Reservations en direct : 3 astuces rapides et efficaces pour louer plus

Il n’y a rien de plus frustrant pour un propriétaire de location saisonnière comme vous que tout votre travail de marketing de votre gîte finisse par payer et que vous avez pas mal de visiteurs qui transitent par votre le internet de votre hébergement…

… mais que vous ne voyez pas ou presque pas d’augmentation du nombre de vos réservations en direct que vous recevez.

C’est très frustrant, mais nous avons quelques conseils simples et efficaces pour vous 🙂

 

Du trafic sur le site de votre gîte mais pas de réservations ? Persévérez !

 

reservations en direct site internet location saisonniere

Frustré de ne pas louer plus en direct alors que des voyageurs regardent le site internet de votre gîte ?
Allez y à fond, il ne vous reste que de l’optimisation à faire pour avoir plus de réservations en direct

 

 


En fait, si vous êtes dans la situation d’avoir du trafic sur le site internet de votre propriété, mais que vous ne parvenez pas à obtenir suffisamment de réservations à votre goût, vous avez déjà fait le plus dur pour obtenir votre indépendance partielle ou totale vis à vis des grandes plateformes de réservation comme vos chers et tendres booking.com, Airbnb, and what else… !

 

En effet, amener autant de trafic que possible sur le site internet de votre location saisonnière est très important…, mais la dure réalité est la plupart des voyageurs qui visitent le site internet de votre gîte abandonnent leur réservation avant de la concrétiser.


Le taux de conversion moyen en France pour un site internet de location de vacances, que ce soit entre particuliers ou pour un hôtel classique est seulement de 2%.


Cela signifie qu’une quantité hallucinante de visiteurs , et donc de voyageurs intéressés par un séjour dans votre région, qui quittent le processus de réservation à un certain stade.

 

Et, notez le, même avec des budgets de marketing massifs, comme les gros du secteur ont l’habitude de pratiquer, les grandes chaînes d’hôtels peuvent généralement seulement espérer un taux de conversion de 3%. Ce qui n’est pas beaucoup mieux qu’un simple particulier.


Le point très positif que vous notez à ce stade, est que vous pouvez, en tant que petit loueur de location meublée assis derrière votre ordinateur de salon, titiller les grands noms de l’hôtellerie en termes de performances !

 

Ces différentes constatations tendent à accréditer l’analyse qui veut que les voyageurs en recherche d’un hébergement sont précautionneux, et disons le, craintifs.
Ils passent donc beaucoup de temps
à rechercher et comparer des prix et des annonces sur différents supports avant de prendre une décision d’achat.

En général, une réservation ne se concrétise pour un locataire, qu’après ce qu’il ait consulté entre 4 et 6 annonces différentes.

La votre a donc largement le temps de passer aux oubliettes…

 

En clair, au moment où un vacance s’engage effectivement dans le processus de paiement pour sa chambre d’hôtel, il a déjà fait le tout du monde des offres disponibles 🙂

 

Les raisons de l’abandon de la réservation sont très variées

 

Une enquête faite par Abritel auprès de plus de 1 000 voyageurs a conclu qu’il y avait six raisons majeures qui poussent vos clients potentiels à ne pas passer à l’action pour réserver :

 

1/ Besoin de faire plus de recherches (39%)
2/ Prix ​​trop élevé / nécessité de comparer (37%)
3/ Besoin de vérifier l’avis des autres voyageurs qui sont avec eux (21%)
4/ Processus de réservation trop compliqué (13%)
5/ Problème technique (9%)
6/ Problème de paiement (7%)


Au delà de ces six raisons, les clients peuvent également partir pour d’autres motifs, car ils n’ont en fait jamais eu l’intention de faire une réservation.

 

Concrètement, nous en voyons quatre distinctes :

1/ Consulter une réservation précédente
2/ Utilisation de votre site pour la recherche d’itinéraires de vacances
3/ Recherche d’informations sur votre secteur géographique
4 /Parcourir les offres offres spéciales et remises de dernière minutes

 


Une fois qu’un voyageur quitte le site web de votre gîte, il y a une forte chance qu’il ne puisse jamais revenir.


C’est donc pourquoi les principaux efforts marketing des hôtels sont :

  • de chercher à convertir du premier coup, lors de la première visite d’un internaute
  • ou de trouver un moyen de faire revenir facilement une personne vers leur site web


Que pouvez vous faire pour que votre gîte aie moins de réservations abandonnées?

 


Heureusement, vous pouvez facilement traiter les trois derniers problèmes majeurs d’abandon cités plus haut.

Et comme le total fait près de 40% des abandons, vous êtes vraiment dans le principe de la loi de Pareto appliquée à la location saisonnière.

 

Jetons un coup d’œil aux étapes que vous pouvez suivre pour résoudre ces problèmes …


Étape 1 : Votre processus de réservation doit tenir en deux étapes pour les voyageurs

 

Pour clarifier le processus de réservation, vous n’avez besoin que d’un moteur de réservation un peu performant, et simple, intégré à votre site Web.

