Marketing location saisonnière : 4 leçons ETONNANTES apprises de nos CONCURRENTS

Pour nous, louer un gîte est une expérience où nous apprenons beaucoup. Nous essayons également de rester ouverts sur le monde et de voyager dès que possible.

Par ce biais, nous avons glanés beaucoup de bonnes idées à travers la France et le monde… et nous les appliquons à nos propres chambres d’hôtes que nous louons en courte durée.

Ces leçons portent autant sur l’hospitalité que sur des myriades de petites choses qui font la différence

 

 

Ainsi, l’idée de mettre une bouteille d’eau au frais dans le frigo nous avait enthousiasmé après notre arrivée dans un appartement à Avignon, par 30 degrés à l’extérieur et sans climatisation dans la voiture !

C’est tout bête, pas cher, avec un impact maximum… mais il fallait y penser

 

en location saisonnière de courte durée entre particulier des choses simples sont parfois vraiment efficaces

Parfois de petites choses très simples et pas chères peuvent tout changer dans l’appréciation de vos locataires. Une grande leçon de vie apprise de propriétaires concurrents !

 

Lorsque nous voyageons, nous nous sentons un peu comme des agents secrets en mission !

Nous ne sommes pas seulement des voyageurs, mais nous avons aussi notre casquette de propriétaires de gîtes et cela change tout.

Du coup nous ouvrons grand nos yeux et nous sommes ultra attentifs. Cela nous permet d’avoir un regard décalé, et de vous faire passer par la suite les bonnes idées de propriétaires malins 🙂

Voici quelques leçons que nous avons apprises lors de nos séjours dans divers hôtels et gîtes.

 

1/ Evitez les frais cachés qui s’ajoutent au prix de votre hébergement

Nous avons récemment séjourné dans une mignonne cabane dans les arbres.

C’était d’ailleurs un séjour très sympathique.
Toutefois, en arrivant, il a fallu prendre un supplément pour les draps, et un supplément obligatoire pour les frais de nettoyage.

Dans un camping de luxe dans le sud de la France, c’était le wifi qui était en supplément.
Et pas qu’un peu, 15€ par jour… une impression de coup de poignard dans le dos en arrivant 🙂

les locations de vacances via une location saisonnière entre particuliers nécessite une relation de confiance

Les frais cachés sont bien tentants pour vous en tant que propriétaire. Mais si vous vous mettez à la place du voyageur que vous hébergez dans votre gîte, vous risquez de le vivre mal… et de ne pas revenir!

 

Du côté du propriétaire, vous voulez maximiser vos revenus, et vous êtes parfois tenté d’ajouter des suppléments quasi obligatoires dont vous ne parlez pas forcément très clairement dans votre annonce… ou qui sont écrits en tout petit dans les conditions générales de vente de vos contrats de location courte durée entre particuliers.

Nous devons d’ailleurs reconnaître que nous même avions mis un supplément de 4€ par réservation dans nos gîtes pour avoir les draps à disposition.

Mais il faut bien reconnaître que, lorsque vous réservez une chambre d’hôtel ou n’importe quel hébergement de courte durée, vous aimez bien savoir où vous allez et ne pas avoir de surprises.

Après ces expérience, nous nous sommes rendu compte que les extras : wifi, lessive, obligation de frais de nettoyage, etc n’étaient en fait pas une bonne idée. Nous avons donc immédiatement supprimé tous les frais additionnels de nos locations courte durée.

Notre vision est que certes à court terme, ces frais additionnels génèrent un revenu complémentaire non négligeable, c’est absolument certain.
Mais il faut que vous ayez une vision à long terme et que soyez capable d’établir un lien de confiance fort avec vos locataires.

Si vous y parvenez, non seulement vos voyageurs ravis reviendront, mais en plus ils parleront de vous autour d’eux et alors l’effet de levier peut être extraordinaire en votre faveur.

 

2/ Mettez en relation vos locataires avec vos amis

Lors d’un séjour en Martinique, nous étions arrivé à court d’idées pour des activités.
Nous avons posé la question à la personne qui nous hébergeait.

