L’amiante, ce matériau autrefois plébiscité pour ses propriétés isolantes et sa résistance au feu, s’est avéré être un redoutable agent pathogène, responsable de nombreuses maladies graves.

La législation impose désormais des contrôles stricts, et le diagnostic amiante est devenu un passage obligé pour les propriétaires d’immeubles anciens.

Mais une question demeure souvent en suspens : quelle est la durée de validité d’un diagnostic amiante ?

Cet article se propose de décortiquer les textes de loi et les procédures en vigueur, afin de fournir une réponse claire et précise à tous ceux qui sont concernés par cette problématique cruciale pour la santé publique et la sécurité des bâtiments.


La durée de validité d’un diagnostic amiante dépend de la présence ou non d’amiante dans le bien. Si aucun amiante n’est détecté, le diagnostic est illimité. En cas de présence d’amiante, une évaluation périodique est nécessaire.


Synthèse Complète sur la Validité et les Implications du Diagnostic Amiante:

AspectDétailsConseils et RecommandationsActions et Responsabilités
Durée de ValiditéIllimitée si le diagnostic est négatif et réalisé après le 1er avril 2013.Refaire le diagnostic après des travaux de rénovation, même si négatif.Renouvellement obligatoire avant vente pour diagnostics réalisés avant le 1er avril 2013.
Risques de l’AmianteLes fibres d’amiante sont dangereuses pour la santé.Suivre les recommandations du rapport de diagnostic.Contrôles réguliers et éventuelles interventions correctrices.
Vente de la PropriétéPossible quel que soit le résultat du diagnostic.Inclure l’état d’amiante dans le Dossier de Diagnostic Technique (DDT).Responsabilité du vendeur en cas de non-transmission ou fausses informations.
Diagnostics Obligatoires avant VenteDifférents selon qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement.Vérifier la présence de mérule dans la zone géographique du bien.Fournir tous les diagnostics requis à l’acheteur.
Travaux de DésamiantageNécessitent un nouveau diagnostic amiante avant réintégration des lieux.Considérer les aides financières de l’ANAH si éligible.Assurer que le logement est sûr et sans risque après désamiantage.

Combien de temps reste valide un diagnostic amiante ?

amiante
La durée de validité du diagnostic amiante est illimitée.

L’état amiante, également désigné sous le terme de diagnostic amiante, vise à identifier la présence éventuelle de matériaux ou produits susceptibles de contenir de l’amiante au sein d’une propriété.

Les fibres d’amiante, pouvant contaminer l’air intérieur, représentent un risque sérieux pour la santé des résidents. La validité du diagnostic amiante est influencée par la date à laquelle il a été réalisé et par ses résultats.

En l’absence de traces d’amiante (résultat négatif), et si le diagnostic a été effectué après le 1er avril 2013, sa validité est permanente, c’est à dire illimitée.

Cependant, si de l’amiante est détecté, une nouvelle inspection s’impose dans les trois années suivant la remise du rapport de diagnostic immobilier.

Pour les diagnostics réalisés avant le 1er avril 2023, un renouvellement de l’état d’amiante est impératif avant toute transaction immobilière, même si aucune présence d’amiante n’a été constatée.

Qu’en est-il de la réglementation amiante de 2014 ?

Depuis 1997, l’utilisation de l’amiante et de produits en contenant est interdite dans le secteur de la construction. L’exposition à l’amiante peut s’avérer dangereuse pour la santé des occupants d’un bâtiment, d’où l’obligation de mener des investigations et de surveiller les matériaux amiantés dans les structures existantes, notamment via la gestion de dossiers techniques tels que le Dossier technique amiante (DTA) et le Dossier amiante-parties privatives (DA-PP).

Que faire si votre logement contient de l’amiante ?

amiante
Si votre logement contient de l’amiante, il est recommandé de suivre les préconisations du rapport de diagnostic

Lorsque le diagnostic révèle la présence d’amiante dans le logement, le professionnel qui a réalisé l’expertise fournira au propriétaire du bien une série de recommandations spécifiques.

Ces conseils peuvent inclure :

  • la nécessité d’effectuer des contrôles réguliers pour surveiller l’état des matériaux ou produits amiantés
  • de réaliser une évaluation détaillée des risques, qui peut impliquer des mesures de la concentration de fibres d’amiante dans l’air
  • ou de mettre en œuvre des interventions correctrices et des mesures de précaution.

Ces interventions peuvent aller jusqu’à l’encapsulation ou le retrait complet de l’amiante présent.

Dans le cas où le propriétaire opte pour des travaux de désamiantage, il peut prétendre à des soutiens financiers de la part de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), sous réserve de remplir certaines conditions de revenus.


Est-il possible de vendre votre propriété si elle contient de l’amiante ?

La réalisation de l’état d’amiante reste obligatoire pour mettre en vente son bien immobilier.

Bien que le diagnostic amiante soit obligatoire, il a avant tout une vocation informative, laissant la possibilité de vendre le logement, quel que soit son résultat.

Le vendeur n’est pas contraint d’engager des travaux de désamiantage.

Cependant, la réalisation de l’état d’amiante est impérative lors de la mise en vente ou de la location d’une habitation (que ce soit une maison individuelle, un appartement ou une dépendance) construite avant le mois de juillet 1997. Sans les diagnostics requis, dont l’état d’amiante, effectués par un professionnel certifié, le bien immobilier ne peut pas être mis sur le marché.

L’état d’amiante doit être inclus dans un Dossier de diagnostic technique (DDT) et joint à la promesse de vente ou, à défaut, à l’acte définitif de vente.

Le vendeur s’expose à des responsabilités juridiques s’il omet volontairement de fournir l’état d’amiante, ou s’il fournit des informations erronées dans l’annonce de vente, dans le but de tromper l’acquéreur potentiel.

Pour une location, bien que le diagnostic amiante ne doive pas être directement annexé au contrat de bail, une copie doit être remise au locataire sur demande de sa part.

Quelles sont les vérifications indispensables à réaliser avant de vendre un bien immobilier ?

Lors de la vente d’un bien immobilier, il est impératif de réaliser plusieurs diagnostics techniques. La nature du bien, maison individuelle ou appartement en copropriété, influencera la liste des contrôles à effectuer.

En cas de vente d’une maison, vous devrez procéder aux diagnostics suivants :

  • Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)
  • Constat de risque d’exposition au plomb (CREP)
  • État relatif à la présence d’amiante (au cœur de notre article)
  • État de l’installation électrique, si elle a plus de 15 ans
  • État de l’installation du gaz, si elle a plus de 15 ans
  • Diagnostic d’assainissement non collectif
  • Diagnostic termites
  • État des Risques et Pollutions (ERP)
  • Diagnostic bruit

Il vous sera également demandé de vérifier et de déclarer si votre bien est situé dans une zone à risque de mérule (un type de champignon), information disponible auprès de la préfecture de votre département ou sur son site internet.

Pour une vente d’appartement, c’est-à-dire de lot en copropriété, les documents suivants doivent être remis à l’acheteur :

  • Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)
  • Constat de risque d’exposition au plomb (CREP)
  • État relatif à la présence d’amiante
  • État de l’installation électrique, si elle a plus de 15 ans
  • État de l’installation du gaz, si elle a plus de 15 ans
  • Diagnostic termites
  • État des Risques et Pollutions (ERP)
  • Diagnostic bruit
  • Surface privative du lot (loi Carrez)
  • Présence éventuelle de mérule

Ces vérifications sont essentielles pour assurer la transparence de la transaction et protéger les intérêts de toutes les parties impliquées.

Est-il nécessaire de refaire un diagnostic amiante après des travaux ?

Bien qu’il soit possible qu’aucune trace d’amiante n’ait été trouvée précédemment, il est fortement recommandé de procéder à un diagnostic amiante à chaque changement de propriétaire, particulièrement après des travaux de rénovation, car ces derniers peuvent révéler la présence de matériaux ou produits amiantés qui n’étaient pas apparents auparavant.

En cas de travaux de retrait d’amiante, il est impératif de réaliser un nouveau diagnostic amiante avant de réintégrer les lieux, afin de s’assurer de leur innocuité et de confirmer l’absence de risques pour les occupants.

Conclusion

En conclusion, la durée de validité d’un diagnostic amiante dépend de plusieurs facteurs, incluant la date de réalisation du diagnostic et les résultats obtenus.

Il est essentiel de noter que, en cas de résultat négatif et si le diagnostic a été effectué après le 1er avril 2013, sa validité est illimitée.

Cependant, si de l’amiante est détecté, un nouveau contrôle doit être réalisé dans les trois ans suivant la remise du rapport. Pour les diagnostics réalisés avant le 1er avril 2023, un renouvellement est nécessaire avant toute transaction immobilière, indépendamment des résultats.

Il est crucial pour les propriétaires d’être bien informés et de suivre les recommandations professionnelles pour assurer la sécurité des occupants et se conformer à la législation en vigueur.

Le diagnostic amiante est une étape indispensable dans la gestion responsable d’un bien immobilier, et sa validité doit être surveillée de près pour garantir un environnement sain et sécurisé.

Ainsi, que vous soyez propriétaire, acheteur ou locataire, il est primordial de prêter attention à l’état d’amiante de votre logement et de prendre les mesures appropriées en conséquence.

Sources:

  • Ministère de la Transition écologique et solidaire :
    • Le site officiel du gouvernement français offre des informations précises sur la réglementation en vigueur concernant l’amiante et les diagnostics immobiliers.
    • Lien : https://www.ecologie.gouv.fr
  • Agence nationale de l’habitat (ANAH) :
    • Pour comprendre les aides financières disponibles pour le retrait de l’amiante.
    • Lien : https://www.anah.fr
  • Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) :
    • Pour des informations détaillées sur les risques liés à l’amiante et les mesures de prévention.
    • Lien : http://www.inrs.fr
  • Service Public :
  • Association des Diagnostiqueurs Immobiliers Certifiés (ADIC) :
    • Pour trouver un diagnostiqueur certifié et pour des informations sur les standards de l’industrie.
    • Lien : http://www.adic-asso.com
  • Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) :

J’espère que vous appréciez la lecture de cet article.

Vous voulez faire passer votre activité de location saisonnière au niveau supérieur ?

Vous êtes libre de découvrir le programme exceptionnel du Club VIP et rejoindre la crème de la crème des propriétaires :

Notez cette post
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}