Location en Direct : Ces Stats Etonnantes à Suivre

Airbnb est-elle la première source de réservation pour les propriétaires et les conciergeries de locations courte durée ?

Avec 2,4 milliards d’euros de revenus locatifs perçus l’année dernière par les grandes plateformes de réservation en ligne, c’est Vrbo (Abrtiel / HomeAway) qui a tiré son épingle du jeu. Le site a plus que doublé ses performances par rapport à Airbnb en tant que source de réservations.

Ce qui pourrait surprendre les experts d’Airbnb c’est qu’aux Etats-Unis, 55 % des revenus de locations saisonnières proviennent directement des sites web des propriétaires et conciergeries.

Et ce qui se passe aux Etats-Unis arrivent ensuite quasi inéluctablement chez nous quelques années plus tard… Il m’est donc paru utile, ainsi qu’à l’équipe de Eldorado Immobilier, de vous fart de cette étude en détails, issue des données de Vrbo publiées dans son rapport annuel.

Les revenus par réservation varient fortement entre chaque site

Location en Direct : Ces Stats Etonnantes à Suivre
L’étude montre que les revenus de location par réservation varient considérablement d’une plateforme de réservation à l’autre

En 2020, la réservation moyenne provenant de Vrbo était de 1 505 €, tandis que la réservation moyenne provenant d’Airbnb était de 941€. Booking.com était encore plus bas, à 695 €.

Les réservations directes étaient plus intéressantes que celles provenant des plateformes de réservation en ligne avec 1 813 € de revenu moyen par réservation directe.

VRBO apporte des réservations constantes tout au long de l’année.

Les performances d’Airbnb sont faibles pendant les mois d’été et plus fortes pendant les mois d’hiver, et les réservations directes sont prépondérantes pendant les mois de pointe d’été.

Pourquoi les réservations directes sont si importantes ?

Malgré les milliards de dépenses en marketing des plateformes de réservation en ligne (Booking c’est 500000 € de pub sur internet… par jour !), les réservations directes représentent plus de 55 % des revenus locatifs des hôtes de locations saisonnières.

Les explications aux réservations en direct sont principalement :

  • Les clients fidèles
  • Des taux de conversion plus élevés grâce à un service clientèle plus personnalisé et de meilleure qualité
  • Les voyageurs qui connaissent bien la destination et qui évitent les grands sites

Construire une marque de location saisonnière connue dans tout le pays est difficile pour une location de vacances gérée par un propriétaire individuel.

Cependant, il est possible de développer une marque reconnaissable avec un site web qui performe au niveau local, sur les environs de la destination où se situe l’hébergement.

Les clients qui connaissent bien la destination savent dans quelle zone ils veulent séjourner ; souvent, ils connaissent les environs, la rue ou l’immeuble qu’ils souhaitent exactement.

Les hôtes qui ont pignon sur rue localement ont non seulement développé une forte image de marque, et optimisent aussi mieux les moteurs de recherche et ciblent des clientèles spécifiques.

Attention: le pourcentage de réservations directe décroît

Bien que l’activité de revenus directs soit forte, les études montrent que le pourcentage est en baisse.

C’est un facteur à prendre en compte pour éviter qu’il arrive la même chose pour nos propriétés.

C’est principalement du à l’absence de mise à jour des sites web des propriétaires, qui performent les premières années, mais ensuite ont besoin d’être ajustés pour rester bien référencés dans les moteurs de recherche.

Pour être juste envers Airbnb, la société a clairement indiqué dans son dossier S-1 préalable à sa mise en bourse qu’elle ne cherche pas à développer son activité à partir de gestionnaires professionnels de location de vacances.

Au contraire, la société affirme qu’elle se concentre sur l’hôte individuel. De plus, le dossier S-1 d’Airbnb n’utilisait pas du tout le terme de location de vacances, qualifiant ce secteur de location rurale.

Toutefois, des considérations complémentaires viennent enrichir le débat.

Beaucoup de propriétaires signalent qu’ils ont plus de problèmes avec les clients d’Airbnb que ceux qui viennent par Vrbo, Booking, ou par des réservations directes.

De plus, Airbnb a le pouvoir de passer outre les politiques d’annulation des hôtes, ce qui agace forcement beaucoup de monde (cf cet article).

En effet, pendant la pandémie, Airbnb a pris plusieurs décisions unilatérales d’annulation de réservations, et la plupart des hébergements n’ont pas pu prendre de nouvelles réservations dans ce laps de temps sans réductions tarifaires importantes.

Au cours des dernières années, nous avons vu les hôtes et les conciergeries évoluer vers deux camps en termes de marketing.

Deux stratégies qui sont de plus en plus marquées :

  1. Ceux qui s’appuient principalement sur les OTA (plateformes de réservation en ligne) pour les réservations
  2. Ceux qui construisent une marque reconnaissable

Il convient de noter que le premier groupe dépend du second groupe, qui travaille au sein de la communauté des propriétaires pour construire et maintenir une destination touristique viable et durable pour tous les autres… mais c’est une autre histoire.



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Est-il rentable de posséder une location saisonnière ?

Investir dans une location saisonnière ne garantit certainement pas que vous deviendrez riche rapidement, mais cela peut être une source de revenus lucrative. …Selon une étude du marché de la location courte durée de HomeAway, le propriétaire moyen qui loue une résidence secondaire perçoit plus de 30 000 euros par an en revenus locatifs.

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.