Airbnb en Bourse : Investissement Gagnant ? (synthèse et avis experts)

Bonus Gratuit : Guide complet des 60 meilleures astuces pour cartonner avec Airbnb et de passer au niveau supérieur

Airbnb sera coté sur le Nasdaq, sous l’appellation ABNB.

Faut il investir dans les actions Airbnb ? Airbnb a eu un développement fulgurant et a encore un potentiel mondial. Mais le maintien de l’entrée en en Bourse au plus bas à cause de la pandémie et de la menace de la réglementation n’est pas un signe de bonne santé financière.

La plateforme de réservation en ligne pour locations de courte durée Airbnb entre en bourse mais il existe peu d’analyses sur l’opportunité de se positionner. C’est pas facile. Personne ne peut lire dans l’avenir.

Alors comment et pourquoi investir dans Airbnb, pas seulement en tant qu’hôte mais aussi en tant qu’actionnaire de cette société nouvellement côté en bourse sous le signe ABNB ?

Avant d’entrer dans le détail de l’analyse, il faut comprendre les bases du financement actuel de Airbnb (étude de cas et analyse ici)

Après des débuts difficiles, des sociétés de capital risque ont investi dans les débuts de Airbnb, ainsi que banques de Wall Street.

Il y a aussi des individus extraordinaires dans la liste des premiers investisseurs comme le fondateur d’Amazon Jeff Bezos et l’acteur Ashton Kutcher, qui est connu pour être un business angel très avisé.

Tous souhaitent que l’introduction en bourse soit un succès.

Ils veulent non seulement récupérer leur mise initiale, mais aussi la plus value énorme générée par le développement XXL de Airbnb au fil des années.

Mais la pandémie a obligé à une baisse de régime en 2020.

Airbnb a perdu environ 50% de sa valorisation pour tomber de 34 à 18 milliards de dollars, et a licencié un quart de son personnel.

Alors ?

L’introduction en bourse d’Airbnb est-elle un bon investissement ?

Oui, l’introduction en bourse d’Airbnb semble être un bon investissement. Si vous investissez dans ses actions lorsqu’elle fait ses débuts sur le NASDAQ comme ABNB, vous posséderez une partie d’une entreprise renommée sur un marché prometteur à terme. En effet, Airbnb pourrait connaître un immense succès.

Pesons le pour et le contre d’investir dans des actions Airbnb, en essayant de rester objectifs et en mettant de côté notre tendance sur Eldorado Immobilier à louer en direct en essayant de ne pas trop dépendre de Airbnb et de ses concurrents.

Ce tableau résume les points forts et les points faibles de Airbnb ABNB, vous pouvez ensuite poursuivre l’analyse dans la suite de l’article et consulter l’avis des experts en bourse que nous avons consulté :

Avantages de ABNBInconvénients de ABNB
Une Marque Mondiale connue de tousImpact de la COVID-19
Une Communauté d’Hôtes EngagésPerte de ses capacités de développement
et expertise
(suppression de 1800 postes)
Une Présence MondialeDéficit Structurel Chronique
(peu rentable)
Une Plateforme Dédiée et OptimiséePas de Perspectives d’Augmentation
forte des Commissions
Une Communauté de Voyageur FidèlesDes Emprunts Massifs Récents
(doutes sur la sincérité du prix
lors de l’introduction en Bourse)
Résilience Plus Forte Que Prévue
aux Conséquences de la COVID-19
Réglementation Incertaine
Capacité d’Innovation et de designBesoin d’Améliorer l’impression
de sécurité et d’un service haute qualité
Forte Capacité d’Expansion en AsieEvolution de la Demande
des Voyageurs suite au COVID
Avantages et Inconvénients de se positionner en Bourse sur l’action Rbnb ABNB

Voici un bref résumé des questions que vous vous posez. Vous êtes ensuite libre de lire l’article jusqu’à la fin pour découvrir ce que vous devez vraiment savoir :


L’action Airbnb est-elle un bon investissement ? Les actions d’Airbnb ne sont pas un achat. Les investisseurs aiment parier sur des actions de croissance dont le modèle économique est perturbant en raison de leur potentiel de réussite à long terme. Mais si Airbnb est une action passionnante à suivre, elle ne semble pas être un bon investissement pour le moment en raison d’une éventuelle surévaluation.