Le propriétaire du gîte ne s’est pas démonté et a appelé un de ses amis : un pêcheur type vieux loup de mer, impossible à dénicher par un autre biais.

Ce pêcheur avait une connaissance extraordinaire des criques de nord de l’île de la Martinique, et des endroits parfaits pour à la fois se balader et pêcher.

Il nous a dégoté un magnifique poisson exotique, que nous avons dégusté cuit au feu de bois sur une plage de sable fin où nous étions absolument seuls.
Inutile de vous dire que cela reste un de nos meilleurs souvenirs de la Martinique !

 

faire travailler ses amis en chambre d'hôtes

Quel souvenir inoubliable notre hébergeur nous a permis de vivre en Martinique ! Nous le conseillerons à coup sûr à nos amis qui vont aller là bas. Et pourtant, il n’a fait que passer un simple coup de fil à un de ses amis.

 

Rien que le fait d’avoir permis cette balade a rentabilisé notre location saisonnière, et nous sommes reconnaissants envers le propriétaire, avec lequel nous avons d’ailleurs toujours des échanges réguliers.

Tout le monde est gagnant dans cette histoire :

  • nous, en tant que locataires, car nous avons des souvenirs plein la tête
  • le propriétaire du gîte, qui n’a passé qu’un simple coup de fil, mais à qui nous envoyons des clients et qui a eu un bon commentaire sur Yelp
  • le pêcheur qui a gagné un peu de sous, sans aucun effort pour trouver des touristes

 

La leçon que nous en avons tiré est de toujours essayé d’offrir des services plus larges que simplement la location de notre appartement. Faites de même.

Les horizons sont multiples, et passent par la recommandation d’un restaurant qui en échange offre un menu ++, ou encore une balade en forêt avec votre collègue qui est passionné du brame du cerf et qui est malheureux d’y aller seul car sa femme a depuis longtemps banni les levers à 4h du matin en début d’hiver !

 

 

3/ Le propriétaire nous demande de travailler ? Mais nous sommes en vacances !

 

 

 

 

 

 

Apprendre de ses erreurs est important (indispensable).

Mais apprendre des erreurs des autres est encore plus efficace et fait gagner beaucoup de temps.

Soyez très attentifs la prochaine fois que vous louez une chambre d’hôtes ou un gîte.

Vous pouvez aussi poser plein de questions à votre hôte, qui se fera généralement un plaisir de vous renseigner. Vous pouvez faire la même chose avec vos concurrents tout autour de vous.

En apprenant des erreurs et des qualités des autres vous pouvez donner un coup d’accélérateur non négligeable à votre propre activité (ou éviter certaines déconvenues)

 

Et vous avez vous déjà intégré dans votre quotidien des techniques que vous avez vu dans d’autres gîtes ?

Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous !

 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?



Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement notre livre numérique "Les techniques secrètes des meilleurs pour booster leurs réservations", qui détaille :

- Comment décupler la rentabilité de votre location de courte durée, sans même y penser

- les deux méthodes pour vous assurer des commentaires 5 étoiles AVANT MÊME L’ARRIVÉE de vos locataires

- Comment supprimer la concurrence autour de vous en adoptant une stratégie particulière


- Tout en pratiquant votre passion : rendre heureux les voyageurs que vous hébergez !

Enregistrer

2 Commentaires

  1. Hello Pierre et Gwen

    Moi çe qui m avait plu dans un gîte c est qu il y avait des revues ( et pas de vieux trucs hein )

    Depuis et quand j ai le temps je demande à mes voyageurs quel est leur journal et/ou leur magasine préféré . Et ils trouvent le journal du jour en arrivant

    Ç est un peu plus cher que la bouteille d eau mais avec ca je fais un tabac …

    Helene

    • Hello,

      Super idée !
      C’est sûr que les voyageurs se souviennent de vous ensuite
      Un service digne des grandes compagnies aériennes 🙂 (presse gratuite)

      @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *