Arnaque Airbnb : Les Repérer et les Eviter (15 arnaques détaillées)

Bonus Gratuit : Guide complet des 60 meilleures astuces pour cartonner avec Airbnb et de passer la barre des 100000€ de loyers !

Quelles sont les arnaques les plus courantes sur Airbnb ?

Comment reconnaître les signes d’alerte et les éviter ?

Voici les 15 arnaques les plus courantes pour les invités et voyageurs.

Pour les arnaques Airbnb dont sont victimes les hôtes, c’est par ici.

Pour repérer et éviter les arnaques Airbnb : rechercher des informations sur le propriétaire, faire un état des lieux détaillé, se méfier des prix anormaux, ne payer que sur Airbnb.

Après ce bref résumé, lisez bien l’article de Eldorado Immobilier jusqu’à la fin pour être préparé et prêt :


Peut-on se faire arnaquer sur Airbnb ?
Airbnb ne communique pas le pourcentage exact de fraudes sur son site, mais affirme que les arnaques “sont incroyablement rares” parmi les 2 millions de personnes qui réservent chaque jour. Toutefois, les témoignages disent autre chose..

Les commentaires sur Rbnb peuvent-ils être faux ?
Bien que ce soit immoral, certains d’hôtes le font. Bien qu’Airbnb filtre et examine chaque commentaire pour en vérifier l’authenticité, il arrive parfois que de faux avis passent et finissent dans la liste des 5 étoiles de l’hôte.

Apprenez à détecter les alertes rouges pour éviter les arnaques sur Airbnb

Bonus Gratuit : Guide complet des 60 meilleures astuces pour cartonner avec Airbnb et de passer la barre des 100000€ de loyers !

Demande de paiement en dehors de Airbnb

Il arrive que certains propriétaires vous proposent de procéder au paiement sans passer par les modalités mises en place par Airbnb (attention cela peut arriver avec la location en direct mais dans ce cas vous êtes redirigé vers le site web du propriétaire).

Je sais ce que vous allez me dire.

Qui va se risquer à faire une chose pareille ?

Un vacancier qui passe par un Airbnb pour la première fois.

Croyez-moi, certains “propriétaires” peuvent se révéler très convaincants, au point de berner une clientèle avisée.

Outre les prétextes et les mensonges bien tissés, certains arnaqueurs n’hésitent pas à vous offrir des réductions plus qu’alléchantes pour vous inciter à transférer l’argent via des plateformes externes, souvent non sécurisées.

A retenir : si un hôte Airbnb vous invite à louer en direct, vous devez absolument vérifier qu’il possède un site internet de qualité qui présente sa location, et proposez de payer via ce site internet du propriétaire de la location courte durée.

Les Avances et Multiples Acomptes

C’est un type d’arnaque très courant sur Airbnb.

Cela consiste à ce que le prétendu propriétaire vous réclame des acomptes et même des avances pour divers prétextes.

Exigez un contrat de location saisonnière en échange, ce qui vous rassurera.

Les acomptes supérieurs à 30%

Dans le même genre, on retrouve également les propriétaires qui exigent que vous versiez un acompte équivalant à 50% de la somme totale de la réservation pour confirmer.

La demande d’un acompte n’est pas une arnaque en soi,

bien au contraire, le propriétaire est dans son droit de vous demander cette avance.

Où est l’arnaque dans ce cas ?

Un acompte réglo ne doit pas dépasser les 30% de la somme totale.

Maintenant si le propriétaire demande plus, sans l’imposer, et que vous êtes d’accord à dépasser ce pourcentage, à vous de voir.

En revanche, s’il vous oblige à aller au-dessus des 30% sous peine d’annuler votre réservation, là vous devez savoir qu’une alerte rouge vient de s’allumer et il vaut mieux passer à autre chose.

Les Factures Airbnb

Je vous le dis d’entrée de jeu, Airbnb n’envoie pas de facture par mail aux vacanciers. (pour accéder aux factures Airbnb, voici la procédure)

Gardez-en tête que les escrocs et les hackeurs s’appliquent à recopier à l’identique les mises en pages et formulations utilisés par des sites dignes de confiance comme Airbnb pour donner de la crédibilité à leurs courriels frauduleux.

Il n’est donc pas exclu que vous receviez un mail vous priant de consulter votre “facture” en cliquant sur un lien bidon.

Et là… c’est le drame…

arnaque airbnb
Les escrocs et les hackeurs s’appliquent à recopier à l’identique les formats utilisés par des sites dignes de confiance comme Airbnb. Toutefois, gardez en tête que le site Airbnb n’adresse pas de facture.

La chasse aux Informations Bancaires

La chasse aux données personnelles, appelée également hameçonnage est l’une des arnaques les plus dangereuses dont vous pouvez être victime sur les plateformes de réservation en ligne, notamment Airbnb.

En quoi consiste l’hameçonnage ?

En gros, vous recevez un e-mail ou un lien conçu de façon à ressembler à celui d’Airbnb ou d’un autre site de confiance.

Ces messages visent à vous piéger pour que vous fournissiez des informations confidentielles (mots de passe, information d’ordre privée, données bancaires…etc.).

Ces courriers électroniques peuvent également contenir un malware, à savoir un logiciel malveillant qui accède à votre ordinateur pour recueillir l’intégralité de vos données personnelles.

Soyez prudent, car une fois que le logiciel est installé sur l’ordinateur, le hackeur peut facilement vous pirater et en tirer profit le temps qu’il voudra.

Les Annonces Fantômes

arnaque airbnb
Il arrive que de faux propriétaires et loueurs de meublés touristiques vous proposent un logement qui n’existe pas en réalité. Vous risquez de vous retrouver au milieu de nul par

Lorsqu’un arnaqueur qui se dit “propriétaire et loueur de meublé touristique” vous propose un logement qui n’existe pas en réalité, vous avez affaire à une annonce fantôme.

En vrai, la personne qui a publié l’annonce ne possède aucun bien immobilier à vous louer, RAS.

Si vous tombez dans le panneau, vous vous retrouverez dehors après des heures de route.

Soyez prudent. Vérifiez, croisez les informations, vérifiez que l’annonce se trouve sur plusieurs plateformes de réservation en ligne et ayez toujours un contact avec le propriétaire pour vérifier l’adresse sur Google Maps.

Les annonces mensongères

Faites également attention aux annonces mensongères.

Vous savez, ces annonces, dont le contenu de la description, ne correspond en rien à la réalité.

Contrairement aux annonces fantômes, les meublés mis en avant dans les annonces mensongères existent bel et bien.

Ceci dit, vous risquez de vous retrouver dans un appartement miteux alors que vous avez réservé une somptueuse villa avec piscine.

Certes, les photos dans annonces sont là pour nous confirmer la véracité des textes descriptifs,

toutefois, les arnaqueurs utilisent des photos volées sur d’autres annonces afin d’illustrer leurs annonces mensongères et leur accorder de la crédibilité auprès des clients.

Les Fausses Annonces

Après les annonces fantômes et les annonces mensongères, parlons des fausses annonces.

Qu’est-ce que qu’une fause annonce ?

Il s’agit là d’un cas où des escrocs usurpent les identités d’autres personnes en mettant en location courte durée leur appartement ou leur maison à leur insu et bien évidemment sans leur consentement.

Dans ce cas, vous n’êtes pas victime d’une annonce mensongère,

Car l’annonce correspond souvent à la réalité et vous n’êtes pas victime d’une annonce fantôme, car le logement existe bel et bien.

En revanche, vous allez vous retrouver, après quelques heures de route, devant la porte de parfaits étrangers qui, tout comme vous, ne comprennent rien à la situation.

Face à une situation pareille, deux options s’offrent à vous :

  • soit vous rebroussez votre chemin,
  • soit vous passez la nuit dans un hôtel le temps de digérer ce qui vous est arrivé.

Vous devez donc apprendre à repérer les fausses annonces.

Encore une fois, croisez les informations !

La Sous-Location Airbnb

Il n’est pas impossible qu’un locataire tente de louer en location saisonnière l’appartement ou la maison où il habite en tant que résidence principale.

En gros, pratiquer la sous-location.

Ce que vous devez savoir est que la sous-location est interdite par la loi sauf si :

  • le propriétaire est d’accord (ce qui est peu probable)
  • et que le loyer en courte durée ne dépasse pas le loyer initial (ce qui ets peu probable)

En HLM, la sous location est interdite purement et simplement.

La seule sous location autorisée est très spécifique, il s’agit de la sous location professionnelle.

Les risques de louer un meublé en sous-location ?

Vous ne serez pas possiblement pas couvert en cas de litige, de vol ou autres désagréments.

Vous risquez également de vous retrouver à la rue si le propriétaire du bien immobilier débarque…

La Sur-Réservation / Double Réservation

La multi réservation est une autre arnaque fort courante sur Airbnb.

L’arnaque consiste à louer une location courte durée qui a déjà été loué par d’autres vacanciers pour la même période.

Le propriétaire continue donc à afficher son annonce comme étant disponible, bien qu’elle ne le soit plus.

Notons que cela peut aussi arriver par inadvertance à des propriétaires de bonne foie, mais ce n’est bien sûr pas du tout la même chose et vous trouverez probablement un arrangement dans ce cas.

Qu’est-ce que l’arnaqueur gagne à pratiquer la multi-réservation ?

Mine de rien, il touchera les 30 % d’acompte, provenant de plusieurs clients arnaqués, avant de déguerpir et ne plus répondre à vos appels, mails et messages.

Voyeurisme

Voyeurisme et Airbnb dans la même phrase ? Est-ce possible ?

En fait, de nombreux cas de voyeurisme ont été enregistrés au courant de ces dernières années, comme expliqué dans cet article sur Eldorado Immobilier qui traite des caméras espion, notamment dans les chambres à coucher… et les douches…

Vous devez savoir que les règles d’Airbnb sont claires à ce propos :

Les systèmes de surveillance dans les espaces privés tels que les chambres ou les salles de bains sont strictement interdits.
Si des systèmes de surveillance se trouvent dans d’autres zones du logement, leur présence doit impérativement être signalée aux voyageurs, qui ont alors le droit d’annuler leur réservation et d’être remboursés.

Airbnb et cambriolage

La réservation s’est bien passé, le paiement aussi, l’hébergement existe et correspond parfaitement à la description de l’annonce. Bref, tout va bien.

Ceci dit, une arnaque peut avoir lieu pendant votre séjour.

Outre le voyeurisme, vous pouvez malheureusement être victime d’un cambriolage prémédité et organisé entre les cambrioleurs et le propriétaire.

cambriolage arnaque airbnb
vous pouvez malheureusement être victime d’un cambriolage prémédité et organisé entre les cambrioleurs et le propriétaire

Les Faux Commentaires

Consulter les commentaires des clients précédents sur Airbnb est un réflexe plus que naturel pour se renseigner sur la réputation du propriétaire dont on souhaite louer son meublé.

Les escrocs l’on bien compris, c’est pourquoi ils n’hésitent pas à publier des faux avis et des commentaires positifs et très encouragent afin de mettre en confiance les potentiels clients et les inciter à réserver.

Un meublé qui ne respecte pas les normes d’hygiène

Une façade impeccable, mais un intérieur déplorable.

Ne pas en avoir pour son argent est une arnaque des plus récurrentes.

Nombreux sont les propriétaires qui misent tous sur l’extérieur et l’apparence de leur meublé de tourisme pour camoufler ses lacunes réelles.

Toiles d’araignées dans les moindres recoins, fuites d’eau, tuyauterie bouchée, invasions de cafards, punaises de lit.

Bref, la totale.

Des prix trop élevés

Certes, les propriétaires ont tout à fait le droit d’exercer la tarification de leur choix, sachant que celle-ci n’est pas plafonnée.

Ceci dit, les loueurs sont tenus de respecter un tarif à la nuitée adapté aux biens immobiliers proposés comme ils doivent respecter la fourchette des prix exercée dans leurs régions.

Vous pouvez faire des simulations avec le simulateur d’étude de marché.

Comment faire pour éviter les Arnaques Airbnb

arnaques airbnb
Soyez attentif à la réputation du loueur, mais aussi aux avis sur la location… gardez l’œil ouvert

Méfiez-vous de prix trop attractifs

Trouver les prix les plus bas sur le marché est le but que se fixe tout locataire lorsqu’il entreprend la recherche d’un meublé touristique pour passer ses vacances.

Cependant, il ne faut pas se précipiter sur les annonces trop alléchantes puisque réserver à des prix cassés peut être source de désenchantement.

Afin d’être vigilant et de ne pas se laisser aveugler par des tarifs trop alléchants.

Pensez à comparer le prix de votre location avec les autres prix du marché.

Menez votre enquête sur l’identité du propriétaire

Il est important de bien se renseigner sur l’identité du propriétaire.

Épluchez tous ses profils sur les différentes plateformes, vérifiez sa réputation en ligne. Passez le à la moulinette de Google.

Tenez compte des commentaires sous son annonce, cherchez ses coordonnées réelles à l’aide d’annuaires inversés.

N’oubliez pas de consulter dès forums spécialisés pour vérifier s’il ne fait pas l’objet d’une plainte .

Ne laissez rien au hasard, vos vacances et vos économies sont en jeu.

Refusez les paiement hors Airbnb

Si il n’y a pas de raison forte pour vous, et si vous ne vous sentez pas juridiquement en confiance, quel que soit le prétexte, refusez de payer et n’hésitez pas à le signaler à Airbnb.

Assurez-vous que le contrat de location ne soit pas falsifié

Les propriétaires de location saisonnière doivent obligatoirement fournir au locataire un contrat de location écrit et rédigé en deux exemplaires.

Si le loueur ne vous l’envoie pas, demandez-le.

Pour vous assurer de son authenticité si vous avez un doute, faites appel à un huissier de justice, il s’assurera de lidentité du bailleur ainsi de la réalité du descriptif établit.

Effectuez un état des lieux détaillé et précis

Afin d’éviter d’éventuels litiges et les mauvaises surprises, effectuez l’état des lieux d’entrée avec prudence et en présence du bailleur, ou envoyez très vite des photos d’éventuels problèmes.
Pensez également à procéder à un relevé des compteurs si besoin.