Airbnb est-il surévalué ? Ainsi, bien que l’entreprise ait fait la troisième plus grosse introduction en bourse de 2020 avec une valeur de 3,5 milliards de dollars, les investisseurs ont perdu de l’argent lors de ces premiers jours de bourse. La raison pour laquelle le titre Airbnb a chuté est que, bien qu’il représente un avenir brillant avec une grande marque, il a également connu une année 2020 un peu difficile et est actuellement surévalué.

Bonus Gratuit : Guide complet des 60 meilleures astuces pour cartonner avec Airbnb et de passer au niveau supérieur

La valeur d’Airbnb s’élève à près de 100 milliards de dollars, les actions ayant plus que doublé lors de l’introduction en bourse

Les actions d’Airbnb ont plus que doublé lorsque la société a commencé à être cotée à la bourse du Nasdaq – un prix qui a évalué la société de location courte durée à près de 100 milliards de dollars.

La vente des actions a eu lieu alors que les marchés boursiers américains ont atteint des sommets et que les investisseurs ont réclamé de nouvelles émissions.

Cette année, les ventes d’actions ont rapporté plus d’argent qu’en 1999, au plus fort de la bulle internet.

Fondée en 2008 après que les co-fondateurs Joe Gebbia, Brian Chesky et Nathan Blecharczyk eurent l’idée de louer des matelas gonflables dans leurs appartements de San Francisco, Airbnb compte aujourd’hui plus de 7 millions d’annonces à courte durée dans le monde entier et, à 100 milliards de dollars, sa valeur serait le double de celle de Marriott, le plus grand opérateur hôtelier.

La vente d’actions a été évaluée à 68 dollars par action, mais la société a commencé à se négocier à plus de 150 dollars par action dans un contexte d’enchères féroces et a clôturé la journée à 144,70 dollars.

“Je ne sais pas quoi dire d’autre”, a déclaré Chesky, le directeur général d’Airbnb, lorsqu’on lui a parlé du prix d’ouverture potentiel dans une interview à Bloomberg Television.

“Je suis très humble.”

L’entreprise a dû faire face à des difficultés au cours des premiers mois de la pandémie de coronavirus, alors que les voyages s’arrêtaient.

En avril, elle a licencié 25 % de son personnel, soit près de 1 900 employés.

Mais les réservations ont rebondi, car les gens ont fui les villes et d’autres ont réservé des locations à distance de route.

La vente ajoutera des milliards à la fortune de ses fondateurs et permettra aux employés de vendre jusqu’à 15 % de leurs actions après la cotation, au lieu d’attendre la période de blocage habituelle, créant ainsi plus de millionnaires.

Airbnb a bouleversé le marché du voyage et s’est ainsi révélée être une entreprise controversée.

La compagnie est sous le feu des résidents et des politiciens locaux dans des villes allant de Barcelone à la Nouvelle-Orléans ou encore Paris et Nice en raison de son impact sur les communautés locales.

Des villes comme Kyoto et Berlin ont imposé des interdictions et de nouvelles règles strictes à l’entreprise afin de préserver les possibilités de location pour les locaux.

Amnesty International a demandé à l’entreprise de retirer plus de 200 annonces de location dans les territoires palestiniens illégaux occupés par Israël.

“Aucune entreprise ne devrait être partie à des violations des droits de l’homme et tant qu’Airbnb ne mettra pas fin à ses relations commerciales avec les colonies israéliennes, elle sera profondément compromise”, a déclaré Saleh Higazi, directeur adjoint du programme Moyen-Orient d’Amnesty International.

Mais les controverses n’ont guère contribué à freiner l’enthousiasme des investisseurs.

Airbnb a déclaré précédemment qu’il s’attendait à vendre ses actions entre 56 et 60 dollars, mais a augmenté le prix à 68 dollars, car les investisseurs se sont disputés les actions dans un contexte de boom sans précédent des ventes d’actions.

