Économiser de l’énergie dans son meublé de tourisme

Bonus Gratuit : Les 101 villes les plus rentables pour investir dans la location saisonnière – vous allez être surpris !

Vous voulez économiser de l’énergie dans votre location saisonnière ? Découvrez ce que vous devez absolument savoir pour y parvenir cette année

Tout le monde souhaite réaliser des économies concernant ses factures énergétiques mais les propriétaires des logements meublés loués au moment de la période estivale à l’intention des touristes peuvent s’interroger : comment réaliser des économies quand vous n’occupez pas le logement ?

En effet, les propriétaires des locations meublées pour les touristes n’ont aucune emprise concernant l’utilisation des appareils électriques mis à disposition des locataires et de plus, ils doivent assurer eux-mêmes le paiement des factures même si celui-ci est amorti (en partie) par le prix de la location.


Néanmoins, il existe des moyens simples pour réaliser des économies sans perturber les habitudes de vie des touristes.

Voici un bref résumé, lisez la suite de l’article jusqu’au bout pour avoir tous les détails :


7 conseils pour réduire vos factures pour votre location saisonnière :

  • LEDs. Le remplacement des ampoules à incandescence est un moyen efficace et peu coûteux d’économiser de l’électricité et de l’argent.
  • Appareils électroménagers économes en énergie
  • Remplacer les filtres à air.
  • Nettoyer les serpentins du réfrigérateur.
  • Utiliser un téléviseur à diodes électroluminescentes
  • un réducteur de débit pour robinets et douche.

Comment puis-je économiser de l’énergie pendant mes vacances ?

  • Régler votre thermostat
  • Fermez les stores et les rideaux.
  • Utilisez une minuterie pour l’éclairage.
  • Débranchez les appareils qui consomment de l’énergie.
  • Baissez le chauffage de votre chauffe-eau.

Bonus Gratuit : Les 101 villes les plus rentables pour investir dans la location saisonnière – vous allez être surpris !

Comprendre le prix de l’électricité pour mieux choisir son offre énergétique

Il est nécessaire d’analyser les différents paramètres qui constituent le prix de l’électricité, c’est-à-dire le prix de l’abonnement (valeur fixe) et le prix du kWh qui varie selon les fournisseurs d’énergie.

Ces deux paramètres permettent aux consommateurs de souscrire à l’offre énergétique la plus adaptée et la plus avantageuse pour réaliser facilement des économies.

Le prix d’un abonnement EDF

Le prix d’un abonnement EDF (Total Direct Énergie, Ilek, Vattenfal, Énergie d’Ici, etc.) est une valeur fixe qui ne varie pas selon les mutations du marché contrairement au prix du kWh, soumis aux variations du marché de l’énergie.

Le prix d’un abonnement va dépendre de l’offre énergétique proposée par le fournisseur d’énergie (tarif réglementé, double tarifs, offre verte, etc.) et de la puissance (kVA) du compteur électrique.

Tarifs des offres classiques en option tarifaire de base pour 6 kVA au 1er novembre dernier :

Fournisseur OffrePrix abonnement(€ TTC/an)Prix du kWh(€ TTC/kWh)
EngieElec Ajust 3 ans94,970,161
Direct EnergieOffre classique107,040,1406
Total SpringOffre Fixe107,160,135
ENIAstucio Eco119,730,14564
Happ-e107,060,13589
Mint Énergie107,040,1298

Néanmoins, le prix d’un abonnement doit être étudié avec le prix du kWh pour permettre aux consommateurs de souscrire à l’offre énergétique la plus avantageuse.

En effet, le prix d’un abonnement est (peut-être) abordable mais vous devez prendre en compte le prix du kWh pour calculer le montant de la facture.

Le prix du kWh

Le prix du kWh est une valeur variable permettant de calculer le prix de l’électricité et c’est le premier élément utilisé pour comparer les offres énergétiques des différents fournisseurs d’énergie.

À l’instar du prix d’un abonnement, le prix du kWh va dépendre de plusieurs paramètres.

  • Le tarif réglementé de vente fixé par l’État avec la Commission de Régulation de l’Énergie : EDF est l’unique fournisseur d’électricité qui propose le TRV
  • Les prix “du marché” fixés par les fournisseurs d’énergie alternatifs : EDF propose également des offres “de marché” pour augmenter sa compétitivité
  • Le type de compteur électrique : heures pleines/creuses, option tarifaire de base, etc.
  • L’option tarifaire choisie : certaines offres proposent un prix kWh variable selon la période de l’année, par exemple
  • La localisation du compteur électrique : le prix de l’électricité n’est pas le même dans toutes les régions de France

Il est nécessaire d’estimer sa consommation d’énergie (taille du logement, nombre de pièces, nombre d’occupants, habitudes de vie, etc.) pour souscrire l’offre énergétique la plus adaptée.

Comment estimer la consommation d’énergie d’un location ?