Vous voilà donc renseigné sur la question des arnaques au Airbnb.

Ne dit-on pas “qu’un homme averti en vaut deux” ?

Gardez en tête que malgré toutes les arnaques que l’on peut y trouver, Airbnb et la location saisonnière sont des superbes alternatives aux hôtels classiques.




Bonus Gratuit : Guide complet des 60 meilleures astuces pour cartonner avec Airbnb et de passer la barre des 100000€ de loyers !

Avez-vous été victime d’une arnaque sur Airbnb ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous :

Peut-on se faire arnaquer sur Airbnb ?

Bien qu’Airbnb ne communique pas publiquement le pourcentage exact d’inscriptions frauduleuses sur son site, elle affirme que les questions frauduleuses “sont incroyablement rares” parmi les 2 millions de personnes qui s’enregistrent sur un Airbnb chaque nuit.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Comment savoir si un Airbnb est légitime ?

Regardez si la Airbnb a vérifié qu’ils ont téléchargé une véritable carte d’identité gouvernementale ou leur a donné un badge “Superhost”, ce qui signifie qu’ils ont maintenu une note globale élevée de la part des invités. Il y a de fortes chances que vous ne soyez pas victime d’une escroquerie si l’un ou l’autre de ces éléments figure sur un profil.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Puis-je faire confiance à un Airbnb sans avis ?

Cela peut sembler évident, mais certains endroits peuvent certainement vous tenter avec des photos étonnantes et un prix bon marché. S’il n’y a pas de critiques, il s’agit d’une nouvelle annonce. Comme il est fort probable que vous ne resterez pas longtemps dans un endroit, il ne vaut pas la peine de prendre le risque que cette annonce ne soit pas aussi bonne qu’elle le semble.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Quel est le pourcentage d’avis de la Airbnb qui sont faux ?

Il n’y a pas de fausses critiques dans Airbnb. Vous ne pouvez passer en revue qu’après avoir effectué une vraie réservation. Comment peut-on éviter les escroqueries d’Airbnb et trouver des locations de vacances légitimes en ligne ? Quel pourcentage de séjours Airbnb se transforme en client à problèmes ?
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

8 réponses

  1. Solange dit :

    Bonjour, je suis hôte Airbnb depuis 5 ans. En 2018 j’ai été piraté sur le site : changement de mail et de compte bancaire avec une réservation fictive de 2 nuits à 2000 Dollars ! Ils ont utilisé les coordonnées bancaires d’une autre hôte pour se payer sur un compte Western Union. J’ai eu un mal fou à récupérer mon argent des dernières réservations effectuées de la saison (3 mois après). Ils comptaient récupérer l’argent sur les réservations que j’avais et que j’honorais. C’était de ma faute !
    Cette année, avec le Corona, j’ai eu beaucoup d’excités…. Mais en plus je me suis faite agressée avec mon mari par les personnes que nous hébergions via la plateforme Airbnb. Comparution immédiate et 8 mois ferme pour l’agresseur. Il faut savoir que nous ne sommes pas couverts pour les dommages corporels, non. Airbnb ne rembourse que les dommages matériels sur factures. J’en suis à 5 000 € d’avocat et d’expert et je n’ai toujours rien touché financièrement, que des coups pour mon mari et moi-même ! Airbnb m’a demandé de revalidé leurs conditions générales afférentes à la sécurité !!!!

  2. GUERRIER MELANIE dit :

    ”Mine de rien, il touchera les 30 % d’acompte, provenant de plusieurs clients arnaqués, avant de déguerpir et ne plus répondre à vos appels, mails et messages.” non en temps que loueur
    Airbnb nouss percevons le loyer le 2iem jour de la réservation …et n’avons jamais d’arrhes

  3. Anthony dit :

    “Les escrocs n’hésitent pas à publier des faux avis et des commentaires positifs”
    =>Ce n’est pas possible en théorie sur des sites comme AirBnb, etc car uniquement les personnes qui ont réservé le logement peuvent laisser un commentaire. La seule solution pour un escroc serait donc de réserver son propre logement sous un compte différent, qu’il paye avec une carte bancaire différente, etc donc le risque doit être limité.

    • Pierre dit :

      Détrompez vous, de très nombreux comptes sont bidonnés
      Selon Airbnb, plusieurs milliers de comptes frauduleux sont supprimés chaque année
      Cela nous est arrivé une fois d’ailleurs, le compte d’un client a été supprimé (et nous avons eu la réservation dans le baba…)
      Cdt

  4. Anthony dit :

    Un acompte réglo ne doit pas dépasser les 30% de la somme totale.
    =>Personnellement je demande toujours 50% au moment de la réservation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.