La société est la dernière entreprise technologique à s’être introduite en bourse au cours de ce qui est devenu une année record pour les introductions en bourse, alors que les investisseurs se sont empressés de faire de nouvelles offres et que les marchés boursiers se sont envolés.

Mercredi, lorsque l’entreprise de livraison de denrées alimentaires DoorDash a fait ses débuts en bourse, ses actions ont grimpé de 85 %.

Plus de 140 milliards de dollars ont été levés sur les bourses américaines jusqu’à présent cette année, battant le record annuel de 107 milliards de dollars établi au plus fort de la bulle internet en 1999, selon les données de Dealogic.

Chiffres clés et stats à connaître dans le cadre de son IPO en Bourse

Airbnb a déposé lundi son offre publique tant attendue (IPO Initial Public Offering = Introduction en bourse), faisant la lumière sur ses performances passées et sa trajectoire.

Selon son S-1 (document réglementaire pour informer les futurs actionnaires), Airbnb compte 4 millions d’hôtes dans 220 pays et 5,6 millions d'”annonces actives” sur sa plateforme, 29% de ses “Nuits et expériences” et 41% de ses revenus provenant de l’Amérique du Nord.

Au 30 septembre 2020, Airbnb compte 5 465 employés dans 24 villes à travers le monde, après avoir réduit ses effectifs d’environ 1 800 personnes en mai 2020.

Airbnb est la troisième société américaine du secteur de la location saisonnière à entrer en bourse, précédée seulement par ResortQuest (1998) et HomeAway (2011).

Ces deux sociétés ont été achetées dans les six années qui ont suivi leur introduction en bourse.

Le dépôt de la demande d’introduction en bourse fournit une présentation très attendue des performances d’Airbnb, notamment de ses résultats financiers, du nombre d’actions en bourse et des calculs sur l’évaluation des risques et sa position stratégique.

Les Chiffres clés de l’IPO de Airbnb

Les revenus d’Airbnb ont chuté de 32 % entre janvier et septembre 2020, perdant 697 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de l’année, soit plus du double de ce qu’ils avaient perdu au cours de la période précédente.

Cependant, Airbnb a indiqué qu’il était rentable au troisième trimestre 2020, en grande partie en raison de la nature saisonnière de l’industrie du tourisme et après que la COVID-19 l’ait forcée à réduire ses dépenses et à supprimer un quart de son personnel.

Cependant, les revenus du troisième trimestre de Airbnb ont chuté de 18 % à 1,34 milliard de dollars par rapport à la même période de l’année précédente, avec un bénéfice de 219 millions de dollars.

Sans frais de répartition, le taux journalier moyen brut par mois d’Airbnb montre une augmentation de 18 à 21% par rapport au troisième trimestre.

5,6 millions d’anonces actives ; 76 % ont eu au moins une réservation au cours de l’année dernière

Alors que Airbnb ABNB s’est vanté de regrouper plus de 7 millions d’annonces pour l’année dernière, son dépôt de document officiel pour son introduction en bourse a éclairé sous un jour nouveau les modalités de calcul du nombre d’annonces sur la plateforme de réservation en ligne.

“Nos hôtes disposaient de 7,4 millions d’annonces disponibles de logements et d’expériences au 30 septembre 2020, dont 5,6 millions d’annonces actives”.

Airbnb définit une annonce active comme un logement ou une expérience qui “est visible sur Airbnb et a été précédemment réservée au moins une fois sur Airbnb “.

Note : Airbnb combine les séjours et les expériences dans tous ses rapports pour avoir des chiffres plus impressionnants. En janvier 2020, Airbnb a fait savoir qu’il y avait 40 000 expériences sur la plateforme.

Ses 31,3 milliards de dollars de revenus pour la location saisonnière se traduisent par une moyenne de 5 589 dollars de revenus annuels par annonce active sur Airbnb (ABNB).

Vous pouvez regarder le potentiel réel de votre annonce avec le simulateur de rentabilité basé sur les données de Airbnb et des autres concurrents principaux, c’est par ici sur Eldorado Immobilier.

En comparaison, une étude réalisée en 2019 par HomeAway a révélé que le propriétaire moyen qui loue une résidence secondaire perçoit plus de 33000 dollars par an en revenus de location sur Vrbo.

Chiffres et stats clés sur les Annonces Airbnb

  • Environ 76 % des annonces actives sur ABNB ont été crées au cours de la période de douze mois se terminant le 30 septembre 2020.
  • 24 % des annonces actives (1,27 million) n’ont pas fait l’objet d’une seule réservation l’année précédente.
  • Au 31 décembre 2019, 90 % des hôtes d’Airbnb étaient des hôtes particuliers, et 79 % de ces hôtes n’avaient qu’une seule annonce.
  • Au 31 décembre 2019, 72 % des nuitées réservées l’étaient auprès d’hôtes particuliers.
  • Alors que la catégorie des séjours de 1 à 27 nuits (courtes durées) a diminué de 81 % par rapport à l’année précédente en avril, les séjours longue durée n’ont diminué que de 13 % par rapport à l’année précédente et ont connu une croissance d’une année sur l’autre
  • Les annonces actives sont des annonces actives qui ont été réservées au moins une fois depuis la création d’Airbnb.

Les risques potentiels de l’IPO de Rbnb

L’annonce de Airbnb contient une longue liste de risques potentiels pour l’entreprise, notamment ;

En ce qui concerne la sécurité, Airbnb a déclaré :

“En outre, nous ne nous sommes pas engagés dans le passé et ne pouvons pas nous engager à l’avenir à vérifier de manière indépendante la sécurité, l’adéquation, l’emplacement, la qualité, la conformité aux politiques ou aux normes d’Airbnb, ainsi que la conformité légale, comme la conformité au code des incendies ou la présence de détecteurs de monoxyde de carbone, de toutes les annonces ou expériences de nos hôtes”.

Si l’on se réfère à la concurrence de Google, cela donne :

“La façon dont Google présente les résultats de recherches de voyages, et sa promotion de ses propres services de méta-recherche de voyages, tels que Google Travel et Google Vacation Rental Ads, ou des actions similaires d’autres moteurs de recherche, et leurs pratiques concernant le classement des recherches, pourraient diminuer notre trafic de recherche, augmenter les coûts d’acquisition de trafic, et/ou disrupter notre plateforme.

Ces entreprises peuvent également offrir leurs propres outils complets de planification et de réservation de voyages, ou renvoyer des réservations directement à des fournisseurs, à d’autres partenaires privilégiés ou à eux-mêmes, ce qui pourrait également disrupter notre plateforme”.

Opportunités de business pour Airbnb

L’une des sections les plus choquantes du dossier d’Airbnb est son calcul de l’opportunité de sa croissance, car la société a montré des chiffres que le secteur n’avait pas encore identifiés :

Nous estimons aujourd’hui notre marché à 1,5 trillion de dollars, dont 1,2 trillion de dollars pour les séjours de courte durée et 239 milliards de dollars pour les expériences.

Airbnb vise le doublement de la location entre particuliers dans sa future stratégie

Nous nous attendions à voir Airbnb élargir son champ d’action pour inclure les locations saisonnières, les hôtels et les vols gérés de manière professionnelle, surtout après avoir envoyé un courriel aux clients en avril pour les encourager à réserver un hôtel plutôt qu’un séjour chez l’habitant.

Au lieu de cela, Airbnb a affirmé sa focalisation sur les particuliers qui louent leur maison et se définit comme le créateur d’une “nouvelle catégorie dans le voyage” :

Selon une lettre des fondateurs,

“Lorsque la pandémie a frappé, nous savions que nous ne pourrions pas poursuivre tout ce que nous faisions auparavant.

Nous avons choisi de nous concentrer sur ce qui est le plus unique à Airbnb – notre activité principale d’hébergement.

Nous sommes retournés à nos racines et à ce qui est vraiment spécial à propos d’Airbnb – les gens de tous les jours qui accueillent chez eux et offrent des expériences.

Nous avons réduit les investissements qui ne soutenaient pas directement le cœur de notre communauté d’accueil.

Ce recentrage est arrivé au bon moment.

Les gens se sentent de plus en plus déconnectés du monde, et la solitude envahit notre société.

Le contraire de la solitude est l’appartenance – le sentiment d’un lien profond et authentique avec une personne, un lieu ou une communauté. C’est le sentiment d’être “chez soi”.

