Airbnb mise tout sur le Programme Hygiène et Propreté pour les Hôtes

Pour sortir de la crise, Airbnb met en place le programme Hygiène et Propreté pour les Hôtes. Découvrez ce que vous devez savoir sur ce sujet sensible…

C’est une bonne idée que le PDG de Airbnb, Brian Chesky fasse maintenant des vidéos hebdomadaires avec les Hôtes.

En direct, mais pas interactive comme un Live. Il serait plus efficace, mais aussi plus risqué, s’il répondait aux questions de ses “fournisseurs de chambres” en direct.

Il faudra beaucoup de temps à Airbnb pour regagner la confiance des propriétaires de locations saisonnières, car beaucoup d’entre eux se sentent lésés par la politique d’annulation et remboursement de l’entreprise pendant la pandémie de coronavirus.

Selon les dires de son CEO et co-fondateur, Airbnb ne pénalisera pas les hôtes qui n’opteront pas pour ses nouveaux protocoles de nettoyage après l’épisode du coronavirus lors d’une récupération de coronavirus, mais ils seront désavantagés car les grandes marques d’hôtels lanceront des programmes de nettoyage en profondeur.

Donc, entre les lignes, nous pensons comprendre que les hôtes qui n’optent pas pour ce que Airbnb appelle son nouveau programme Hygiène et Propreté pour les Hôtes (page officielle ici) ne seront pas pénalisés, mais les autres seront valorisés par l’algorithme de Airbnb.

C’est donc une façon élégante de dire qu’ils seront lourdement pénalisés car ils n’apparaîtront pas dans les premiers résultats des annonces proposées aux voyageurs….

Airbnb prévoit de déployer son programme hygiène et propreté pour les hôtes dont nous parlions ici il y a quelques semaines : “Airbnb interdit aux hôtes de louer pendant 72h entre chaque locataire“.

Ce programme va se déployer aux Etats Unis d’ici la fin mai, et les annonces des hôtes qui adhèrent aux procédures volontaires de propreté préconisées par Airbnb recevront des badges (comme pour le programme SuperHost, Airbnb for Work, Airbnb Plus, etc…), a déclaré B. Chesky.

Exemples des badges sur Airbnb
Exemples des badges sur Airbnb
Exemples des badges sur Airbnb

Pour l’Europe et le France, ne vous inquiétez pas (!), le déploiement du programme Hygiène et Propreté va arriver mais il n’y a pas de date de fixée encore.

Les hôtes qui adoptent les directives de nettoyage avancées seront automatiquement soumis à une période tampon de 24 heures entre les réservations, et les clients devront commenter la propreté de l’appartement ou de la maison lors de leur évaluation après leur séjour.

Les hôtes qui ne peuvent pas suivre les directives du programme Hygiène et Propreté avancé peuvent opter pour bloquer l’hébergement pendant 72 heures entre les réservations afin de rassurer les clients.

“Nous savons que les clients se soucieront plus que jamais du nettoyage”, a déclaré B. Chesky.

Ce que contient le Programme Hygiène et Propreté de Airbnb post COVID-19

Pour l’instant le contenu des obligations de nettoiement sont très floues (elles seront disponibles ici par la suite), mais il est indiqué sur la page dédiée de Airbnb :

Dans le cadre de cette initiative, nous élaborons un nouveau protocole de nettoyage sous les conseils du Dr Vivek Murthy, ancien médecin-chef américain, et avec l’aide d’entreprises qui ont participé à la définition de ces normes de propreté dans le secteur de l’hôtellerie et de l’hygiène en milieu médical. Le protocole sera également basé sur les recommandations formulées par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

protocole hygiene et proprete airbnb resume tampon 72h

Airbnb poursuit son processus “d’amazonisation” des hôtes en leur disant point par point ce qu’il faut faire.
Saviez vous que chez Amazon il y a par exemple :

  • des scotch sur les bureaux pour indiquer aux employés où positionner leur téléphone ?
  • une ligne tracée sur les rembardes des escaliers pour vous dire où poser vos mains ?

Les hôtes auront accès à de nouvelles instructions de nettoyage étape par étape, qui couvriront :

le matériel recommandé,

les techniques de désinfection,

les instructions pièce par pièce,

et plus encore.

Les tendances de fond de la location courte durée

Chesky a cité l’importance de la propreté des espaces privés comme l’une des quatre grandes tendances que Airbnb a constatées ces dernières semaines.

Dans une enquête, trois voyageurs sur quatre ont cité la propreté des propriétés comme un facteur important dans le choix de leur lieu de séjour lorsqu’ils voyagent (comme avant la crise quoi).

Les autres tendances étaient les suivantes :

30 % des clients réservent des séjours à moins de 100km de leur résidence principale,

un tiers des réservations sont effectuées pour des séjours de 50 € par nuit ou moins,

et 65 % des réservations sont effectuées dans la semaine précédent le séjour.

“Near is the new far”, a déclaré B. Chesky.

Airbnb ne se préoccupe plus des hôtes ?

Brian Chesky s’est exprimé en direct, et a répondu à 3 questions posées par des hôtes, des questions enregistrées au préalable. Il n’y a pas eu d’interaction en direct avec les hôtes.

En réponse à une question d’un hôte sur le fait qu’Airbnb favorise les voyageurs par rapport aux hôtes parce que Airbnb a décidé de rembourser intégralement les annulations liées aux coronavirus, B. Chesky a déclaré qu’Airbnb est une plateforme biface (bipolaire :)), et que la société s’efforcera désormais de traiter les voyageurs et les hôtes sur un pied d’égalité.

Airbnb a dû faire face à une énorme fronde mondiale de la part de ses hôtes en raison de sa politique d’annulation.

Un mouvement de défiance qui a remué même les plus fervents partisans de Airbnb.

M. Chesky a déclaré qu’il savait que la politique d’annulation nuisait aux affaires des hôtes, mais il a souligné que des voyageurs se sont également plaints de devoir fournir des documents pour recevoir des remboursements ou des bons d’à-valoir, en mettant en avant que ces procédures étaient trop onéreuses.

Il a déclaré qu’il est important que les clients fassent confiance à la fois à Airbnb et à ses hôtes. Plus de confiance signifie plus de réservations pour les hôtes, a déclaré B. Chesky.

L’avenir de Airbnb et du tourisme en jeu ?

En ce qui concerne l’avenir du tourisme, B. Chesky a rappelé que le slogan initial de Airbnb était “Voyager comme un humain”.

Il a déclaré que la partie “humaine” du slogan était toujours plus importante que le mot “voyage”.

Ce que nous appellons sur Eldorado Immobilier : l’Experience Voyageurs

B. Chesky a cependant déclaré que le désir d’explorer le monde est “inné” et que des millions de personnes sont impatientes de voyager à nouveau. Il a noté que 1,4 milliard de personnes ont franchi des frontières en 2019.

De nos jours, a dit B. Chesky, chaque fois qu’il quitte sa maison, il a l’impression de voyager.

“Aller littéralement de l’autre côté de la ville, c’est comme voyager”, a-t-il déclaré.

Ces réunions vidéo avec les hôtes, qui semblent avoir lieu chaque semaine désormais, sont conçues pour renforcer les relations avec les hôtes, et sont présentées comme des moyens d’apprendre comment les hôtes peuvent reconstruire leurs activités.

Reconstruire la confiance des hôtes sera une tâche difficile pour Airbnb.

Leur façon d’infantiliser les hôtes va encore accentuer le clivage entre les pro et anti Airbnb.

D’un côté les entrepreneurs qui ne voudront plus en entendre parler, et de l’autre ceux qui ont besoin d’être biberonnés et qui trouveront très confortable de se voir dicter ce qu’ils ont à faire point par point tout en ayant une plus faible rentabilité.

Vous le savez, sur Eldorado Immobilier, nous avons fait notre choix depuis longtemps… et vous posons régulièrement la question : que faites vous si Airbnb disparaît demain ?


Qu’en pensez vous ?

Avez vous plutôt un tempérament entrepreneur ou suiveur ?

Airbnb ou location en direct ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous, nous adorons échanger avec vous

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

10 commentaires

  1. Je ne sais pas comment réagiront les autres, mais moi, en tant que touriste, hors de question de louer un appartement si on n’est pas sûr qu’il n’était pas vide pendant au moins 3 jours avant notre séjour, seule façon réelle de sécuriser les lieux.

