Comparaison location meublée et location vide : simulateur GRATUIT

Comment faire une comparaison fiable entre location vide et location meublée ?

Comparatif location meublée et location vide : quel simulateur gratuit puis-je utiliser ?

 

Avant de devenir multi propriétaires, nous nous sommes posé plein de questions, et nous continuons

 

Lorsque nous nous sommes lancé, nous avons rêvé d’avoir un outil qui simule la rentabilité de nos différents projets d’investissement locatif immobilier… mais nous n’en avions pas trouvé

 

Alors on en a créé un pour vous !

 

 

Bon, on ne vas pas se raconter d’histoires, vous êtes ici sur Eldorado Immobilier, et on adore la location meublée 🙂

Mais ce n’est pas par hasard, c’est par ce que la location meublée est une opportunité exceptionnelle de développer un patrimoine sans avoir une imposition écrasante sur les loyers

Vous touchez également des locataires différents, probablement un peu plus haut de gamme

 

Et vous avez plusieurs stratégies différentes à votre disposition, par ordre de potentiel de rentabilité :

  • location meublée à l’année
  • location meublée en colocation
  • location meublée de tourisme, à la nuitée ou pour de courtes durées

Vous avez le détail des stratégies les plus intéressantes dans cet article, qui va vous surprendre :

Quel Investissement locatif immobilier est le plus rentable ? 7 idées d’investissement locatif pour devenir riche

 

 

 

Simulateur gratuit : comparer location vide et location meublée

 

Ainsi, en toute transparence, nous avons élaboré en lien avec notre cabinet d’expert comptable un simulateur gratuit pour vous permettre de comparer la rentabilité de votre investissement locatif en location vide classique, ou en location meublée

 

Voici donc le simulateur entre NU et MEUBLE


 

 

 

Vous pouvez aller ensuite beaucoup plus loin avec cet article référence sur la location meublée, qui vous explique notamment comment passer un appartement d’une location nue à une location meublée :

Le guide complet | Réglementation de la location saisonnière courte durée

 

Remarque importante : Vous devez savoir que le simulateur entre location vide et location meublée est 100% gratuit. Des coordonnées vous sont demandées en fin de simulation, si vous remplissez les cases, vous pouvez être contacté par notre cabinet d’expert comptable et être inscrit à la newsletter de Eldorado Immobilier mais vos données ne seront diffusées bien sur nulle part ailleurs

 

 

Comment est construit le simulateur entre location nue et location meublée ?

 

Le simulateur est simplement conçu pour réaliser pour vous automatiquement les calculs que vous pourriez faire manuellement.
Il a surtout l’intérêt d’aller vite, et de ne rien oublier.

 

 

simulateur location vide location meublee

Le simulateur fait les mêmes calculs que vous, mais plus vite, sans erreur d’inattention et avec une mise en forme jolie…

En effet, dans le cas de la location nue, l’imposition est beaucoup plus importante sur les loyers, mais dans le cas de la location meublée, il ne faut pas oublier certaines charges, en particulier la cotisation foncière des entreprises ou CFE

 

Pour élaborer le simulateur, nous avons donc fait les calculs manuellement pour deux situations que vous comparez, en veillant à ne rien oublier dans les paramètres.

 

Puis, nous avons codé le modèle mathématique, émis tout cela en forme pour que ce soit visuellement plus agréable, c’est important quand même !

 

 

 

 

Les grandes différences entre la location vide et la location meublée

 

 

Location vide : grandes surfaces, loyers et rentabilité moins élevés

 

La location vide est adaptée aux grandes surfaces, car les familles qui emménagent privilégient le faite d’apporter leurs propres meubles, qu’elles transportent appartement en appartement.

Logiquement, la location vide retient donc plus longtemps les locataires, et il y aura un moins fort taux de rotation dans une location vide que dans une location meublée (à fortiori pour une location meublée de tourisme 😉 )

Par contre, les loyers attendus sont plus faibles

 

 

Location meublée  : fiscalité magique, rotations plus importantes, frais de mobilier

 

Dans le cas de la location meublée, vous pouvez ne pas être imposé du tout sur les loyers que vous percevez, ou dans le pire des cas, bénéficier d’un abattement beaucoup plus intéressant que pour la location vide

 

Tout est détaillé dans cet article qui fait référence :

Tout savoir sur la fiscalité de la location meublée : c’est magique

 

En revanche, vous aurez des coûts supplémentaires, en particulier, pour parler de ceux qui ont un impact significatif :

  • la cotisation foncière des entreprises (CFE)
  • l’entretien et le remplacement des meubles et équipements usagés
  • la taxe de séjour, si vous optez pour le meublé de tourisme
  • un expert comptable si vous optez pour la déclaration au réel (dont une partie est déductible de votre impôt sur le revenu)

Ce type de location est également plus adaptée aux petites surfaces, avec un taux de rotation plus élevée

Par contre :

  • le montant du loyer attendu est plus important,
  • la caution est doublée, pour s’établir à deux mois de loyer

 

Notez également, sachez que le propriétaire bailleur en location meublée est régi par un statut spécifique, celui de LMNP, ou LMP en fonction de vos choix et de votre situation :

LMNP vs LMP : quel statut vous fera payer le moins d’impôt pour votre investissement locatif en meublé?

 

 

Y a t il une différence entre location vide et location meublée par rapport à un locataire qui ne paie pas ses loyers ?

 

 

Cela fait parti des grands fantasmes des personnes qui ont investi dans l’immobilier il y a quelques années déjà, et de celle qui n’ont pas une idée précise de la réglementation

 

C’est vrai, il y a quelques années, la réglementation de la location meublée était beaucoup plus avantageuse pour le propriétaire, et permettait plus de sévérité vis-à-vis du locataire.

Mais tout cela, bel et bien fini (ou presque) :

  • les droits des locataires sont exactement les mêmes en location meublée et en location nue
  • le durée de préavis est la même en zone tendue : un mois (trois mois ailleurs pour la location meublée)

 

Les trois seules possibilités à ma connaissance que vous avez pour vous prémunir de locataires indélicats, sont :

  • de ne pas louer en résidence principale, mais en résidence secondaire, ce qui sera régi par le Code civil
  • vous pouvez également louer en location courte durée, avec un bail spécifique dont nous vous donnons un exemple gratuit ici
  • de prendre une assurance pour loyers impayés mais au (grand) détriment de votre rentabilité, et sous conditions d’acceptation

 

 

 

 

Avez vous testé le simulateur gratuit location nue VS location meublée ?

Avez vous appris des choses avec ce test ?

 

Faites nous part de votre expérience dans les commentaires ci-dessous, nous serons heureux d’y répondre

4 Commentaires

  1. J’ai remarqué un comptable il y a quelques semaines et il m’a proposé de louer ma maison en non-meublée à une entreprise que je créerais et qui elle ferait les locations meublées. Je n’arrive pas à le recontacter et je cherche toujours à comprendre pourquoi il m’a proposé cette stratégie. Le savez-vous?
    Un autre comptable m’a proposé d’avoir une entreprise et de facturer cette entreprise pour les services d’accueil et de ménage que je ferais moi-meme lors des locations de ma maison. Encore une fois, qu’en pensez-vous? Je suis à l’heure actuelle au régime réel, loueur non professionnel, et loue pour environ 23000 de recettes.
    Finalement il semble que si on fait des activités accueil, ménage, on est considérée comme une agence immobilière, et que c’est un domaine très réglementé… Qu’en pensez-vous? Je me demande si je devrais rester loueur non professionnel ou créer un EIRL et si cela diminuerait mes charges sociales, tout en me donnant une couverture sociale et des points retraite…

    • Bonjour Christine,

      Il faut vous poser la question de quel est votre objectif et de quelle est la réglementation dans votre secteur ?
      Pour un objectif patrimonial, ou revendre, une société n’est pas forcément l’idéal
      Par contre pour contourner la règle des 120 jours dans certains secteurs, c’est une solution

      Définissez d’abord vos contraintes et vos objectifs et ensuite on pourra décliner la gestion

      Cordialement

      • Bonne question. En fait je loue ma résidence « principale » environ 6 mois (donc plus de 120 jours – donc officiellement ce n’est plus ma résidence principale) pour environ 23 000 euros. Je loue spécifiquement un autre logement afin de pouvoir louer ma maison. Je me demandais meme si je pouvais déduire les frais de cette location, car je loue vraiment ce logement afin de pouvoir louer ma maison! Donc, je ne sais pas ce qui va se passer coté taxe habitation, etc. car je n’ai en fait pas de résidence principale, dans le sens ou je n’ai aucun endroit ou je vis plus de 8 mois!! J’ai 59 ans. Ce sont mes seuls revenus. La maison sera mon héritage. Et je ne suis pas certaine si je vais rester vivre ici toute ma retraite ou repartir au Québec ou j’ai vécu 25 ans et vendre ma maison ici.

        • ok 😉

          A mon sens, vous êtes redevable de la taxe d’habitation du logement que vous louez car c’est dans ce logement que vous passez le plus de temps, et surtout, vous le louez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.