Le sentiment d’être connu et aimé”.

7 faits à savoir sur l’introduction en bourse de Airbnb

Ils sont issus du document S-1 de Airbnb ABNB, en préalable à son introduction en bourse.

Pour la première fois, vous pouvez consulter les données réelles de Airbnb, voici une synthèse des 7 faits qui nous semblent les plus intéressants.

Airbnb veut que les hôtes aiment à nouveau la compagnie

Comme le répètent depuis juillet 2020 le PDG d’Airbnb, Brian Chesky, et la responsable mondiale de l’hébergement chez Airbnb, Catherine Powell, la compagnie veut remettre l’hébergement au centre de sa communauté.

Le document S-1 de Airbnb mentionne le mot ” Hôtes ” 741 fois

Les annulations massives et les remboursements forcés de mars 2020 avaient créé un fossé entre Airbnb et ses hôtes.

Airbnb a fait quelques compromis pour rétablir cette confiance, et quelques autres vont suivre avec l’introduction en bourse :

  • 250 millions de dollars pour aider les hôtes touchés par les annulations liées à la COVID-19 (en remboursant une partie de l’argent des réservations). Un fonds de secours Superhost de 10 millions de dollars.
  • L’introduction en bourse d’Airbnb verra la création du fonds de dotation Airbnb pour les hôtes.
  • Par le biais de son programme d’actions dirigées, la société a l’intention de réserver une partie des actions ordinaires de catégorie A de ABNB aux hôtes, sans payer de frais de courtage (à priori seuls les hôtes américains sont admissibles).

Airbnb n’a presque jamais été rentable

Lorsqu’on examine les résultats financiers publics de Rbnb, on se rend compte à quel point ils différents de ceux d’un gestionnaire immobilier :

  • En 2017, 2018, 2019 et 2020, les seuls trimestres où Airbnb ne perd pas d’argent sont presque tous les troisième trimestres de l’année en été (juillet, août et septembre)
  • Cela montre bien que l’activité de Airbnb est saisonnière. Les conciergeries seraient surpris par cette tendance, en particulier sur les marchés de la location de vacances en bord de mer et en milieu rural.
  • Il est remarquable qu’au troisième trimestre 2020, Airbnb ait réussi à générer un chiffre EBITDA positif. Mais Airbnb a bénéficié des réductions massives de son nombre d’employés et des dépenses marketing à partir du deuxième trimestre 2020.

Airbnb a des revenus géographiques ciblés

Comparons la répartition géographique des revenus d’Airbnb, en 2019 par rapport aux 9 premiers mois de 2020 (c’est-à-dire avant et pendant la COVID-19) :

  • Amérique du Nord : 41% (2019) -> 50% (2020 jusqu’à présent)
  • EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) : 40% (2019) -> 34% (2020 jusqu’à présent)
  • Asie Pacifique : 12% (2019) -> 9% (2020 jusqu’à présent)
  • Amérique latine : 7% (2019) -> 7% (2020 jusqu’à présent)

Ce changement dans la répartition géographique des revenus d’Airbnb vers les Etats Unis illustre l’impact sévère des mesures de confinement et des restrictions de voyage sur la région EMEA et plus précisément l’Europe.

L’essor des voyages intérieurs dû aux conséquences de la COVID-19

En 2019, les voyages transfrontaliers représentaient 49 % des nuitées réservées sur Airbnb (à l’inverse, 51 % des nuitées étaient intérieures, c’est-à-dire réservées dans un pays par des personnes vivant dans le même pays).

Après la COVID-19, les voyages internationaux ont cessé et les voyages intérieurs ont non seulement rebondi mais ont même augmenté (par exemple, +28,3 % en juillet 2020 par rapport à juillet 2019).

À titre d’exemple, en septembre 2020, les nuitées réservées étaient à 77 % des voyages intérieurs.

Les nouvelles activités de Airbnb n’ont pas décollé. Airbnb Luxe a fermé.

Lorsque l’entreprise Airbnb a licencié environ 1800 employés, voici ce qui a été arrêté :

L’incursion d’Airbnb dans le secteur du luxe a commencé avec l’acquisition de Luxury Retreats, basés à Montréal, et le lancement de la catégorie Airbnb Luxe sur son site web.

