Un marchand de bien peut il louer ? (impôts)

Parmi les investisseurs qui s’intéressent à l’immobilier, nombreux sont ceux qui se demandent si la location des biens appartenant à une structure immobilière de marchand de biens est possible.

Nous allons aborder ce sujet dans cet article.

Le but d’une société immobilière de marchand de biens

Un marchand de bien peut il louer ? (impôts)
Investir une partie du patrimoine dans l’immobilier de rapport permet tout d’abord une diversification des placements,

Pour rappel, la raison d’être d’une société immobilière est de procéder à l’achat de biens et à leur revente dans un délai court.

Le statut de marchand de biens présente en effet l’avantage de réduire les frais de notaire.

La location n’est pas l’objectif principal pour un marchand de biens.

Réduction des frais de notaire

Dans la mesure où il est soumis à un engagement de revente qui, dans la plupart des cas, est de 5 ans, le marchand de biens bénéficie de frais de notaire réduits.

De cette manière, les droits de mutation, qui représentent une part importante des frais dits de notaire, lui sont épargnés.

Le marchand de biens, s’il garde en sa possession un bien qu’il s’était engagé de fait à revendre, devra payer les droits de mutation.

La location possible pour un marchand de biens

Le marchand de biens, malgré cet engagement de revente relativement rapide, a le droit, dans le cadre de son activité commerciale, de louer un bien en sa possession.

Pour percevoir les loyers, l’entreprise doit signer un bail classique avec le locataire.

Il devra, comme tout propriétaire, produire des quittances de loyer à ses locataires.

Dépenses déductibles

Le marchand de bien chargé de la location d’un lot peut déduire de sa base imposable la totalité des dépenses qu’il a engagées en vue de la location et de l’entretien du bien : frais d’agence immobilière, frais de déplacement, travaux, etc.

Faire attention au public visé : particulier ou investisseur ?

Si vous envisagez de devenir marchand de bien, le but est probablement de pouvoir vous constituer un capital rapidement.

Vous ne devez donc pas perdre de vue le fait que vous allez vouloir revendre rapidement

La question se pose alors de savoir à quel public cible vous pouvez potentiellement revendre le bien.

En général, nous nous confrontons à deux types d’acheteurs : les particuliers pour leur résidence principale et les investisseurs locatifs.

La stratégie à adopter ne sera pas la même selon la population que vous allez cibler.

Si votre cible est une clientèle à la recherche d’une résidence principale, une erreur serait de mettre votre bien sur le marché locatif dans l’attente de trouver un acheteur : la commercialisation s’en trouvera compliquée, les potentiels acheteurs auront du mal à se projeter du fait que le bien sera occupé et ceux-ci comprendront qu’ils ne pourront pas emménager rapidement.

Par contre, il peut être judicieux de mettre le bien en location si vous créez des lots essentiellement destinés aux investisseurs.

Cela vous permettra non seulement de créer un flux de trésorerie pendant les mois de commercialisation et de compromis du bien, mais cela vous permettra également de présenter un investissement avec un rendement garanti.

Gardez à l’esprit vos objectifs

Un marchand de bien peut il louer ? (impôts)
Les professionnels de l’ immobilier doivent faire preuve de transparence pour satisfaire les clients.

Il est essentiel et important que vous gardiez à l’esprit vos objectifs de moyens et longs termes.

Vous avez peut-être choisi de devenir marchand de bien pour d’autres raisons si l‘investissement dans des biens locatifs présente des avantages.

Il est important de maintenir le flux de trésorerie autant que possible si vous voulez progresser rapidement dans l’achat et la vente.

Un marchand de biens a pour objectif de récupérer rapidement la marge sur une transaction pour pouvoir la réinvestir le plus rapidement possible.

La mise en location d’un bien immobilier représente une marge dormante, un montant que vous devriez percevoir, mais qui demeure pour l’instant virtuel.

Pour réaliser des investissements locatifs en parallèle de votre activité de gestion immobilière, il est possible de le faire, par la création d’une structure dédiée à la location chargée d’acheter des lots à prix cassé à votre société de gestion immobilière par exemple.

Si votre stratégie d’investissement locatif s’inscrit dans la durée, il est également possible de créer une holding, qui va vous permettre de faire transiter les fonds à travers vos différentes sociétés en évitant les  » frictions fiscales « .

Autrement dit, la création d’une holding vous permet de réinvestir en évitant de passer par les « charges sociales » et « l’impôt sur le revenu ».


J’espère que vous appréciez la lecture de cet article.

Vous ne savez pas trop combien votre investissement immobilier va vous rapporter en courte durée ?

Vous voulez savoir comment vous situer par rapport à la concurrence ?

Savez vous que 87% des millionnaires de l’immobilier louer en courte durée ont commencé par convaincre leur banquier grâce à une étude de marché ?

J’ai développé un outil qui utilise le Big Data pour réaliser pour vous une étude de marché parfaite.

Vous saurez exactement combien vous allez gagner, si l’investissement est rentable et comment vous démarquer de la concurrence :


Questions souvent posées par les lecteurs :

Quels sont les avantages du marchand de biens ?

Le marchand de biens profite d’avantages fiscaux liés à son activité : Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) appliquée uniquement sur la marge générée lors de la revente du bien et pas sur le prix total de la revente, réduction des frais de notaire, exemption de charges sociales sur les salaires si la société n’a pas de salariés mais.

Combien de capital faut-il pour être marchand de biens ?

Quel est le capital nécessaire pour devenir marchand de biens ? Chacun peut devenir marchand de biens et le capital de départ n’est pas réglementé. Un professionnel peut donc commencer avec 1 € comme avec 100 000 €.

Quel est le meilleur statut pour un marchand de biens ?

La condition de société commerciale est certainement le statut adéquat pour lancer une activité de marchand de biens. Cette activité est déjà une activité commerciale. La création d’une société vous permet en effet, contrairement à l’entreprise individuelle, de sécuriser votre patrimoine personnel.

Quand un marchand de biens est-il considéré comme tel ?

La règle n’est pas absolue. Une personne physique ou morale est ainsi réputée être un marchand de biens si elle effectue deux ou trois opérations d’achat de biens immobiliers en vue de leur revente.

Notez ce post

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt − 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.