Immobilier : Quel Investissement à Quel Âge ? (De 20 a 97 ans)

Ce que vous attendez de votre patrimoine immobilier changera au fur et à mesure que votre vie évoluera.

Pour savoir comment vos considérations en matière d’immobilier et de crédit immobilier devraient évoluer selon que vous êtes dans la vingtaine, la trentaine et la quarantaine, ous sommes allés directement à la source et consulté les plus grands experts en crédits immobiliers.

Ces conseils d’experts peuvent vous aider à prendre des décisions éclairées, que vous achetiez pour la première fois ou que vous soyez prêt pour quelque chose de différent.


À partir de quel âge et jusqu’à quel âge peut on obtenir un emprunt immobilier ? Il n’y a aucune limite d’âge du point de vue de la règlementation et des banques, que ce soit à 20, 30, 50 ou au delà de 60 ou 70 ans. Dans la pratique ce sont les revenus et le patrimoine de chacun qui déterminent la capacité d’emprunt (33% du revenu) et l’état de santé qui détermine le taux du crédit immobilier .


Conseils immobiliers pour les jeunes de 20 ans

Immobilier : Quelle Acquisition pour Quel Âge
L’achat immobilier est conçu comme un objectif de vie incontournable pour 85 % des 25-34 ans

Ayez une vision d’ensemble. 

Économisez au moins 5 000 € à 10 000 €, puis arrêtez de louer et achetez votre premier bien immobilier. Obtenez un crédit immobilier a un taux préférentiel en faisant valoir votre jeune âge auprès de la banque. 

Recherchez une bonne affaire en dessous du prix du marché ou alors trouvez un agent immobilier qui saura vous faire entrer dans la maison de vos rêves.

Etudiez judicieusement les différentes options de crédits qui s’offrent à vous

En tant que promo accédant, il est important de déposer un dossier au plus tôt pour déterminer les conditions et les types de prêts immobiliers qui vous sont offerts, explique Jason Knee, responsable des prêts senior à la BNP Paribas.

« il est souvent judicieux de comparer différentes propositions de crédits, tout en tenant compte de la durée pendant laquelle vous envisagez de loger dans votre premier bien immobilier dont vous êtes propriétaire. 

Les taux fixes sont les plus classiques et prisés, mais des taux variables peuvent être judicieux si vous voulez conserver votre premier bien moins de 10 ans.

 Vérifiez votre capacité d’emprunt

« L’une des choses les plus importantes que vous devriez faire plusieurs mois avant de prévoir l’achat de votre résidence principale est de vérifier votre capacité d’emprunt sur un site comme Meilleurs Taux com.  

Là, vous pouvez obtenir gratuitement des simulations. C’est souvent le résultat d’un « dossier de crédit mixte », où le simulateur du crédit mélange votre dossier de crédit avec celui de quelqu’un d’autre dans ses grandes bases de données. 

Beaucoup de jeunes et Promo accédants croient à tort qu’ils devraient s’adresser à un courtier immobilier et payer des centaines d’euros ou plus pour « préparer » leur demande de crédit. 

C’est le dernier endroit où aller si vous avez une bonne capacité d’emprunt.

Envisagez un bien immobilier neuf

Les biens immobiliers neuf nécessitent beaucoup moins d’entretien et ne devraient pas nécessiter d’améliorations majeures dans les années à venir. Ils sont également plus économes en énergie et à la fois allègent vos factures d’énergie mais aussi vous assure de ne pas avoir de décote à la revente. 

Par ailleurs les frais de notaire et l’assurance habitation seront moins élevés 

Mais il y a aussi d’autres avantages. 

Votre assurance habitation pourrait également être moins chère.

Assurez-vous d’avoir un coussin financier pour les coûts imprévus. 

Dans la vingtaine, économiser en vue de verser un acompte et obtenir un crédit important en montant peut être une contrainte. 

Mais vous aurez également des  frais supplémentaires que vous n’avez pas forcément initialement prévu  liés à l’accession à la propriété : l’ameublement de votre bien immobilier, l’achat des équipements pour faire l’entretien des aménagements paysagers, l’entretien, etc. 

Il est important de comprendre ces coûts potentiels et de les planifier. 

Pensez à long terme

« Demandez-vous : « Combien de temps est-ce que je prévois de rester dans cet bien immobilier ? 

« Avec les frais de  notaire, les frais liés au crédit immobilier et les conditions changeantes du marché, vous risquez de ne pas faire de profit si vous vendez à nouveau après quelques années seulement. » 

La plupart des experts suggèrent que les acheteurs restent sur place pendant au moins cinq ans. 

Cela vous permet de constituer des fonds propres et donne à votre investissement immobilier le temps de prendre de la valeur.

Dans la trentaine ? Faites en fonction de votre style de vie 

  • Réévaluez vos priorités.  Passer a un bien immobilier avec une plus grande surface est souvent une priorité pour les propriétaires dans la trentaine . Mais ne pensez pas seulement à l’espace dont vous aurez besoin. Considérez  le climat, la qualité de vie et l’accès aux principaux axes de transport et équipements . Faites preuve de prudence lorsque vous achetez plus grand . Ce n’est pas toujours parce que vous pouvez vous permettre plus maintenant que c’est la bonne décision pour votre budget. 
  • N’améliorez pas trop votre bien immobilier. Lors de l’achat d’un bien immobilier nécessitant des améliorations,  veillez à rester dans les standards du quartier.
  • Planifiez la vente de votre bien actuel en même temps que l’achat de votre nouvelle résidence principale. Acheter et vendre une maison en même temps peut être une tâche effrayante . « Le timing est important, et avoir un bon agent immobilier aussi pour éviter de devoir payer des frais intercalaires qui peuvent faire mal. Souvent, ils négocieront en votre nom pour vous donner le temps de quitter votre maison après la vente. Cela rend certainement le processus de déménagement un peu plus facile.

Votre quarantaine : réévaluez vos besoins

Immobilier : Quelle Acquisition pour Quel Âge
Réfléchissez bien au décission que vous prenez
  • Concentrez-vous sur votre style de vie, pas sur votre âge. Les acheteurs dans la quarantaine doivent prendre des décisions difficiles selon leur stade vie . 

  • Ne pensez pas qu’il vous faudra toujours autant de surface. Si vous avez de jeunes enfants, cela ne vous parle peut-être pas, mais pour de nombreux quarantenaires et plus, la phase du nid vide approche à grands pas. Beaucoup de gens de cet âge sont occupés, aiment voyager et ne veulent pas être dévorés par l’entretien d’un bien immobilier et du jardin. En General, lorsque les enfants quittent le foyer, les remboursements de crédits sont moindres, de même que les dépenses mensuelles. Cela libère de l’argent pour les améliorations de style de vie, les voyages, l’épargne pour la retraite, etc.

  • Prenez au sérieux le remboursement de votre crédit immobilier. Les prêts de courte durée ont tendance à être plus appropriés pour les personnes dans la quarantaine et au-delà. Si la plupart des principales dépenses de la vie sont derrière vous, il peut être judicieux de commencer à payer votre bien immobilier plus tôt. Assurez-vous de parler à un conseiller financier pour connaître les implications d’un remboursement anticipé. Dans certains cas, rembourser le crédit trop tôt peut ne pas vous convenir ».

  • Pensez à investir dans l’immobilier. Si vous pouvez vous permettre d’acheter une résidence secondaire dans une zone de villégiature, la louer peut générer des revenus supplémentaires et une opportunité de profiter de la propriété vous-même. Avec les applications, les sites Web et les réseaux sociaux, la gestion et la commercialisation des propriétés de vacances sont plus faciles que jamais . Mais n’achetez pas une deuxième propriété si cela signifie mettre moins d’argent de côté pour la retraite.

45-50 ans : La résidence étudiante

Un logement meublé, donc, et pourquoi pas un logement étudiant ? La demande pour ce type de biens est croissante et l’offre est modeste.

Ces dernières années, le nombre d’étudiants a augmenté à un taux moyen de 1,15 %.

Cette année, le nombre d’étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur dépassera les 2,7 millions.

Le ticket d’entrée est par ailleurs raisonnable : Cet investissement vous est en effet accessible à partir de 80 000 euros.

Cependant, ne cherchez pas à acheter un bien immobilier directement dans le but de loger votre enfant.

Car les chances que votre enfant passe toutes ses études dans ce bien et dans cette ville sont très faibles.

Au mieux, il n’y restera que quelques années. Alors que l’investissement doit être envisagé sur une période de dix ans.

Investissez plutôt dans une résidence étudiante : vous déléguez la gestion du bien à un professionnel pendant la durée de votre investissement.

Avec une résidence étudiante, votre locataire est le gestionnaire de la résidence.

Le gestionnaire vous verse un loyer qui est fixé au moment de la signature du bail.

C’est ensuite au gestionnaire de trouver et de sélectionner le locataire, mais aussi de s’occuper des visites, de la rédaction des actes, de l’état des lieux en début et en fin de bail, de l’encaissement des loyers, mais aussi de l’entretien de la résidence (petits travaux).

Vous n’avez aucun souci de gestion.

Vous êtes également assuré d’investir dans un bien de qualité pour votre location : proximité des universités, des transports, forte demande, potentiel de plus-value, etc…

Acheter un bien immobilier à 60 ans ou plus ?

Immobilier : Quelle Acquisition pour Quel Âge
Acheter un bien immobilier constitue l’une des étapes les plus importantes dans la vie

Si vous êtes à la recherche d’un nouvel bien immobilier après l’âge de 60 ans, vous devez penser différemment que lorsque vous aviez 30 ans. 

La marge d’erreur est beaucoup plus petite maintenant, et il sera plus difficile de se remettre d’un mauvais coup financier. 

Une bonne gestion des risques est essentielle.