Les dépenses de marketing d’Airbnb ont beaucoup augmenté pour aider au lancement de la marque Airbnb Luxe (elle était accompagnée de son propre logo et de son propre service clientèle, par exemple).

Quant au site web luxuryretreats.com, il n’existe plus en tant que tel. Il est redirigé vers https://www.airbnb.com/luxury.

Le symbole du Nasdaq de Airbnb sera ABNB

Airbnb va être côtée sur le Nasdaq Global Select Market et ses actions seront accessibles sous le symbole ABNB.

Préparez-vous à comparer ABNB avec :

  • BKNG (Booking Holdings)
  • EXPE (Expedia Group)
  • TSLA (Tesla)
  • AMZN (Amazon)

Les Fêtes Illégales Créent un Risque Pour l’action Airbnb

Parmi tous les risques mentionnés dans le document d’introduction en bourse de Airbnb :

Les actions des hôtes, des invités ou des tiers qui sont des activités criminelles, violentes, inappropriées ou dangereuses, ou frauduleuses, peuvent compromettre la sécurité ou la perception de sécurité de notre plateforme et notre capacité à attirer et à retenir les hôtes et les invités et avoir un effet négatif sur notre réputation, nos activités, nos résultats d’exploitation et notre situation financière.

Nous avons subi des pertes nettes chaque année depuis notre création, et nous pourrions ne pas être en mesure d’atteindre la rentabilité.

Depuis fin 2019, Airbnb a multiplié les actions pour accroître la confiance et la sécurité sur sa plate-forme.

“La question de savoir si Airbnb est sûre est une question récurrente.

Le risque pour les investisseurs est que de multiples poursuites judiciaires finissent par coûter cher, tandis que la réputation d’Airbnb pourrait en souffrir et que les hôtes et les invités pourraient éviter une plateforme peu sûre.

Pour rappel, voici quelques-unes des mesures prises récemment par Airbnb:

Devriez-vous investir dans les actions d’Airbnb ? Les avis experts

retour Airbnb
Bien que l’environnement actuel soit clairement compliqué pour l’industrie hôtelière, le modèle économique diversifié, mondial et pérenne de Airbnb est particulièrement intéressant.

Selon les analystes, les voyageurs trouvent Airbnb plus sûr que les hôtels, et moins cher parce qu’il y a moins de charges salariales et de normes réglementaires à respecter.

De l’avis général, les propriétaires particuliers avec des locations type Airbnb ressortent de la pandémie en meilleur état que les hôtels.

Alors que les réservations d’hôtels ont chuté de 70 % en mars au niveau mondial, les réservations de locations courte durée ont chuté de moins de 50 % et semblent être revenues à la normale.

Pendant le reconfinement nous sommes d’ailleurs à 100% de taux d’occupation.

Encore mieux, les voyageurs reviennent à des séjours plus longs, utilisant souvent des appartements à louer comme une alternative au travail à domicile (des fois je les comprends… le bruit de la marmaille…)

Tout cela a aiguisé encore plus l’appétit des investisseurs.

Une enquête récente d’EquityBee a montré que deux fois plus de personnes souhaitaient des actions dans Airbnb que dans toute autre société privée.

La controverse Airbnb persiste

Airbnb reste controversé et sulfureux.

On l’a accusé de rendre les loyers inabordables, voire de détruire les villes, car les investisseurs achètent des biens locatifs et évincent les locataires.

Cela a accru la demande de réglementation locale, qui peut être difficile à suivre pour le site et les propriétaires particuliers dans son sillage.

Il y a des projets de nouvelles réglementations dans de nombreux pays et métropoles de par le monde.

Tout cela signifie que l’introduction en bourse de Airbnb ne sera pas un long fleuve tranquille.

Airbnb a envisage une cotation directe ou une reprise par une société d’acquisition à vocation spécifique (SAVS) comme alternative à une introduction en bourse.

Une SAVS fait acquérir la société par une entité cotée en bourse, puis prend son identité sur le marché.

