptes versés, par exemple, ont dû être remboursés…..
    Par ailleurs, vous axez vos remarques sur les décisions unilatérales prises par Airbnb. Ok, nous sommes d’accord ! Mais quid de celles d’Abritel qui vient d’envoyer un mail informant que, jusqu’à nouvel ordre, aucun versement ne sera fait aux propriétaires avant le jour suivant l’arrivée des hôtes (il ne me semble pas que ces derniers ne versent plus d’acompte au site lors de leur réservation ?!?) ; et qui fait pression auprès des propriétaires pour qu’ils annulent leur réservation en précisant que s’ils le font, leur annonce sera mise en avant…..?

    Merci de votre réponse

    Bien cordialement

    • Bonjour

      Merci pour votre témoignage.
      Je parle de mars, mais ce sera valable pour avril aussi et pour toute la durée de confinement.
      Pour ces qui est des annulations hors période de confinement, vous êtes libre ou non de :
      – rembourser intégralement
      – reporter le séjour avec un bon “a valoir”
      – ne pas rembourser
      C’est à votre convenance / sensibilité

      Pour les décisions prises par les OTA, elles sont très variables.
      Par exemple Booking, tout le monde leur tape dessus, mais ils sont très humains avec les propriétaires et pas démagos.
      Voici leur dernier mail :
      “Nous mettons tout en œuvre pour réduire les annulations en lien avec le coronavirus, en encourageant les clients à modifier leurs dates de séjour. En parallèle, nous recherchons de nouveaux moyens pour réduire la charge de travail que génèrent ces modifications.

      Nous travaillons sur des mesures pour inciter les clients à réserver à nouveau lorsque cette crise sera derrière nous et que les voyages pourront s’effectuer en toute sécurité.”

      Pour Abritel, vous êtes la première à me faire un retour.

      Portez vous bien et à très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.