Introduction en Bourse de Airbnb : Quelles Conséquences Pour Vous ?

L’introduction en bourse d’Airbnb, c’est parti.

Après un coup dur avec la crise du coronavirus, qui a reporté sine die la date initiale, la plateforme star de location à courte terme a annoncé qu’elle avait déposé sa déclaration d’enregistrement S-1 de manière confidentielle auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières et des changes en vue d’une première cotation en bourse.

Des observateurs boursiers ont en effet suggéré que Airbnb allait déposer tous les documents nécessaires dès ce mois-ci avec l’intention de s’introduire en bourse avant fin 2020, à une date qui sera fonction des conditions du marché.

Pour l’instant, il n’existe pas d’informations publiques sur les détails de l’introduction en Bourse, tels que le nombre d’actions proposées ou leur prix, qui seront déterminés ultérieurement.

Airbnb avait annoncé en 2019 son intention d’entrer en bourse en 2020. À Airbnb, était évalué à 31 milliards de dollars.

Airbnb a toutefois posté officiellement sur le sujet :

Today, Airbnb confidentially submitted a draft Registration Statement on Form S-1 to the Securities and Exchange Commission  (the “SEC”) relating to the proposed initial public offering of its common stock. The number of shares to be offered and the price range for the proposed offering have not yet been determined. The initial public offering is expected to take place after the SEC completes its review process, subject to market and other conditions. »

L’objectif de cette introduction en Bourse de Airbnb n’est pas de lever des fonds (ce qui est normalement l’intérêt de coter une société en Bourse), mais surtout de permettre à ses employés et aux investisseurs historiques de la stratup d’encaisser des options d’achat d’actions qui allaient bientôt expirer.

Mais la pandémie de coronavirus a tout changé.

introduction bourse airbnb
introduction bourse airbnb

Brian Chesky, co-fondateur et PDG d’Airbnb, a déclaré au début de l’année qu’il avait préparé les documents de cotation en bourse lorsque le coronavirus a fait son apparition en Chine et a ravagé une grande partie du reste du monde.

Dans l’intervalle, la valeur d’Airbnb a chuté, la société a levé 2 milliards de dollars de dettes auprès de sociétés de capital-investissement et a licencié 25 % de sa main-d’œuvre.

Lire aussi : Impact Réel du Coronavirus sur la Location Saisonnière (Stats et Graphes) et la réalité de la chute de la valeur de Airbnb (et de Booking)

Toutefois, bien que les affaires d’Airbnb aient chuté au début de la pandémie, avec un tsunami d’annulations, la société a comptabilisé plus d’un million de nuitées en juillet, la première fois que ce seuil est franchi depuis le 3 mars.

Les locations courte durée entre particuliers ont été très prisées pendant la période de déconfinement et s’en sortent beaucoup mieux que les autres acteurs des secteurs du tourisme et de l’hôtellerie, car les gens cherchaient à éviter les zones urbaines et à exercer un certain contrôle sur les endroits où ils choisissaient de séjourner.

Il reste toutefois des inconnues majeures vis à vis de l’introduction en Bourse de Airbnb, notamment :

  • Airbnb est elle en mesure de présenter de manière convaincante un plan de rentabilité,
  • de surmonter ses faiblesses dans les zones non urbaines
  • de proposer une solution face à son manque d’offre hôtelière,
  • et de faire face à des questions réglementaires tenaces.

Les dépôts confidentiels de demandes d’introduction en Bourse, tels que celui annoncé aujourd’hui par Airbnb, sont devenus une tendance.

Ils permettent à Airbnb :

  • d’introduire potentiellement en bourse plus rapidement,
  • de garder le secret financier pendant que la Securities and Exchange Commission examine la documentation,
  • et d’éviter unbad buzz qui accompagne le processus de validation.

Toutefois, les investisseurs investisseurs peuvent changer rapidement d’avis, de sorte que rien n’est sûr.

Si les conditions actuelles du marché persistent, Airbnb pourrait être une société cotée en bourse dès la fin de l’automne.

Un cadeau du père Noël pour hôtes ?

Allez vous acheter des actions Airbnb ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous, nous échangerons avec plaisir :

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

2 commentaires

  1. Bonjour Pierre,
    Merci pour cet article intéressant.
    S’il y a class action contre Airbnb, quel sera l’impact sur cette entrée en bourse ?
    Belle journée,
    Catherine

    • Pas bon 🙂
      C’est en effet je pense une des raisons qui vont pousser Airbnb à aller vite pour cette entrée en bourse.
      Ce seront les actionnaires qui paieront les pots cassés, pas les investisseurs initiaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.