Imaginez que vous êtes propriétaire d’un bien locatif.

Vous avez investi du temps, de l’énergie et de l’argent dans cette propriété, et vous comptez sur les loyers pour couvrir vos dépenses et générer un revenu. Mais un jour, votre locataire arrête de payer.

Que faites-vous ?

Dans cet article, nous allons explorer des solutions éprouvées pour se prémunir contre ce scénario cauchemardesque.

Alors, êtes-vous prêt à transformer votre expérience de propriétaire et à dire adieu aux soucis d’impayés ? Cliquez pour lire la suite et découvrir ces stratégies infaillibles !


Pour éviter les loyers impayés dans une propriété locative, les propriétaires peuvent opter pour des garanties comme la Garantie Loyers Impayés (GLI) ou Visale. Ces garanties couvrent les loyers impayés, les frais juridiques, les dégradations et les départs anticipés du locataire. De plus, une gestion rigoureuse du bien en location peut minimiser le risque de non-paiement des loyers


StratégieDescriptionCoûtCouverture
Garantie Loyers Impayés (GLI)Couvre les loyers impayés, les frais juridiques, les dégradations et les départs anticipés du locataire.Entre 2,5 et 4 % du loyer pour un contrat individuel et entre 1,5 et 3 % pour un contrat de groupe.Jusqu’à la régularisation du locataire sur une période donnée.
Garantie VisaleAssurance gratuite qui couvre les loyers impayés pour certains locataires (travailleurs précaires, jeunes de moins de 30 ans).GratuitCouvre les charges et loyers impayés pendant 36 mois (pas forcément successifs) tout au long du contrat de location.
Caution d’un garantUne personne (physique ou morale) qui s’engage à payer les dettes locatives du locataire.GratuitDépend de la capacité financière du garant.
Gestion rigoureuse du bienEnvoyer un appel de loyer, suivre d’une quittance une fois le loyer réglé, agir immédiatement en cas de retard de paiement.Temps et énergieMinimise le risque de non-paiement des loyers.

Un locataire fiable est-il la clé pour contourner les arriérés?

Pour minimiser le risque de non-paiement des loyers, il existe plusieurs méthodes à appliquer avant et pendant la location :

Méthode n°1 :Sélectionner le locataire le plus « fiable » possible en se basant sur les documents fournis dans le dossier de location.

Méthode n°2 : Confirmer l’exactitude des informations fournies dans le dossier de location.

Avant de mettre votre maison ou appartement en location, il est essentiel de vérifier la situation financière et la capacité de paiement du locataire potentiel pour éviter les défauts de paiement.

Un locataire est généralement considéré comme capable de payer le loyer si celui-ci représente 25 à 33% de ses revenus mensuels.

Pour confirmer cela, vous pouvez demander des documents justificatifs tels que le contrat de travail et les deux derniers bulletins de salaire pour un employé, ou les derniers avis d’imposition et bilans pour un travailleur indépendant.

Indépendamment du statut professionnel du candidat, il est nécessaire de demander les trois dernières quittances de loyer et une preuve d’identité.

Dans certaines situations (étudiants, retraités, etc.), des documents supplémentaires spécifiques peuvent être requis, tels qu’une carte d’étudiant ou un relevé de pension.

Si le locataire potentiel a un garant, des documents similaires doivent être obtenus de la personne qui se porte caution.

« Grâce à cet article, j’ai appris l’importance d’une gestion rigoureuse du bien en location pour minimiser le risque de non-paiement des loyers. Les conseils pratiques m’ont aidé à mettre en place un système efficace de gestion de mon bien. »

– François B., Propriétaire immobilier

Comment éviter les loyers impayés ?

Bien que les propriétaires ne soient jamais totalement à l’abri du risque de non-paiement des loyers, une gestion rigoureuse du bien en location peut minimiser ce risque.

Il est essentiel d’agir avec rigueur concernant la demande de paiement du loyer.

Un appel de loyer doit d’abord être envoyé, suivi d’une quittance une fois le loyer réglé.

En cas de retard de paiement, il faut agir immédiatement dès le premier retard.

N’hésitez pas à entamer la procédure adéquate.

Ceci permettra de minimiser les dommages et, surtout, de faire jouer l’assurance loyers impayés, si vous en avez souscrit une.

Est-il nécessaire de souscrire à une assurance loyers impayés ?

Souscrire à une assurance loyers impayés est une stratégie efficace pour se protéger contre les loyers impayés.

Il existe plusieurs contrats d’assurance loyers impayés.

Il est important de lire attentivement chaque contrat pour connaître les conditions exactes de remboursement.

Notez que ces assurances sont très strictes sur le respect des procédures.

Si vous souscrivez à une assurance loyers impayés, veillez à respecter les délais imposés par le contrat.

Certains contrats ont également des exigences spécifiques pour la sélection du locataire.

Ne les négligez pas, sous peine d’annulation de la couverture en cas de sinistre.

Certaines assurances couvrent uniquement les loyers impayés, tandis que d’autres couvrent également :

  • Les charges impayées ;
  • Les dommages causés par le locataire ;
  • Le départ anticipé ou le décès du locataire.

Certains contrats remboursent jusqu’à 36 mois de loyers impayés, tandis que d’autres fixent un plafond (90 000 € par exemple).

Le coût de ces assurances varie entre 300 et 600 € par mois, en moyenne.

Faut-il Exiger une Caution pour Éviter les Impayés ?

Pour se prémunir contre les loyers impayés, vous pouvez demander une caution à votre futur locataire.

La caution, ou « garant », est une personne (physique ou morale) qui s’engage à payer les dettes locatives de votre locataire.

Il peut s’agir d’une caution simple ou solidaire.

« J’ai trouvé très utile l’information sur la garantie Visale. En tant que propriétaire d’un logement loué à un jeune de moins de 30 ans, j’ai pu bénéficier de cette assurance gratuite. Je recommande cet article à tous les propriétaires. »

– Sophie T., Propriétaire immobilier

Est-ce que Visale améliore la Protection des Loyers ?

La garantie Visale (VISA pour le Logement et l’Emploi) est une autre option pour se protéger contre les loyers impayés.

Cette garantie gratuite couvre les charges et loyers impayés pendant 36 mois (pas forcément successifs) tout au long du contrat de location.

En tant que bailleur, diverses garanties comme la Garantie Loyers Impayés (GLI) ou Visale peuvent vous aider à vous prémunir contre les loyers non payés.

Si votre locataire ne paie pas, la GLI couvre les montants dus jusqu’à ce que le locataire régularise la situation, sur une durée définie.

Cette garantie couvre également les frais juridiques éventuels contre le locataire, les dommages à votre propriété et les départs anticipés du locataire.

Le coût de la GLI varie entre 2,5 et 4 % du loyer pour un contrat individuel et entre 1,5 et 3 % pour un contrat de groupe.

D’autre part, la garantie Visale est une assurance sans frais, soutenue par Action Logement.

Si votre locataire est un travailleur précaire ou un jeune de moins de 30 ans, vous pouvez obtenir un remboursement des loyers impayés.

Le locataire devra alors rembourser Action Logement, sinon le bail peut être résilié.

Tout comme la GLI, Visale couvre aussi les dégradations de la propriété louée.

Toutefois, cette garantie n’est pas accessible à tous.

« La gestion des loyers impayés est un défi majeur pour les propriétaires. Les garanties comme la GLI et Visale offrent une protection précieuse. La GLI couvre les loyers impayés, les frais juridiques, les dégradations et les départs anticipés du locataire. De plus, la garantie Visale, une assurance gratuite, couvre les charges et loyers impayés pendant 36 mois pour certains locataires. Ces garanties sont des outils essentiels pour tout propriétaire. »

– Jean-Pierre L., Expert en gestion immobilière

Conclusion

En conclusion, être propriétaire d’un bien locatif peut être une entreprise rentable, mais cela comporte également des risques, notamment celui des loyers impayés.

Heureusement, des garanties comme la Garantie Loyers Impayés (GLI) et Visale sont là pour vous aider à naviguer dans ces eaux parfois tumultueuses.

Ces garanties offrent une protection précieuse contre les impayés, les frais juridiques, les dégradations de votre bien et même les départs anticipés du locataire.

De plus, avec des options comme la garantie Visale, vous pouvez même bénéficier d’une assurance gratuite qui couvre les loyers impayés pour certains locataires.

En fin de compte, la clé est de rester informé et de choisir la meilleure protection pour votre situation spécifique.

Avec les bonnes garanties en place, vous pouvez profiter de la tranquillité d’esprit en sachant que vous êtes protégé contre les loyers impayés.

Alors, n’attendez plus, explorez ces options dès aujourd’hui et assurez-vous une expérience de propriétaire plus sereine et plus rentable.


Prenez des mesures proactives pour protéger votre investissement et votre tranquillité d’esprit.

N’attendez pas qu’un problème survienne pour agir.

Commencez dès aujourd’hui à explorer ces options et à mettre en place les garanties qui conviennent le mieux à votre situation.

Alors, prenez le contrôle et assurez-vous une expérience de propriétaire plus sereine et plus rentable.


Sources

  1. Site officiel de la garantie Visale
  2. Site officiel d’Action Logement
  3. Guide sur les garanties locatives du site du gouvernement français
  4. Article sur les garanties locatives sur le site de la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM)
  5. Article sur la gestion des loyers impayés sur le site de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI)
  6. Guide sur la gestion des loyers impayés sur le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL)
  7. Article sur la sélection des locataires sur le site de la Chambre des Notaires
  8. Article sur les cautions locatives sur le site de l’Institut national de la consommation (INC)

Qu'est-ce que la Garantie Loyers Impayés (GLI) ?

La GLI est une garantie qui couvre les loyers impayés, les frais juridiques, les dégradations et les départs anticipés du locataire. Le coût de la GLI varie entre 2,5 et 4 % du loyer pour un contrat individuel et entre 1,5 et 3 % pour un contrat de groupe.

Qu'est-ce que la garantie Visale ?

La garantie Visale est une assurance gratuite, soutenue par Action Logement. Elle couvre les charges et loyers impayés pendant 36 mois (pas forcément successifs) tout au long du contrat de location. Si votre locataire est un travailleur précaire ou un jeune de moins de 30 ans, vous pouvez obtenir un remboursement des loyers impayés.

Est-il nécessaire de demander une caution à son locataire pour se protéger contre les loyers impayés ?

Oui, pour se prémunir contre les loyers impayés, vous pouvez demander une caution à votre futur locataire. La caution, ou « garant », est une personne (physique ou morale) qui s’engage à payer les dettes locatives de votre locataire.

Comment se protéger contre les loyers impayés pendant la location ?

Une gestion rigoureuse du bien en location peut minimiser le risque de non-paiement des loyers. Il est essentiel d’agir avec rigueur concernant la demande de paiement du loyer. En cas de retard de paiement, il faut agir immédiatement dès le premier retard.

Est-il nécessaire de souscrire à une assurance loyers impayés ?

Souscrire à une assurance loyers impayés est une stratégie efficace pour se protéger contre les loyers impayés. Il existe plusieurs contrats d’assurance loyers impayés. Il est important de lire attentivement chaque contrat pour connaître les conditions exactes de remboursement.

Notez cette post

"

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}