Restez informé sur la locatin saisonnière, laissez votre mail :

Les avis des experts en Bourse sur l’IPO de Airbnb…

…et l’évolution future du cours des actions ABNB

Nous avons question plusieurs des experts en bourse les plus en vue sur le web, voici leurs avis.

Certains sont très optimistes, d’autres moins enthousiasmes, tous sincères.

Ils sont là vous aider à vous faire une opinion éclairée.

Célia, de Market Insider : “Nous sommes optimistes sur le long terme”

Nous sommes optimistes quant à la valorisation d’Airbnb sur le long terme, pour plusieurs raisons :

  • Airbnb a su montrer sa résilience cette année, en multipliant son chiffre d’affaires par 4 au 3ème trimestre par rapport au 2ème trimestre, et en encaissant même un bénéfice de $219 millions au 3ème trimestre 2020.

Elle semble s’orienter vers un chiffre d’affaires équivalent à celui de 2018.

  • Airbnb devrait entrer en bourse pour une valorisation estimée entre $30 et $33 milliards.

 Prenons un ratio simple : le price-to-sales (P/S), qui se calcule en divisant la valorisation de l’entreprise par son chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois. Le P/S de Booking est actuellement de 9,57.
Si on applique ce même ratio à Airbnb, cela donne une valorisation entre $35 et $46 milliards, selon qu’on prenne le chiffre d’affaires 2018 ou le chiffre d’affaires 2019. 

  • La marque Airbnb est tellement forte que 91% du trafic sur la plateforme est organique. La rétention des hôtes dépasse 88% et 69% du chiffre d’affaires de 2019 a été généré par les utilisateurs existants. 
  • Il serait difficile de créer une plateforme aussi efficace sans des coûts marketing élevés. Chaque bien mis en ligne sur Airbnb met en moyenne seulement 4 jours pour obtenir une première réservation.

Attention néanmoins, car le contexte sanitaire actuel est encore incertain. Les actions technologiques et les actions du secteur tourisme ont connu une forte volatilité ces derniers mois.

Airbnb n’échappera pas à cette tendance.
De plus, la plateforme doit encore prouver sa capacité à générer du profit sur une année complète, et retrouver sa croissance d’avant crise malgré l’arrêt de plusieurs projets stratégiques.”

Julien de Net Investissement : “Attention au Market Timing”

« Nous pensons que AirBnB au même titre que Facebook, Etsy ou Amazon bien sûr sont les nouvelles sociétés innovantes qui ont disrupté leurs secteurs.

Attention malgré tout au « market timing » de l’entrée en bourse.

Si le timing n’est pas le bon, le titre peut baisser à l’introduction. »

Christophe de Swing Bourse Direct : “Je me méfie des introductions en Bourse”

” L’introduction de Airbnb pourrait sembler un bonne affaire, mais j’ai toujours tendance à me méfier des introductions pour différentes raisons :
– Tout d’abord le prix d’introduction valorise souvent généreusement l’entreprise. Il lui faut donc avoir un produit innovant et être en pleine croissance pour un décollage immédiat du cours une fois coté. Pour ma part, il aurait fallu que l’entreprise réalise son introduction (IPO) début 2019.
– La hausse des incivilités, de la violence, du terrorisme et des impondérables comme le confinement suite au coronavirus, ne favorise pas la location de courte durée et ôte selon moi pas mal de visibilité.
– Statistiquement, le résultat est plutôt mitigé entre hausse et baisse après une première année de cotation sur le marché US alors qu’en France, les titres ressortent majoritairement en moins-value.
– L’absence de cotation antérieure empêche la réalisation d’une analyse graphique qui permet généralement de prévoir plus ou moins l’orientation futur des prix.
– Du coté des bonnes nouvelles, le marché US devrait entrer dans une dynamique haussière puissante sous peu. Dans ces conditions, le marché tirera à la hausse Airbnb avec le reste de la cote.

Mon avis se place du coté de l’actionnaire, car du coté des dirigeants et actuels actionnaires, l’introduction en bourse est souvent une réussite puisqu’elle trouvera toujours preneur auprès des institutions et représentera toujours une belle porte de sortie pour les actionnaires fondateurs. “

L’essentiel à savoir pour investir ou non sur les actions Airbnb

Les actions d’Airbnb ne sont pas une garantie de devenir millionnaire.

