Comment Investir dans l’Immobilier Commercial ? (guide débutant)

Le marché de l’immobilier commercial est très différent du marché boursier, mais les risques et les stratégies d’investissement restent les mêmes.

L’intérêt d’investir dans ce type d’investissement locatif immobilier est multiple.

Les investisseurs peuvent générer des retours sur investissement plus élevés et profiter d’avantages fiscaux en investissant dans différentes classes d’actifs ou types de biens.

L’investissement immobilier commercial consiste à investir de l’argent dans l’achat de biens immobiliers commerciaux, notamment :

  • des immeubles de bureaux,
  • des immeubles d’appartements multifamiliaux,
  • des hôtels,
  • des centres commerciaux,
  • et des installations de stockage

Si vous êtes intéressé par ce type d’investissement, vous devez vous engager à investir de longue durée dans l’immobilier commercial.

Étant donné que l’immobilier commercial est un actif non liquide, votre argent peut être immobilisé pendant une longue période.

Les investissements illiquides ont tendance à générer des rendements plus élevés sur le long terme et ne sont pas soumis à la volatilité quotidienne des tarifs, mais certaines opportunités peuvent avoir une barrière à l’entrée plus élevée.

Si vous recherchez des investissements plus liquides, l’immobilier commercial n’est peut-être pas la meilleure option pour vous.

L’immobilier en tant que classe d’actifs peut être un investissement enrichissant.

Mais les débutants doivent être conscients des risques d’investissement liés à ce type de bien immobilier.

Voici ce que vous devez savoir sur l’investissement dans l’immobilier commercial pour déterminer s’il vous convient :

  • Comment se lancer dans l’investissement immobilier commercial.
  • Risques et avantages de l’investissement dans l’immobilier commercial.
  • Devriez-vous investir dans l’immobilier commercial maintenant ?

Comment se lancer dans l’investissement immobilier commercial ?

Comment Investir dans l’Immobilier Commercial
L’investissement dans un local commercial, en comparaison avec un logement, promet une meilleure rentabilité

Avant de faire le grand saut dans l’investissement immobilier commercial, il est important de se poser plusieurs questions.

Vous devez déterminer si vous préférez une approche de crowdfunding ou l’investissement dans un seul bien.

Les investisseurs qui choisissent le crowdfunding avec un groupe d’autres personnes doivent examiner les antécédents de l’entreprise avec laquelle ils investissent.

Reconnaître pleinement leurs droits et obligations concernant (le fait de) retirer ou non leurs fonds de l’investissement pendant la période de temps.

Pour ceux qui investissent dans une seule location saisonnière commerciale, il est recommandé d’identifier les caractéristiques uniques qui “améliorent ou réduisent l’attrait de la location saisonnière ou les tendances dans la région qui pourraient être problématiques.”

De nombreux professionnels de l’immobilier commercial ont débuté par la location saisonnière individuelles

Bien plus de 90 % des investisseurs en immobilier commercial commencent par la location de logements individuels et s’en servent pour se former, accumuler des richesses et progresser jusqu’à l’investissement dans d’autres locations saisonnières.

Bien que l’investissement dans l’immobilier résidentiel soit très différent de l’investissement dans l’immobilier commercial, le fait de construire une base dans l’immobilier résidentiel peut vous préparer aux investissements dans l’immobilier commercial.

Une autre piste :

La technologie offre à de nombreux nouveaux investisseurs, dont le niveau d’expérience varie, la possibilité de se lancer dans l’investissement immobilier commercial.

Des applications telles que Fundrise, CrowdStreet et d’autres offrent aux investisseurs individuels un accès à des biens d’investissement en immobilier commercial, habituellement réservés exclusivement au marché privé.

Nombre de ces plateformes disposent d’outils et de ressources pour l’apprentissage et d’un réseau professionnel pour entrer en contact avec d’autres professionnels de l’investissement immobilier.

L’infrastructure qui permet aujourd’hui de se former à l’investissement immobilier facilite grandement la tâche pour faire les bons choix et éviter de commettre des erreurs.

Risques et avantages de l’investissement dans l’immobilier commercial

Comment Investir dans l’Immobilier Commercial
Le placement est donc avantageux, à condition de faire un choix de local judicieux.

Tout investissement comporte une part de risque, et l’immobilier commercial n’est pas différent.

Alors que l’économie est en mode de reprise, l’impact de la pandémie a affecté certaines locations saisonnières commerciales plus que d’autres au cours de l’année écoulée.

Les niveaux d’inoccupation ont augmenté pour les locations saisonnières, y compris les commerces, les espaces de bureaux et les appartements, tandis que d’autres locations saisonnières telles que les centres industriels et de données ont obtenu de meilleurs résultats.

Les baux contractuels à long terme sont une caractéristique importante du secteur de l’immobilier commercial.

Lorsqu’une location saisonnière commerciale fait l’objet d’un bail contractuel de longue durée, vous n’avez pas à vous soucier de l’exposition au marché de courte durée

C’est un isolant contre la volatilité économique.

Plus les baux sont à long terme, plus la valeur du bien est élevée, car vous avez la certitude d’un revenu fixe, ce qui crée une évaluation plus élevée sur le marché.

Étant donné que la valeur des biens immobiliers se détériore avec le temps, il existe un code fiscal qui permet aux propriétaires de biens commerciaux de déprécier la valeur du bien et de bénéficier d’une déduction fiscale annuelle.

Cela permet à l’investisseur ou au propriétaire d’être indemnisé pour les améliorations nécessaires à l’usure du bien au fur et à mesure de son utilisation.

L’amortissement vous permet de conserver une plus grande partie de votre argent en le soustrayant aux impôts.

Devriez-vous investir dans l’immobilier commercial maintenant ?

L’environnement économique est bien placé pour l’immobilier commercial en 2021, selon les experts.

Un ami met en avant une série de facteurs qui rendent le climat économique actuel idéal pour commencer à investir dans l’immobilier commercial, notamment des taux d’intérêt historiquement bas.

Le pouvoir de l’effet de levier avec de l’argent à faible taux d’intérêt est impressionnant parce que vous utilisez l’argent des autres pour vous aider à composer votre argent.

Les investisseurs qui choisissent de profiter de l’environnement actuel de taux d’intérêt bas peuvent bloquer un taux d’intérêt sur un prêt hypothécaire commercial pendant un certain temps.

Vous pouvez être en mesure d’éliminer le risque de “taux d’intérêt” pendant un certain temps

Cela fait des faibles taux d’intérêt un “amplificateur de rendement”, qui augmente vos rendements après endettement.

Lorsque vous empruntez 60 ou 70 % du tarif d’achat, les taux d’intérêt sont à des niveaux historiquement bas et vous pouvez bloquer ces taux d’intérêt pendant cinq à dix ans, ce qui améliore le rendement après endettement .

D’autres facteurs indiquent que la période est propice à l’investissement dans l’immobilier, notamment :

  • la stabilité des performances du marché boursier,
  • l’importance des mesures de relance de l’économie
  • et l’infrastructure d’investissement actuelle qui permet un accès généralisé aux données.

Une classe émergente forte de l’immobilier commercial : le secteur industriel.

Ce secteur a connu une croissance au cours des trois à cinq dernières années en raison de “l’essor de la livraison numérique”.

Cela inclut l’immobilier commercial tel que les installations de stockage, les entrepôts ou les salles d’exposition.

Le segment qui a le plus souffert de la pandémie : les surfaces commerciales.

Il existe encore quelques opportunités de croissance dans ce domaine.

Lorsque vous disposez d’un espace qui peut être loué à un taux plus bas, bien situé plutôt que de devoir louer des zones industrielles informelles pour les centres de distribution, nous allons voir des opportunités pour les commerces de détail, les centres commerciaux et les centres commerciaux linéaires utilisés pour les centres de distribution.

Cette tendance des centres de distribution pop-up va se poursuivre dans tout le pays.

Il est important de connaître les tendances des marchés de l’immobilier commercial pour identifier les opportunités d’investissement.

6 choses que vous devez savoir avant d’investir dans l’immobilier commercial

Comment Investir dans l’Immobilier Commercial
L’immobilier commercial peut offrir une rentabilité allant de 5 à 7%

1. Tous les types d’investissement locatif immobilier ne sont pas identiques

L’immobilier commercial présente une grande variété de types d’actifs. 

Alors que la CRE est généralement classée en cinq secteurs principaux; 

  • industriel
  • de bureau ,
  • de vente au détail,
  • multifamilial
  • et à usage spécial,

Il existe de nombreux autres types d’investissement locatif immobilier tels que le self-stockage, le médical, les soins aux personnes âgées, le terrain ou l’hôtel

L’offre et la demande, le rendement et la rentabilité globale de chaque secteur varient considérablement.

Certains types d’investissement locatif immobilier fonctionnent mieux que d’autres en fonction de l’offre et de la demande dans l’emplacement spécifique de l’actif. 

Mais même au niveau macro, certains secteurs sont plus performants que d’autres. 

Il est crucial de savoir identifier les types d’actifs les plus rentables ou offrant la plus grande opportunité dans l’économie actuelle

C’est une excellente illustration de la façon dont les différents secteurs de la CRE varient en termes de performances et de rendements.

Actuellement, l’industriel est la classe d’actifs CRE la plus performante, tandis que le commerce de détail est le secteur le moins performant. 

Avec l’essor des achats en ligne, l’espace de vente au détail peine à rivaliser, ce qui entraîne une baisse des rendements et une baisse de la croissance. 

Gardez à l’esprit que certains secteurs de l’immobilier commercial ont tendance à avoir des taux d’inoccupation plus élevés parce qu’ils peuvent avoir un seul locataire, comme un entrepôt dans le secteur industriel ou un seul espace de bureau. 

Pour réduire le profil de risque potentiel, certains choisissent d’investir dans des secteurs ou des locations saisonnières qui ont plusieurs locataires comme les appartements multifamiliaux.

Avant de commencer à investir, recherchez les performances de chaque classe d’actifs dans l’économie actuelle, déterminez la viabilité de ce secteur en tant qu’investissement, puis choisissez le type d’investissement locatif immobilier CRE que vous souhaitez poursuivre.

2. Connaître la zone de marché et l’offre et la demande

L’une des choses les plus importantes à savoir avant d’investir dans l’immobilier commercial est que chaque marché est différent. 

Lorsque vous investissez, vous investissez dans une zone géographique spécifique qui a sa propre offre et sa propre demande. 

Certains types de locations saisonnières peuvent bien se porter au niveau macro, mais vous pouvez constater qu’il y a une offre excédentaire dans votre ville, ou vice-versa. 

Souvent, les investisseurs ne réalisent pas suffisamment d’études de marché pour déterminer s’il existe un risque potentiel de saturation du marché

Un bon point de départ est de rechercher l’offre du marché dans votre région immédiate, en tenant compte à la fois de la superficie louable actuelle et de toute superficie supplémentaire qui proviendra de la construction en cours et des développements prévus.

Si vous avez identifié un type d’investissement locatif immobilier sous-approvisionné sur votre marché spécifique, vous pouvez obtenir une étude de faisabilité pour décrire la croissance future et les chances de succès dans ce secteur. 

Realtor.com , Deloitte , CBRE et Mordor Intelligence sont d’excellentes ressources pour cela.

Trouvez ici : Sous Location Airbnb : Convaincre Votre Propriétaire (Top 5 astuces)

3. Comprendre les cycles du marché

Comment Investir dans l’Immobilier Commercial
Investir dans l’immobilier commercial laisse également place à plus de flexibilité

Rien ne dure éternellement. La santé de l’économie, le taux de chômage et le PIB sont tous directement corrélés à la rentabilité de l’immobilier commercial. 

Comprendre le fonctionnement des cycles du marché immobilier peut vous aider à éviter d’acheter lorsque le marché est élevé et d’être obligé de vendre lorsque le marché est bas. 

De plus, la connaissance d’indicateurs spécifiques des différents cycles du marché aidera à déterminer les opportunités présentes en ce moment et à prendre des décisions d’investissement plus éclairées.

4. Faites preuve de diligence raisonnable

La période de diligence raisonnable est la période pendant laquelle un acheteur potentiel peut effectuer une recherche approfondie sur l’opportunité d’investissement. 

Cela peut inclure l’examen :

  • des états financiers,
  • des documents,
  • des déclarations de revenus,
  • des déclarations de profits
  • et pertes du propriétaire précédent,
  • ainsi que la réalisation d’enquêtes,
  • d’inspections immobilières,
  • d’une étude de faisabilité
  • ou de toute autre recherche nécessaire.

Il n’est pas rare que de nouveaux investisseurs immobiliers soient si enthousiastes à l’idée d’acheter leur premier investissement commercial qu’ils manquent quelque chose dans leur diligence raisonnable. 

Avoir une bonne compréhension de ce qui doit être étudié, soigneusement analysé et inspecté avant d’acheter vous évitera de commettre des erreurs potentiellement très coûteuses.

La création d’une annonce de contrôle de diligence raisonnable complète et complète pour votre type d’investissement locatif immobilier CRE aidera à garantir qu’aucun élément ne reste sans réponse. 

Voici quelques éléments courants à prendre en compte :

  • Si vous envisagez de développer une location saisonnière vacante, confirmez que le zonage vous permettra d’utiliser la location saisonnière comme prévu.
  • Si vous souhaitez agrandir un bâtiment existant ou construire une nouvelle construction, regardez combien d’unités supplémentaires un marché peut prendre en charge.
  • Se familiariser avec les procédures d’autorisation et les coûts avec la ville ou la municipalité de la location saisonnière

Si vous investissez dans des formes plus passives d’immobilier commercial telles que des fiducies de placement immobilier (FPI) , du financement participatif , des partenariats ou des fonds privés, votre diligence raisonnable inclura une vérification approfondie de la société ou de la personne qui gère votre investissement.

Malheureusement, tout le monde dans le monde de l’investissement ne suit pas le même ensemble de normes. 

La diligence raisonnable sur la personne, le gestionnaire de fonds ou l’entreprise avec laquelle vous investissez est tout aussi importante que la diligence raisonnable sur l’actif.

  • Parlez avec d’autres participants qui ont investi dans des locations saisonnières passées ou demandez des références.
  • Examinez les offres passées et les rendements réels des investissements clôturés pour avoir une idée de leurs antécédents.
  • Demandez à quoi ressemble leur processus de diligence raisonnable. Découvrez comment ils examinent chaque opportunité d’investissement ou déterminent dans quel FPI ou investissement investir.
  • Bien que cela ne soit pas nécessaire avec une société d’investissement à grande échelle, si c’est la première fois que vous travaillez avec quelqu’un du secteur privé, vérifiez vos antécédents. Bien que cela puisse sembler grave, cela n’est pas rare dans les transactions CRE plus importantes.

5. Disposer d’un fonds de prévoyance et de capital de réserve

Il y a toujours de l’incertitude avec tout investissement. 

Peu importe combien vous avez recherché, vérifié ou préparé, il y aura toujours des facteurs inconnus qui peuvent affecter positivement ou négativement votre rendement global. 

Une façon de couvrir cette incertitude est de tenir compte des éventualités de coûts.

Les éventualités de coûts sont des fonds supplémentaires que vous mettez de côté dans le cadre de vos coûts d’acquisition initiaux pour vous aider à faire face aux dépenses imprévues qui surviennent lors

  • de la location,
  • de l’augmentation des loyers,
  • de la gestion des changements,
  • de la rénovation, du rezonage
  • ou de la construction. 

Ils peuvent également être utilisés pour couvrir le service de votre dette jusqu’à ce que la location saisonnière soit stabilisée. 

Les éventualités de coûts sont particulièrement utiles s’il y aura des flux de trésorerie négatifs pendant que vous améliorez les performances globales de la location saisonnière. 

Dans l’immobilier commercial, le budget d’urgence standard est de 5 à 15 %, mais il variera selon l’actif et s’il est ou non sous-performant.

En outre, une bonne pratique en immobilier pour créer une réserve de capital ou un fonds de réserve de remplacement. 

Une réserve de capital est un fonds ou un compte qui a de l’argent mis de côté pour des améliorations de longue durée ou des dépenses imprévues au-delà de vos améliorations initiales en capital. 

Il s’agit de l’ argent que vous mettez de côté avant de compenser tout flux de trésorerie positif, généralement compris entre 3 % et 5 % des loyers bruts . 

La budgétisation de ces deux facteurs lors de l’analyse de l’investissement contribuera à augmenter les chances d’être rentable et à disposer des fonds en cas d’événements imprévus.

6. Soyez prêt pour les revers et les délais prolongés

Comment Investir dans l’Immobilier Commercial
Investir dans un local commercial n’est que peu souvent le réflexe des particuliers qui souhaitent faire l’acquisition d’un bien plus classique

Tout comme il y a des incertitudes sur les coûts, il y a aussi des incertitudes sur le calendrier. 

La plupart des gens fixent des délais irréalistes pour construire, rénover, louer entièrement ou atteindre les loyers du marché pour leur investissement CRE. 

Les nouvelles constructions, les rénovations, l’augmentation des loyers, le changement de gestion et l’introduction de nouveaux systèmes prennent du temps. 

Il y aura presque toujours des revers et des défis qui freineront les progrès. 

Essayez d’identifier les obstacles potentiels dans votre période de diligence raisonnable et préparez-vous à eux dans le cadre de vos coûts d’urgence ou avec un plan d’action qui peut être mis en œuvre en cas de retard.

Si vous investissez dans l’immobilier commercial par le biais d’un véhicule plus passif comme une FPI, un financement participatif, un partenariat ou un fonds, assurez-vous d’être flexible dans vos attentes et vos délais de retour. 

Les performances des actifs peuvent fluctuer en raison de facteurs économiques, de cycles de marché ou de défis qui surviennent après l’acquisition. 

C’est finalement le travail du gestionnaire de fonds de bien vous informer de ce risque, mais il est également bon d’en être conscient par vous-même.

Espérons que ces six choses que vous devez savoir avant d’investir dans l’immobilier commercial vous aideront à identifier les investissements rentables ainsi qu’à vous prémunir contre certains des revers, risques et inconvénients potentiels.

Les 5 types d’immobilier commercial

Avant d’aborder les mécanismes d’investissement dans l’immobilier commercial, il est important de comprendre les différents types de locations saisonnières commerciales

De cette façon, vous pouvez commencer à réfléchir au type d’actif commercial dans lequel vous souhaitez vous spécialiser. 

Les locations saisonnières commerciales servent un large éventail d’objectifs, mais sont généralement regroupées dans les types suivants :

  • Bureau
  • Vendre au détail
  • Industriel
  • Plusieurs familles
  • But spécial

1. Bureau

Le type d’immobilier commercial le plus courant est l’espace de bureau. 

Ces immeubles, qui peuvent aller des bureaux à locataire unique aux gratte-ciel, sont définis par l’une des trois catégories suivantes : classe A, classe B ou classe C.

  • Les biens immobiliers commerciaux de classe A sont généralement des bâtiments nouvellement construits ou entièrement rénovés situés dans d’excellentes zones avec un accès facile aux principales équipements. Les sociétés professionnelles de gestion immobilière les gèrent généralement.
  • Les biens immobiliers commerciaux de classe B sont souvent des bâtiments plus anciens qui nécessitent un certain investissement en capital. Bien qu’elles soient bien entretenues et gérées, ces locations saisonnières nécessitent des réparations et des améliorations mineures, ce qui en fait une cible populaire pour les investisseurs.
  • Les biens immobiliers commerciaux de classe C sont généralement utilisés pour des opportunités de réaménagement. Ils sont généralement mal situés, nécessitent des investissements importants pour améliorer des infrastructures vétustes et leurs taux d’inoccupation élevés sont beaucoup plus élevés que les immeubles de classe supérieure.

2. Commerce de détail

Les immeubles commerciaux sont un autre type d’immobilier commercial populaire. 

Ces locations saisonnières , qui vont des centres commerciaux linéaires et des centres commerciaux communautaires aux banques et aux restaurants, sont souvent situées dans des zones urbaines. 

La taille de ces locations saisonnières immobilières peut s’étendre de 5 000 pieds carrés à 350 000 pieds carrés.

3. Industriel

Des entrepôts aux grands sites de fabrication, les bâtiments industriels sont généralement orientés vers les industries manufacturières, car ils offrent des espaces avec des spécifications de hauteur et une disponibilité d’amarrage. 

De plus, ces locations saisonnières commerciales se prêtent généralement davantage aux opportunités d’investissement.

4. Multifamilial

Les locations saisonnières multifamiliales comprennent des complexes d’appartements, des immeubles en copropriété de grande hauteur et des unités multifamiliales plus petites. 

Une location saisonnière est qualifiée d’ immeuble multifamilial chaque fois qu’elle compte plus d’une unité, mais peut également être considérée comme une location saisonnière commerciale si elle compte plus de quatre unités. 

De nombreux investisseurs résidentiels font leurs débuts dans les locations saisonnières commerciales en se développant dans des locations saisonnières multifamiliales plus grandes. 

Les locataires résidentiels ont tendance à avoir des baux plus courts que les locataires de bureaux et de commerces de détail, de sorte que le roulement des locataires est un facteur qui doit être pris en compte.

5. Usage spécial

En général, les locations saisonnières à usage spécial sont conçues pour un usage spécifique, à tel point qu’il serait difficile de réaffecter la location saisonnière à un autre usage. 

Les lave-autos, les installations de libre-entreposage et les écoles sont tous des exemples d’investissement locatif immobilier à usage spécial. 

Les industries des loisirs et du tourisme représentent également une grande partie de l’immobilier à usage spécial. 

Les exemples courants au sein de l’industrie comprennent :

  • les hôtels,
  • les aéroports
  • et les stades sportifs,
  • ainsi que les parcs d’attractions.

Les locations saisonnières en développement à usage mixte sont également répandues dans le secteur de l’immobilier commercial et continuent de croître en demande. 

Ces locations saisonnières représentent un mélange d’utilisations différentes, telles que le résidentiel, le commerce de détail et même le secteur public. 

Un immeuble à usage mixte pourrait avoir des commerces et des services au premier étage avec des appartements aux étages supérieurs. 

Qu’est-ce que l’immobilier commercial occupé par le propriétaire ?

Comment Investir dans l’Immobilier Commercial
L’immobilier commercial présente moins de risques d’impayés de loyers que l’​immobilier d’habitation

L’immobilier commercial occupé par le propriétaire (OOCRE) est lorsque les investisseurs achètent des biens immobiliers commerciaux pour utiliser le bâtiment à leurs propres fins. 

Cette stratégie peut être appliquée à l’un des cinq types d’immobilier commercial décrits ci-dessus.

Avoir la possibilité d’occuper l’immobilier commercial dans lequel vous investissez n’est qu’un des nombreux avantages associés à l’investissement commercial. 

Comment obtenir un prêt immobilier commercial

L’idée d’obtenir un financement immobilier commercial peut sembler intimidante au premier abord.

Pourtant, les investisseurs qui prennent le temps de se renseigner sur le processus et les différents types de prêts immobiliers commerciaux constateront qu’ils sont tout à fait réalisables.

Vous trouverez ci-dessous les principales étapes de l’obtention d’un prêt immobilier commercial :

Individu ou entité :

La première étape consiste à déterminer s’il faut financer une location saisonnière commerciale en tant qu’individu ou en tant qu’entité.

Bien que la plupart des biens immobiliers commerciaux soient achetés par des entités commerciales telles que des sociétés, des promoteurs et des partenariats commerciaux, il est facile de le faire en tant qu’investisseur individuel.

Le prêteur veut essentiellement s’assurer que l’emprunteur peut rembourser le prêt, ce qui l’oblige à fournir des antécédents financiers pour obtenir un prêt.

Le prêteur demandera généralement à l’investisseur ou aux investisseurs de garantir le prêt pour les nouvelles entreprises sans antécédents de crédit.

Options hypothécaires :

Il est important pour les investisseurs de reconnaître que les prêts hypothécaires résidentiels et commerciaux ne sont pas les mêmes.

Premièrement, contrairement aux prêts hypothécaires résidentiels, les prêts commerciaux ne sont pas garantis par des agences gouvernementales.

Deuxièmement, les conditions des prêts commerciaux diffèrent de celles des locations saisonnières résidentielles.

Les prêts commerciaux ont une durée de cinq à 20 ans, alors que les prêts résidentiels ont généralement une durée de 15 à 30 ans

Les prêteurs prennent généralement leurs décisions en fonction des antécédents financiers et de crédit de l’investisseur.

Ratio prêt/valeur :

Une mesure importante prise en compte par les prêteurs lors du financement de biens immobiliers commerciaux est le ratio prêt/valeur (LTV) d’un bien.

Ce chiffre mesure la valeur d’un prêt par rapport à la valeur de la location saisonnière.

Il est calculé en divisant le montant du prêt par la valeur d’expertise ou le tarif d’achat du bien.

Le ratio prêt/valeur se situe entre 65 et 80 % pour les prêts commerciaux, les ratios inférieurs donnant droit à des taux de financement plus favorables.

Ratio de couverture du service de la dette :

Les prêteurs examinent également le ratio de couverture du service de la dette (DSCR).

Ce paramètre mesure la capacité d’un bien immobilier à assurer le service de la dette.

Il compare le revenu net d’exploitation annuel d’un bien immobilier au service annuel de la dette hypothécaire, y compris le principal et les intérêts.

Un DSCR inférieur à un pour cent révèle un flux de trésorerie négatif.

Les prêteurs commerciaux recherchent généralement des DSCR d’au moins 1,25 pour garantir un flux de trésorerie adéquat.

Une fois que vous avez obtenu votre financement, vous êtes prêt à commencer à rechercher des annonces

Cependant, cela fait beaucoup d’informations à traiter en même temps.

Types de prêts immobiliers commerciaux

Maintenant que vous avez reçu un aperçu de l’investissement immobilier commercial, y compris ses avantages et des idées sur la façon de commencer, vous devez commencer à réfléchir à un aspect important : comment allez-vous procéder pour financer ces investissements ?

Il existe un large éventail de types de prêts d’investissement commerciaux, et c’est à l’investisseur de décider quelle option de financement correspond le mieux à ses besoins. 

Chaque type de prêt a des conditions d’admissibilité uniques, telles qu’une cote de crédit minimale, un niveau d’expérience et une exigence de mise de fonds. 

Ces prêts ont également des conditions variables, notamment la durée du prêt, le taux d’intérêt et le ratio prêt/valeur (LTV). 

Par exemple, un investisseur peut être à la recherche d’un prêt offrant des taux d’intérêt plus bas sur une durée de prêt plus longue, tandis que la priorité d’un autre investisseur peut être de trouver un prêt de courte durée comme moyen de combler un déficit financier. 

N’oubliez pas de consulter notre guide complet des différents types de prêts immobiliers commerciaux présentés ci-dessous :

  • Prêt d’administration des petites entreprises (SBA) 7 (a)
  • Société de développement certifiée (CDC) / Prêt SBA 504
  • Prêt conventionnel
  • Prêt relais commercial
  • Prêt d’argent dur
  • Prêt de conduit

Conclusion

L’investissement dans l’immobilier commercial présente des avantages uniques mais, comme tout investissement, il a ses avantages et ses inconvénients.

Que vous soyez un débutant sur le marché de l’immobilier ou un investisseur chevronné, les mêmes règles de diligence raisonnable et les mêmes principes d’investissement sain doivent être présents à l’esprit.



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.