Si cela semble un peu énervant, ça devrait le faire. Chaque fois que vous envisagez d’investir des centaines de milliers d’euros dans un seul actif plus tard dans la vie, et un actif qui nécessite des soins et un entretien considérables, vous devez savoir exactement ce que vous faites et pourquoi.

Voulez-vous vraiment acheter un bien immobilier après 60 ans ?

Vous savez peut-être exactement pourquoi vous espérez acheter, mais cela vaut quand même la peine d’y regarder de plus près. 

Par exemple, cherchez-vous une maison de vacances, un investissement locatif ou simplement un endroit où vivre ?

Cherchez-vous à réduire votre surface ou à changer votre style de vie ? 

Vous accordez plus d’importance à la fierté d’être propriétaire qu’à la flexibilité de la location ? Pensez-vous que l’achat est une meilleure solution financière que la location ?

Certaines personnes se rendent compte qu’elles ne sont pas exactement sûres de leur motivation (et de leurs attentes) pour acheter, ou sont devenues la proie des influences de leurs amis et de leur famille.

Le fait est que l’achat d’un bien immobilier – ou d’un type particulier d’un bien immobilier – n’est peut-être pas la solution idéale que vous auriez imaginé.

Vous découvrirez peut-être même que vous accordez plus d’importance aux avantages de la location que de la possession, tels que des coûts d’entretien réduits, un engagement moindre, moins de dépenses surprises et moins de maux de tête en général.

Combien de temps resteriez-vous dans cette prochaine bien ?

Le conseil standard pour quiconque achète un bien immobilier est que, si vous prévoyez d’y vivre pendant moins de cinq ans, les coûts de transaction pourraient anéantir toute plus value d’un bien immobilier, vous laissant sans les avantages d’avoir investi dans l’immobilier.

Quel est le meilleur endroit pour acheter, compte tenu du temps que vous prévoyez d’y passer ?

Surtout, lorsque vous décidez de louer ou d’acheter, vous devez évaluer attentivement le marché immobilier local dans les zones que vous recherchez. 

Dans certaines villes, l’achat peut prendre plus de 15 ans pour battre la location (du moins sur le papier). 

Et cela suppose que le bien immobilier prenne de la valeur dans les délais, ce qui n’est jamais certain.

Quel type de bien immobilier a le plus de sens pour vous ?

Si vous avez toujours été propriétaire de maisons, c’est peut être la première fois que vous envisagez d’acheter un appartement, une maison de rue ou similaire.

Ceux-ci peuvent offrir des avantages importants aux personnes âgées, tels qu’un entretien réduit du toit, du terrain et d’autres espaces communs (dont syndic de copropriété ).

Mais ils s’accompagnent également d’un nouvel ensemble de dépenses qui doivent être pris en compte dans votre budget, à savoir des frais mensuels qui peuvent être aussi élevés que ce que certaines personnes paient en loyer, et des « dépenses spéciales » lorsque des urgences surviennent. 

À l’extrémité du spectre, vous pourriez envisager « d’acheter » une place dans une résidence pour personnes âgées. 

Dans certains cas, cela n’implique pas réellement l’achat de la propriété légale. 

Au lieu de cela, vous payez un droit d’entrée important pour le droit d’y vivre (peut-être à vie).

Trouvez ici : Les Meilleures Stratégies de Communication en Immobilier



J’espère que vous appréciez la lecture de cet article.

Vous ne savez pas trop combien votre investissement immobilier va vous rapporter en courte durée ?

Vous voulez savoir comment vous situer par rapport à la concurrence ?

Savez vous que 87% des millionnaires de l’immobilier louer en courte durée ont commencé par convaincre leur banquier grâce à une étude de marché ?

J’ai développé un outil qui utilise le Big Data pour réaliser pour vous une étude de marché parfaite.

Vous saurez exactement combien vous allez gagner, si l’investissement est rentable et comment vous démarquer de la concurrence :


Les agents immobiliers gagnent-ils beaucoup d’argent ?

Le revenu moyen des agents immobiliers est de73 450 € . 

Combien de temps faut-il pour devenir agent immobilier ?

Environ quatre à six mois , vous pouvez devenir agent immobilier en 
quatre à six mois environ , selon l’endroit où vous habitez. 

Que faites-vous en tant qu’agent immobilier?

Un agent immobilier agréé relie les acheteurs et les vendeurs pour les transactions et les représente dans les négociations juridiques . En règle générale, les agents sont rémunérés par une commission, qui correspond à un pourcentage de la vente d’un bien immobilier. 

L’immobilier est-il un travail difficile?

Gagner sa vie en vendant un bien immobilier est un travail difficile . 
Vous devez être organisé afin de garder une trace des documents juridiques, des réunions et de toutes les tâches que vous réalisez. Vous pouvez vous passer de salaire pendant un certain temps, car le travail est souvent basé sur des commissions. Si vous ne vendez pas, vous ne gagnez rien.



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Notez ce post

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

3 réponses

  1. Elias dit :

    Bonjour, merci pour cet article très intéressant ! Je compte me lancer dans l’investissement immobilier et cela m’aide énormément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.