Toutefois les perspectives de développement pour Airbnb et sa marque passée dans le langage courant sont encore énormes.

Par exemple, dans un grand hôtel au Sri Lanka l’année dernière (pays très touristique), le gérant m’a dit (et ce n’était pas de l’humour noir) :

“Airbnb, what ? what’s that thing, never heard about that…”

Le fait que Airbnb ne soit pas une compagnie qui réalise des bénéfices ne semble pas être un critère pour l’évolution de ses actions. La plupart des plus grosses sociétés cotées au Nasdaq ne sont pas profitables ou le sont après des années et des années.

C’est comme ça, les investisseurs en Bourse se projettent sur les gains potentiels futurs.

Les facteurs sur le court terme d’inquiétude seront donc la volatilité des introductions en bourse, qui sont régulièrement sur-côtées et les faibles perspectives de croissance affichées par Airbnb dans son document de présentation d’IPO.

L’introduction en bourse de Airbnb sera également face à une incertitude concernant l’évolution de la pandémie et de la résilience de l’industrie du voyage, et en parallèle une tentation de profiter de la situation pour raffermir la réglementation à l’échelle mondiale.

Pour aller plus loin, voici 7 Questions sur l’introduction En Bourse de Airbnb



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous :

Bonus Gratuit : Guide complet des 60 meilleures astuces pour cartonner avec Airbnb et de passer au niveau supérieur

L'introduction en bourse d'Airbnb est-elle un bon investissement ?

Oui, l’introduction en bourse d’Airbnb semble être un bon investissement. Mais seul l’avenir nous le dira.
Si vous investissez dans ses actions lorsqu’elle fait ses débuts sur le NASDAQ ou le NYSE, vous posséderez une partie d’une entreprise renommée ABNB sur un marché prometteur. En effet, Airbnb pourrait connaître un grand succès
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Quelle est la valeur des actions d'Airbnb ?

Selon des évaluations internes, Airbnb est susceptible d’être évalué à environ 38 milliards de dollars lorsque l’action ABNB sera mis en bourse.
Cela dépasse une précédente évaluation de 31 milliards de dollars. Toutefois, ce chiffre peut être faussé par le battage médiatique et ne pas refléter la valeur réelle des actions d’Airbnb pour le client.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

8 réponses

  1. Bonjour à tous,

    Merci à Pierre pour ce pour ou contre dans l’investissement d’actions AirBnB.

    Nous préférons investir dans des aménagements de notre hébergement ou dans dans la mise en place “d’expériences” afin de rendre les séjours de nos hôtes encore plus inoubliables.

    A notre humble avis, ce type d’investissement devrait notre offre encore plus rentable en passant par la satisfaction de nos vacanciers.

    A suivre…

    • Pierre dit :

      Bonjour
      Très bonne réflexion à mon sens
      vos propres biens, vous avez le contrôle dessus
      l’investissement en bourse devrait être un placement d’épargne à mon sens, guère plus

  2. Marie-george dit :

    Pour moi j’attendrai un peu car je n’ai jamais reçu quoi que ce soit pour les annulations dues au COVID et en plus je me demande si ils ont pas augmenté le % sur nous hôtes, et baissé sur les locataires. J’ai pas bien compris leur nouveau règlement.

  3. Bernie1462 dit :

    Analyse très complète, même si on reste sur sa faim quant à la décision à prendre.Mais comment pourrait il en être autrement ?
    Je suis hôte à Cuba.J’ai mal vécu le comportement de Airbnb en mars, mais “du passé faisons table rase” et avançons. Bonne journée.

    • Pierre dit :

      Effectivement !
      Difficile de trancher la question en tant que tel
      Ravi de voir que vous suivez Eldorado Immobilier depuis Cuba 🙂
      Ce doit être un espace entier qui s’ouvre au tourisme avec d’énormes possibilités
      A très vite

  4. Abdel dit :

    Le cours ABNB va exploser à la hausse, lors de l’introduction, non pas pour ses fondamentaux mais plus par son caractère d’entreprise techno US disruptive (très demandé).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.