Il est plutôt compliqué d’estimer la consommation énergétique d’un logement meublé mis en location pour la période estivale puisque les propriétaires ignorent les habitudes de consommation des futurs locataires.

Néanmoins, il est nécessaire de souscrire un contrat d’énergie assez puissant (pour subvenir aux éventuels “gros” besoins d’énergie) mais assez raisonnable pour éviter de payer l’abonnement et/ou le prix du kWh hors de prix inutilement.

  • Il faut opter pour un compteur d’électricité assez puissant
  • Il faut comparer les différentes offres d’énergie et souscrire la plus avantageuse

Néanmoins, les propriétaires peuvent “influencer” la consommation électrique de la location meublée même s’ils ne l’occupent pas.

Economie d'énergie
Pour réduire le montant des charges, économisez de l’énergie

En effet, les propriétaires peuvent optimiser la consommation énergétique des appareils électriques mis à disposition dans le logement.

  • Optez pour des équipements peu énergivores pour contrôler la consommation énergétique : ampoules basse consommation, télévision à écran LCD, etc.
  • Installez des équipements qui permettent d’optimiser et/ou contrôler sa consommation d’énergie : thermostat, variateurs de lumière, multiprise avec un interrupteur “coupe-veille”, etc.

Les propriétaires d’une location saisonnière peuvent facilement réaliser quelques économies d’énergie avec une offre énergétique adaptée et quelques installations qui permettent de contrôler la consommation d’énergie des occupants d’un logement.

Au-delà de l’aspect économique, ces équipements peuvent impacter positivement l’environnement puisqu’il y aura une réduction des émissions polluantes liées au logement.

Vous n’êtes pas encore propriétaire d’un location de vacances ? Retrouvez quelques précieux conseils ici si vous souhaitez tenter l’aventure.

TOP 52 Équipements Indispensables Pour Votre Location Saisonnière (checklist offerte)

6 façons de rendre une maison de vacances économe en énergie

Qu’elle soit située sur la plage ou à la montagne, avoir une maison de location peut être un rêve et un casse-tête budgétaire. Un moyen facile de réduire les coûts et de se sentir plus en paix lorsque l’on est loin de sa maison de vacances est d’en améliorer l’efficacité énergétique.

1. Apportez un filtre à air lors de votre prochaine visite

Des filtres à air bouchés ou sales non seulement provoquent des allergies et contaminent la qualité de l’air, mais ils réduisent également l’efficacité de votre système de CVC, ce qui oblige vos appareils à travailler plus dur.

Dans une maison occupée, il est recommandé de remplacer vos filtres à air tous les trois mois ; dans une maison de vacances, il suffit de viser un remplacement tous les cinq à six mois.

Si les filtres réutilisables sont un peu plus écologiques, le stockage d’une version jetable vous permet de ne pas passer vos vacances à nettoyer un filtre. C’est aussi une bonne idée de mettre un rappel sur votre téléphone pour ne pas oublier le filtre au milieu de vos vacances.

2. Installer un thermostat intelligent

Si votre propriété de vacances se trouve dans un climat qui devient chaud en été ou froid en hiver, il vous faut un moyen de régler la température à distance avant votre arrivée, sinon vous pourriez passer vos premières heures à transpirer ou à frissonner de façon inconfortable.

Entrez dans le thermostat intelligent.

Remplacez votre thermostat obsolète par une version plus intelligente, comme l’ecobee3 ou le thermostat intelligent Vivint, pour obtenir un bon mélange d’efficacité et de confort.

Grâce à la programmation sur sept jours, vous pouvez régler votre chauffage et votre climatisation pour qu’ils s’allument et s’éteignent à certains moments de la journée, et les fonctions de télécommande vous permettent de suivre la fréquence de fonctionnement du système lorsque vous n’êtes pas à la maison.

De plus, si vous autorisez vos invités à rester chez vous, vous n’aurez pas à vous inquiéter de savoir s’ils laisseront le chauffage allumé lorsqu’ils partiront.

3. Emportez quelques outils pour réparer les trous et les lacunes

Sortir sa boîte à outils n’est peut-être pas à l’ordre du jour de vos prochaines vacances, mais votre portefeuille vous remerciera si vous réservez du temps pour chercher et réparer les trous.

Pour une réparation rapide et peu coûteuse, bouchez les trous autour des tuyaux, des lumières encastrées, des évents et des cheminées avec de la mousse en aérosol ou du calfeutrage. Cela est particulièrement utile pour les résidences secondaires dans les climats froids, car cela vous permettra de garder votre maison plus chaude sans l’aide de votre chauffage.

4. Baissez le thermostat du chauffe-eau

Avant de sauter dans la douche pour vous rafraîchir après le long trajet en voiture ou en avion jusqu’à votre maison de vacances, jetez un coup d’œil au chauffe-eau.

La plupart des chauffe-eau sont préréglés à 60 degrés Celsius, mais le ministère de l’énergie recommande de le baisser à 60 degrés Celsius pour une efficacité énergétique maximale.

En plus d’économiser de l’argent sur les pertes de chaleur en mode veille, vous ralentissez l’accumulation de minéraux et la corrosion dans les tuyaux, ce qui prolonge la durée de vie de votre chauffe-eau.

Si vous ne prévoyez pas de retourner dans votre maison de vacances avant plusieurs mois, vous voudrez peut-être éteindre complètement le chauffe-eau et fermer les vannes d’alimentation en eau pour économiser de l’énergie supplémentaire et éviter les dégâts d’eau dus à l’éclatement des tuyaux.

5. Utiliser un éclairage intelligent et efficace

Pour des raisons de sécurité, de nombreuses personnes aiment laisser quelques lumières allumées dans leur maison de location lorsqu’elles n’y sont pas.

Malheureusement, les ampoules à incandescence de la maison standard consomment beaucoup d’énergie.

Cependant, si vous pouvez faire un petit investissement dans des ampoules halogènes à incandescence, des diodes électroluminescentes (DEL) et des lampes fluorescentes compactes, vous n’aurez plus à vous soucier de l’énergie : ces types d’ampoules durent jusqu’à vingt-cinq fois plus longtemps que les ampoules à incandescence traditionnelles et consomment jusqu’à 80 % d’énergie en moins.

Pour aller plus loin dans vos économies d’énergie, installez un système d’éclairage intelligent.

Avec le Philips Hue, vous pouvez contrôler les lumières de votre maison à distance à partir d’une application mobile, vérifier leur état et établir un calendrier pour vous assurer qu’elles ne restent pas allumées en permanence.

Comment créer la salle de bains idéale pour votre location saisonnière ?

6. Éteindre et débrancher tous les appareils électroniques avant de partir

Même lorsqu’ils sont éteints, de nombreux appareils électroménagers et électroniques continuent à consommer de l’énergie.

Ces appareils peuvent gaspiller plus de 250 euros par an en électricité. Avant de quitter votre maison de vacances, débranchez tous les appareils, y compris

  • les ordinateurs,
  • les télévisions,
  • les consoles de jeux,
  • les cafetières,
  • les grille-pain,
  • les lampes
  • et les micro-ondes.

Vous ne voulez pas tout débrancher individuellement ? Pensez à utiliser une prise de courant intelligente. Certains modèles vous donnent même une télécommande pour éteindre les appareils si vous oubliez de vérifier avant de partir.

Le gaspillage d’énergie dans une maison de vacances peut s’accumuler, surtout lorsque vous n’êtes pas là tous les jours pour vérifier la propriété.

Consacrez du temps à l’audit de votre maison de vacances pour vérifier si elle ne gaspille pas d’énergie et mettez en œuvre certains de ces conseils pour améliorer son efficacité, réduire votre facture d’électricité et profiter de votre séjour dans le confort.

Bonus : Découvrez la Méthode TSUNAMI pour doubler vos revenus locatifs

Est-il rentable de posséder une location saisonnière ?

Investir dans une location saisonnière ne garantit certainement pas que vous deviendrez riche rapidement, mais cela peut être une source de revenus lucrative. … Selon une étude du marché de la location à court terme HomeAway, le propriétaire moyen qui loue une résidence secondaire perçoit plus de 30 000 euros par an en revenus locatifs.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Qu’est-ce qui est le mieux pour les propriétaires Airbnb ou Abritel?

Comme le Abritel/ Vrbo concerne plutôt les séjours en famille, le site n’accepte que des propriétés entières et n’autorise pas les annonces pour les espaces communs de quelque nature que ce soit. Bien que les deux sites proposent des locations de courte durée, Vrbo est plus adapté aux séjours plus longs et Airbnb est une excellente option pour ceux qui recherchent des voyages plus courts.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Comment devenir propriétaire d’une location saisonnière ?

En créant votre activité : Guide de l’investisseur
Étape 1 : Créer un business plan
Étape 2 : Préparer la propriété à louer pour les invités.
Étape 3 : Fixer un prix acceptable.
Étape 4 : Mettez en ligne votre annonce
Étape 5 : Gérer les réservations et les demandes de renseignements.
Étape 6 : Entretenir votre location courte durée
Vous êtes prêt à lancer !
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Les propriétaires de locations de vacances négocient-ils ?

Négociez le prix de votre Airbnb
C’est souvent possible. Comme de nombreux tarifs de location de vacances, les prix sur Airbnb peuvent parfois être négociés. Avant de faire une réservation, contactez l’hôte par un courriel poli pour vous renseigner sur la possibilité d’une réduction.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Peut-on se faire arnaquer sur Airbnb ?

Encore une autre escroquerie impliquant un utilisateur de Airbnb qui a été escroqué de l’argent en raison d’une escroquerie de phishing. Dans ces cas, la “garantie de location” ne vaut rien car elle ne garantit pas que les propriétaires ne seront pas escroqués.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Bonus Gratuit : Les 101 villes les plus rentables pour investir dans la location saisonnière – vous allez être surpris !

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.