    • Pour l’instant, en tant que hébergeur, aucun des vacanciers avec lesquels j’ai eu des contacts récents ( environ une dizaine sur les deux dernières semaines) ne m’a fait part de ce type d’inquiétude et surtout aucun ne m’a demandé une “jachère” entre deux locations (ce que je refuse).

      • Les produits bactéricides et virucides agissent en 30 secondes
        il est recommandé d’aérer 15 minutes toutes les 3 heures
        Maintenant que Airbnb s’est mis cette contrainte de 72h venue d’on ne sait où, ils vont être enfermés dedans
        Peut être que l’on vit en direct la disparition de Airbnb

  2. Bonjour Pierre,
    Merci pour cet article qui me conforte dans ce que je pense et mets en place: développer mes capacités à louer en direct grâce à Eldorado!… malheureusement dans l’immédiat je crains qu’il faille encore passer par les OTAs. Mais pas Airbnb pour moi. Nous n’avons pas les mêmes valeurs. C’est tout.

    • Oui Catherine, je pense honnêtement, et j’essaie d’être objectif, que le modèle économique de Aibrnb s’est effondré
      il était basé sur une communauté, certains étaient prêts “à tuer” pour être sur Airbnb et ne pensaient même pas être présents sur d’autres plateformes
      maintenant c’est fini, la confiance est rompue et ne reviendra probablement jamais comme avant

      Je ne serai pas étonné que Google ou Booking rachètent Airbnb

  3. Bonjour Pierre
    Les propriétaires sont déjà très dépendants de toutes ces plateformes qui prennent de plus en plus de pouvoir et c’est inquiétant. Il est urgent de reprendre son indépendance.
    J’échange dans un groupe sur ma région avec des hôteliers et ils sont également très remontés contre Booking, Expedia… pour les mêmes raisons. Les hôteliers français envisagent de s’associer pour créer leur propre plateforme de réservation. Dommage que les propriétaires de location saisonnière ne sont pas organisés car il faudrait faire la même chose.

    • Bonjour
      Vous avez completement raison
      nous pourrions le faire via souvenirs-de-vacances.com comme plateforme communautaire
      Pour ce qui est de l’initiative des hôteliers, je ne me fais aucune illusion, il vont pleurnicher pour que l’état leur paie une application et ça va faire un gros flop comme d’habitude

      • Bonjour à tous,
        Je découvre eldorado Imobilier.
        Je suis intéressée par vos conseils et par votre idée d’une plate-forme commune aux copropriétaires Loueur de Meublés vacances.
        Je loue principalement par Airbnb, Booking.com, un peu par ABRITEL Homeaway et un peu sur mon propre site personnel. Je dispose de 4 appartements à Chamonix et 2 à Cannes. Je ne suis pas sur place et incapable de certifier qu’un protocole hyper stricte sera appliqué à chaque ménage. Par contre il est trés bien fait et confirmé par des notes de 5/5 en propreté. J’utilise depuis toujours du Sanytol désinfectant du linge, j’essaye de laisser 24 h entre chaque location pour laisser le temps aux employées d’effectuer un vrai ménage. Je ne suis Super Hôte mais ne compte pas céder devant Airbnb qui insiste lourdement (4 appels pour me faire lâcher un remboursement à 100% d’un tarif non remboursable pour lequel j’avais proposé sans obligation un avoir de 100% sur 18 mois !) Leur remboursement des annulations COVID a été ridicule et n’était qu’un effet d’annonce. Leur tarifs préconisés sont devenus low-cost mais avec de plus en plus d’exigences et de coûts supplémentaires. Les clients eux mêmes de plus en plus difficiles, se croient à l’hôtel et trouvent toujours tout parfait sauf le prix toujours trop cher. J’ai perdu le plaisir initial à
        pratiquer cette activité pourtant pationnante. J’aimerai bien avoir vos avis.
        Bien cordialement.
        Pascale

        • Bonjour Pascale,

          Je partage vos analyses sur Airbnb
          J’avoue que je n’en peux presque plus de cette plateforme, et j’essaie de ne plus passer par eux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.