Cela permettra à votre locataire potentiel de terminer sa réservation en deux étapes sans avoir à naviguer sur une nombre très important de pages de présentation avant de trouver le formulaire de réservation

Concrètement, vous avez via ce lien déjà 11 moteurs de recherche différents que vous pouvez intégrer à votre site wordpress (ce que nous recommandons)

 

 

Etape 2 : Rendez votre site web responsive et améliorez l’expérience utilisateur

 

Vérifiez que le thème que vous avez choisi soit adapté aux tablettes et téléphones mobiles.

Par ailleurs, assurez vous que la durée de chargement de votre page d’accueil est optimisée

Le site Dareboost pourra se charger de cette analyse si vous ne l’avez pas déjà fait

 

Si vous n’avez pas coché les deux case ci-dessus, prenez le temps de vous pencher sur ces problèmes.
Ils vous semblent peut être accessoires, mais ils rebutent désormais près d’un internaute sur deux. C’est énorme

 

 

Étape 3:  Assurez-vous que vos locataires peuvent réserver votre gîte en sécurité

 

Une passerelle de paiement sécurisée qui s’intègre avec le reste de votre site, et qui donne aux visiteurs des options de paiement dans leur devise locale empêchera la frustration et aboutira en une expérience de réservation rapide.

Vous avez pour cela différentes options à votre disposition :

 

1/ sans efforts : appelez votre banque

 

Faire appel à votre banque pour qu’elle vous permette d’intégrer un système de paiement en ligne sur votre site. Si, si, c’est tout à fait possible bien que peu connu.

Un simple rendez-vous ou appel téléphonique à votre conseillé (spécialisé dans comptes de professionnels) fera l’affaire

 

2/ un peu d’huile de coude mais la facilité pour les locataires

 

Jetez un œil à Paypal, mais aussi à Stripe

Deux plateformes en ligne, connues et reconnues, et qui feront tout le travail pour vous 🙂

 

 

Au delà de la réponse aux problèmes basiques rencontrés par vos locataires, vous pouvez allez bien entendu beaucoup plus loin


La meilleure technique ? Apprenez à connaître vos locataires et leurs profils

 

 

Misez sur le marketing de la locations saisonnière


Pour réduire encore plus le pourcentage de réservations abandonnées sur le site internet de votre location courte durée, vous devez travailler dur pour faire de très bonnes premières impressions.

C’est ce que nous appelons souvent l’effet « whaou »

Comme pour vos photos, qui doivent immédiatement attirer l’œil des voyageurs susceptibles de réserver votre logement, votre site internet doit répondre à la même logique. C’est le webmarking de la location saisonnière.

 

 

Identifiez les principaux atouts de votre gîte

 

Pour commencer, vous devez savoir qui votre marché cible et jouer sur forces de votre appartement, gîte, chambre d’hôtes ou hébergement insolite.

Si votre hôtel est proche des destinations les plus populaires dans votre région, mettez des images de haute qualité des principales attractions touristiques.

Plus globalement, mettez des photos de  tout ce que vos voyageurs seront susceptibles de faire durant leur séjour dans votre appartement.

 

D’autre part, les voyageurs d’affaires peuvent apprécier le fait que votre gîte est proche des transports en commun, d’une grande entreprise ou d’un aéroport.

 

 

Créez des promotions ou des offres spéciales pour votre hébergement


Il a été constaté que 45% des voyageurs considèrent les offres spéciales importantes pour déclencher la réservation.

Si vous avez des offres ou des rabais à offrir, assurez-vous que cela est clairement communiqué à vos visiteurs.Via votre mailing list par exemple.

 

De toutes façons une offre spéciale distillera de l’intérêt pour les visiteurs de votre site internet et les incitera à passer plus de temps à regarder votre annonce.

 

 

Relancez les voyageurs qui ont visité votre site mais n’ont pas réservé

 


Enfin, l’aspect le plus prometteur pour vous est que l’immense majorité (près de 90%) des personnes sondées ont déclaré qu’elles envisageraient de revenir sur les sites sur lesquels elles n’ont pas achevé leur réservation.

Et parmi elles, environ 1/3 pense revenir le même jour et 1/3 supplémentaire sous une semaine.

Si vous pouvez garder une trace de qui a visité votre site, vous pouvez utiliser les technologies de marketing utilisées pour la location de vacances pour les retrouver et leur envoyer des emails personnalisés.


Cela peut par exemple passer par un mail les remerciant pour leur visite et en leur donnant la possibilité de recommencer leur réservation à partir d’où ils ont cessé.

Même une augmentation de seulement un demi pour cent du taux de conversion peut signifier d’importants revenus récupérés d’ici la fin de l’année.

 

Qu’en pensez vous ?

Avez vous déjà testé ces techniques et amélioré votre site / vos annonces en conséquence ?

Avez vous d’autres techniques ?

Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous

Enregistrer

Enregistrer

Pierre et Gwen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *