Recherche de Logement : 25 Erreurs à Eviter Absolument (et astuces)

Vous voulez acheter un logement ? Ne faites pas ces erreurs pendant vos recherches.

Que vous soyez nouveau dans la recherche d’un logement ou que vous l’ayez déjà fait, vous constaterez peut-être que c’est un processus qui prend du temps.

Et dans le marché du logement actuel, cela peut être encore plus difficile que prévu en  raison du rapport déséquilibré entre offre et demande.

Mais si vous évitez ces faux pas, vous faciliterez votre recherche, alors évitez à tout prix les erreurs suivantes.

1. Ne pas établir de budget en premier

Recherche de Logement
Commencer votre recherche par des maisons à moindre coût et progresser.

Il ne sert à rien de passer du temps à regarder des logements que vous ne pouvez pas rentabiliser.

Mais si vous ne fixez pas de budget pour l’achat d’un logement, vous risquez de perdre des jours ou des semaines à chercher des maisons ou appartements que vous ne pouvez pas vous permettre.

Plutôt que de risquer cela, utilisez une calculatrice qui simule les mensualités réelles pour trouver le prix d’un logement qui, selon vous, vous conviendra.

Gardez à l’esprit que vous ne devriez pas dépenser plus de 30 % de votre salaire net en frais de logement mensuels.

Cela comprend :

  • votre crédit immobilier,
  • votre facture d’impôt foncier
  • et votre assurance habitation.

2. Ne regarder que les maisons individuelles

Vous pouvez avoir un coup de cœur sur une maison individuelle.

Mais sur le marché actuel, l’offre est encore plus limitée en ce qui concerne les maisons, et vous risquez d’avoir du mal à trouver une maison individuelle qui corresponde à votre budget.

D’un autre côté, si vous êtes prêt à examiner les maisons de ville qui sont des maisons alignées et accolées le long des voies , vous pourrez peut-être acheter un logement sans trop dépenser, tout en bénéficiant d’une superficie décente.

Bien que les maisons de ville aient leurs inconvénients – partager au moins un mur avec une autre unité et avoir peu ou pas d’espace extérieur – elles peuvent être un bon moyen de se lancer dans l’acquisition d’une première maison.

Et rappelez-vous, vous pouvez toujours monter en gamme et augmenter la taille de votre logement lorsque vous aurez des opportunités et un apport plus important.

3. Ne pas travailler avec un agent immobilier

Recherche de Logement
Essayez d’interviewer plusieurs agents afin de trouver le meilleur.

Étant donné que presque tout le monde a accès à Internet de nos jours, rien ne vous empêche de parcourir un site Web immobilier et de trouver des maisons dans votre région à visiter.

Mais si vous travaillez avec un agent immobilier , vous pourrez peut-être effectuer votre recherche plus efficacement.

Un agent immobilier pourrait être en mesure de programmer des programmes de visites parfaitement adaptées à vos besoins pour trouver le bien immobilier idéal.

Et les agents immobiliers pourraient bien vous réserver la primauté de bons plans avant tout le monde.

Et rappelez-vous, en tant qu’acheteur, vous ne payez pas de commission pour utiliser un agent immobilier – vous ne payez que lorsque vous êtes le vendeur.

4. Avoir une liste de souhaits trop longue

Il est naturel de vouloir que votre nouveaux logement coche toutes les bonnes cases.

Mais être pointilleux pourrait signifier ne pas pouvoir acheter de logement du tout.

Maintenant, cela ne signifie pas que vous ne devriez pas dresser une liste de quelques incontournables.

Mais si votre liste comporte 17 points distincts sur lesquels vous ne voulez pas changer d’avis, vous risquez de tourner en rond.

5. Se limiter à un seul quartier

Recherche de Logement
Il est important d’étudier tout le quartier.

Au cours de votre recherche de logement, vous pouvez avoir les yeux sur un certain quartier – et il n’y a rien de mal à vouloir vivre dans une zone spécifique ou viser un district scolaire particulier.

Mais encore une fois, l’inventaire est très limité de nos jours, donc si vous refusez d’étendre votre recherche en dehors d’un rayon de trois milles, vous risquez d’échouer.

Au lieu de cela, regardez les quartiers voisins avec des équipements et des districts scolaires comparables – et voyez au moins si cela ouvre la porte à plus d’opportunités d’achat.

6. N’enchaînez pas trop les visites 

Vous ne voulez pas vous précipiter, vous voulez vous attarder là où c’est nécessaire.

De plus, si vous en trouvez un logement que vous aimez vraiment, vous pourriez y passer plus de temps.

Et, avec le temps de conduite, etc., cela peut facilement prendre trois heures pour voir sept logements – sans parler du fait que vous pouvez en trouver un sur lequel vous souhaitez immédiatement rédiger une offre, ce qui prendra environ une heure.

7. Ignorer l’inspection du logement

Que ce soit obligatoire ou non, vous devriez toujours investir dans une inspection avant d’acheter une maison.

Même si le logement « a l’air » bien entretenu, il pourrait y avoir des problèmes sous-jacents avec les systèmes électriques ou de plomberie.

Seul un inspecteur en bâtiment professionnel peut trouver ces problèmes.

Il y a des clients qui passent à côté de pièces entières et de grands espaces de rangement en n’ouvrant pas une porte qu’ils pensaient être celle d’un placard.

De plus, vous devez connaître la largeur et la profondeur des vrais placards, ce que vous ne pouvez pas découvrir sans ouvrir la porte et jeter un coup d’œil.

Si vous aimez vraiment un endroit, vous devriez également ouvrir les tiroirs, les armoires et les armoires de la cuisine et de la salle de bain.

Vous n’êtes pas curieux, vous collectez des informations.

8. Ne pas avoir un accord de principe pour un prêt immobilier 

Une fois que vous avez déterminé combien d’ argent vous pouvez vous permettre de payer un crédit immobilier, vous devez contacter les banques locales pour voir si vous pouvez obtenir un pré-approuvé .

Une fois que vous êtes pré-approuvé, vous pouvez être assuré que la banque vous accordera un crédit immobilier ; ainsi, vous pouvez acheter un nouveau logement en toute confiance.

De plus, cela montre aux vendeurs que vous envisagez sérieusement d’acheter, ce qui vous donne l’avantage sur les autres acheteurs potentiels pour un crédit immobilier.

9. Ignorer les dépenses supplémentaires

Lors de l’examen de votre budget, vous devez tenir compte :

Lorsque vous achetez un logement, vous devrez couvrir toutes les réparations majeures.

Ceci, bien sûr, diffère de la location, dans laquelle le propriétaire est responsable des réparations.

Renseignez-vous auprès de votre professionnel de l’immobilier sur les dépenses courantes associées au logement que vous souhaitez acheter.

Renseignez-vous auprès de votre professionnel de l’immobilier sur les dépenses courantes associées au logement que vous souhaitez acheter.

10. Ne pas comparer 

Recherche de Logement
N’achetez pas le premier logement que vous trouvez.

Ne commettez pas l’erreur d’acheter le premier logement que vous rencontrez et qui correspond à vos critères.

L’achat d’un nouveau logement est une décision importante qui implique généralement d’investir au moins cinq ans dans une maison ou appartement  (si vous souhaitez générer des capitaux propres).

Alors, faites toujours le tour et recherchez plusieurs propriétés avant d’acheter.

11. Vous n’êtes pas ouvert d’esprit

On dit que ce sont les fondations d’une maison qui comptent.

Bien que vous n’ayez pas besoin de regarder les dessus de réparation lorsque vous êtes vraiment à la recherche d’un logement clé en main, vous devriez essayer d’avoir un peu d’imagination lorsqu’il s’agit de choses comme les cuisines obsolètes et les décors voyants.

L’esthétique est très personnelle, et il est raisonnable que tous les vendeurs et acheteurs n’aient pas exactement les mêmes goûts.

Si vous vous retrouvez instantanément à laisser tomber des logements parce qu’elles n’ont pas juste le bon look, ou si vous êtes constamment en train de chercher des pinailles et de trouver quelque chose qui ne va pas dans chaque logement où vous allez pour une visite, essayez de recadrer un peu votre attitude .

Vous n’avez pas besoin de faire de compromis sur les choses qui sont vraiment importantes pour vous, mais vous devriez essayer d’avoir l’esprit ouvert lorsqu’il s’agit de choses qui peuvent être modifiées avec juste une couche de peinture ou armoires neuves.

12. Laissez les autres entrer dans votre tête

Le logement que vous achetez est une décision personnelle.

Si quelqu’un d’autre ne va pas payer ou vivre dedans, alors vous ne devriez pas accorder trop de poids à son opinion.

Personne ne sait mieux que vous ce que vous voulez dans un logement.

Si vous vous retrouvez à vous faire convaincre de renoncer à quelque chose qui vous plaisait vraiment ou à subir des pressions pour donner la priorité à une caractéristique du logement qui n’est pas vraiment importante pour vous, il est probable que vous accordiez trop de crédit à des avis extérieurs « objectifs ».

13. Vous ne pensez pas à l’avenir

Recherche de Logement
Pensez à l’avenir.

Ce que vous voulez et avez besoin en ce moment dans un logement et ce que vous allez vouloir et avoir besoin à l’avenir peuvent être différents.

Assurez-vous de penser à l’avenir lorsque vous cherchez un logement et de prendre en considération des éléments tels que les projets de travail à domicile ou d’agrandissement de votre famille.

Même si vous pensez que vous n’aurez pas besoin de certains logements pendant quelques années, cela ne fait jamais de mal de les mettre sur la liste des priorités

Déménager n’est pas une décision permanente et bien sûr, vous pouvez vendre plus tard si le logement que vous achetez ne fonctionne plus pour vous, mais il sera presque toujours plus facile de planifier un peu à l’avance pour pouvoir grandir avec – et non hors de—votre logement.

Les plus grandes erreurs de recherche de logement sont celles qui vous enferment et limitent vos options.

Faites ce que vous pouvez pour avoir la meilleure compréhension possible de vos finances, de vos désirs et besoins, et de vos forces en tant qu’acheteur.

La propriété parfaite est là pour vous, il vous suffit de lever les obstacles pour la trouver.

14. Acheter au printemps ou en été

Vous ne pouvez pas toujours contrôler quand vous devez vous déplacer.

Cependant, vous devriez vous en tenir à la location jusqu’à ce que vous puissiez faire un achat à l’automne.

Pourquoi? A cause de la concurrence ! Plus de gens essaient d’acheter une maison au printemps et en été qu’en automne et en hiver.

Plus de concurrence peut entraîner des prix au-delà de votre budget.

Mais si vous pouvez attendre un temps plus frais, vous pouvez vous accrocher à un prix plus bas.

15. Juger un logement a son aspect

L’« attrait extérieur » d’un logement est évidemment important.

Et la déclaration intérieure d’un logement apporte un vrai plus.

Mais assurez-vous que vous ne prenez pas une décision basée uniquement sur l’attrait esthétique.

Si vous vous concentrez sur les avantages cosmétiques, vous pourriez ignorer les problèmes tels que le manque d’espace de stockage et les pièces exiguës.

À l’inverse, n’ayez pas peur de regarder à deux fois un logement « laid ».

S’il répond à tous vos autres critères, vous pouvez toujours passer un peu de temps et d’huile de coude pour le rendre plus joli.

16. Attention aux annonces parfois trop alléchantes

recherche de logement
Ne vous fiez pas trop aux annonces.

Vous avez trouver le logement de vos rêves ?

Les photos sont séduisantes, et le logement à tout les qualités requises dans l’annonce ?

Sachez que dans certains cas les images peuvent être trompeuses.

Afin d’éviter de se retrouver dans cette situation, n’hésite pas à récolter les informations dont vous avez besoin avant de prendre la décision finale.

17. Prendre votre dossier à la légère

Tout d’abord il est important de prendre votre dossier au sérieux ; le dossier que vous fournirez doit être complet et doit comporter tous les éléments justificatifs demandés.

Plus votre dossier sera fourni de tous les éléments, plus vous aurez votre chance d’obtenir votre logement.

Il faut donc que vous soyez disponible et motivé.

18. Choisir un logement mal placé

Vérifiez que votre logement est bien relié aux différents transports de la ville (bus, train) et qu’il se situe à proximité de votre lieu de travail.

Se rendre dans son établissement dans de bonnes conditions est donc l’idéal.

19. Vous n’êtes pas assez pointilleux

Il est tout à fait normal – et souvent obligatoire – que vous fassiez des compromis lorsque vous cherchez un logement.

Mais ne perdez pas de vue les choses dont vous savez que vous avez besoin dans votre logement pour qu’il vous convient.

Chaque acheteur a son propre ensemble de briseurs d’accords et de négociateurs.

S’il est essentiel d’avoir une cour pour que votre chien puisse courir, alors n’allez pas regarder dans les maisons sans cour.

Si vous avez besoin de quatre chambres, inutile de vérifier les maisons qui n’en ont que deux ou trois.

Déterminez dès le départ quels sont vos critères de sélection afin d’éviter d’assister à des visites qui ne répondent pas à vos attentes.

20. Vous traînez les pieds

Le monde de l’immobilier est notoirement trépidant.

Surtout si vous recherchez un logement sur un marché de vendeurs (lorsqu’il y a plus d’acheteurs que de maisons à vendre), vous devrez agir rapidement lorsqu’il s’agira de planifier des visites et de faire des offres.

Même attendre une seule journée peut faire la différence entre s’emparer d’une propriété fantastique et la voir filer entre vos doigts.

Il peut sembler que cette erreur soit une antithèse à l’idée que l’achat d’une maison doit être un investissement calculé.

Mais vous devez trouver le juste milieu entre réfléchir et être définitif dans vos actions.

Heureusement, votre agent immobilier peut vous aider à déterminer quand vous asseoir sur quelque chose et réfléchir et quand agir.

21. Ne pas vérifier que le logement est éligible au meublé

Recherche de Logement

Beaucoup trop de propriétaires annoncent des appartements meublés qui en réalité… ne le sont pas.

Pour être éligible aux avantages d’un tel contrat, il faut impérativement que ces éléments soient mis à disposition, précisés par un décret publié le 31 juillet 2015 :

  1. Literie comprenant couette ou couverture ;
  2. Dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher ;
  3. Plaques de cuisson ;
  4. Four ou four à micro-ondes ;
  5. Réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à – 6 °C ;
  6. Vaisselle nécessaire à la prise des repas ;
  7. Ustensiles de cuisine ;
  8. Table et sièges ;
  9. Etagères de rangement ;
  10. Luminaires ;
  11. Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur, balai, etc).

22. Ne pas calculer en priorité la surface habitable (mais la surface du sol)

Les professionnels ont l’obligation de communiquer la surface habitable de la location, en mètres carrés.

Dans la majorité des cas, ne privilégiez jamais la surface au sol à la surface habitable.

Attention : la précision est très importante. Si la surface louée réelle est inférieure à 5% à celle indiquée sur le bail, le locataire peut exiger une réduction de loyer proportionnelle l’écart constaté.

23. Ne pas valoriser les infos pratiques

La présence d’un ascenseur, d’espaces verts, la proximité de transports, de commerces ou d’écoles…

Toutes ces informations sont essentielles dans le choix d’un logement.

24. Évitez de prendre des voitures séparées

Si un logement chaud apparaîtra, votre agent immobilier vous appellera du travail et vous pourrez la rencontrer là-bas.

Si vous allez conduire de maison en maison, montez dans la voiture avec votre agent immobilier – même si cela signifie que vous devez mettre le siège bébé dans la voiture de votre agent immobilier.

De cette façon, vous ne vous séparez pas, personne ne se perd et vous pouvez passer le temps entre le débriefing des maisons et fournir à votre agent immobilier les commentaires dont il a besoin pour affiner votre recherche et affiner votre maison.

25. Portez de chaussures à lacets

De nombreuses maisons bien préparées auront un nouveau tapis, et souvent l’agent inscripteur aura affiché un panneau « Veuillez retirer les chaussures » pour aider à garder le sol propre.

Devoir dénouer et attacher vos chaussures dans chaque logement peut être une énorme perte de temps lorsque vous arrivez à la porte d’entrée d’une maison que vous voulez vraiment voir.

Notez que les chaussons en papier fournis par certains agents « enlevez vos chaussures, s’il vous plaît » peuvent être glissants.

Évite-les; si vous ne supportez pas l’idée de marcher pieds nus dans une maison, assurez-vous de porter des chaussettes avec vos chaussures à enfiler.



Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

5/5 - (1 vote)

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.