Tourisme digital : voici son impact sur le Tourisme (et comment l’utiliser)

La tourisme digital transforme profondément toutes les composantes du tourisme. Découvrez ce que vous devez savoir et la stratégie que vous devez avoir…

Le tourisme digital, encore appelé e-tourisme ou tourisme 2.0, regroupe toutes les activités du secteur du tourisme qui sont accessibles sur Internet. Un terme marketing a été créé pour désigner les utilisateurs du tourisme digital : les touristonautes.

Plusieurs formes de tourisme digital peuvent être distinguées :

  • m-tourisme : la consommation de tourisme sur mobile
  • tourisme social : utilisation des réseaux sociaux pour ses voyages
  • e-tourisme : tout ce qui combine tourisme et Int de de ernet

L’enjeu majeur de cette transformation digitale et du marketing digital par rapport au tourisme de physique traditionnelle et la fidélisation des voyageurs.

Le tourisme digital a impacté :

  • la vision du tourisme par les voyageurs (opposition au tourisme de masse)
  • la possibilité pour un particulier d’être acteur du tourisme et influenceur
  • le tourisme personnalisé à la portée de tous

Découvrez maintenant dans le détail l’impact du digital sur le tourisme, et comment vous pouvez énormément gagner à vous intégrer dans une stratégie marketing personnelle orientée tourisme digital.

Principales statistiques liées à l’impact du tourisme digital

  • La hausse du chiffre d’affaires du tourisme en ligne est à deux chiffres depuis plus de 10 ans (Thomas Cook a fait les frais de cette méconnaissance de l’évolution de l’industrie du voyage)

  • 43 % des voyageurs d’affaires prolongent leur séjour pour découvrir les atouts très touristiques d’une destination (Etude menée par Expedia)
  • 78 % des touristes organisent leur séjour grâce à Internet (source Expedia)
  • 74 % des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie déclarent qu’ils vont consacrer une part plus importante de leur budget marketing dans le tourisme digital afin de faire de la publicité en ligne (source Emaker)
  • 490 millions… c’est le nombre de visites cumulées en 2019 sur les sites Web deux Airbnb, booking, Expedia et Hotels.com

Tourisme digital : le voyage sur-mesure à la portée de tous

La transformation digitale a permis l’affranchissement des barrières techniques pour créer un site Web a permis à une multiplicité de start-up innovantes de se développer dans le monde de la location saisonnière du tourisme en général.

Vous pouvez consulter une sélection des 41 start-up les plus prometteuses ici.

Ouvrir une agence de voyages en ligne, avec un référencement efficace, permet d’avoir une offre accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, à nombre potentiel de voyageurs infini.

Plus personne a besoin de se déplacer, plus personne n’a besoin de planifier un rendez-vous, tout peut être automatisé, le choix de la destination, à la réservation, en passant par le check-in et le check out dans une location saisonnière.

Grâce à ces différents outils numériques, il n’a jamais été aussi simple dans l’histoire de l’humanité de créer un voyage sur-mesure un tarif ultra compétitif.

De plus la reconnaissance vocale et l’intelligence artificielle permettent de personnaliser encore plus l’expérience voyageurs et rendent une stratégie digitale infiniment plus puissante qu’une stratégie marketing classique.

Influenceurs : le pouvoir des médias à la portée de tous

impact du tourisme digital sur le tourisme

Tout le monde veut devenir influenceur… et tout le monde peut le devenir !

Lorsque les voyageurs veulent tout connaître les destinations avant de la retenir, et avoir une idée précise de la location saisonnière qu’il doit choisir pour passer un excellent séjour :

  • Internet leur donne une source quasi illimitée de données,
  • souvent issues du Big Data et
  • des expériences d’autres voyageurs,
  • pour se faire une idée précise et rapide.

Ainsi, quasiment toutes les destinations sont couvertes par des blogs qui mettent en avant des bons plans et les attraits touristiques majeurs de chaque destination.

Des tarifs extrêmement avantageux pour les voyageurs

Le développement du tourisme digital a permis bien plus forte mise en concurrence qu’auparavant.

Fini les réseaux de réservation d’hôtel opaques :

  • avec des recommandations des agences de voyages sous le manteau,
  • désormais tout est sur la place publique
  • avec des sites communautaires comme TripAdvisor,
  • ou des plates-formes de réservation en ligne comme Booking ou Airbnb

Les voyageurs peuvent donc sélectionner le meilleur rapport qualité-prix en quelques clics seulement, en naviguant sur des sites Web à l’ergonomie très recherchée.

Quand on sait que toutes les études montrent que le budget figure parmi les principaux facteurs que les voyageurs considèrent pour leurs vacances, on comprend aisément pourquoi le tourisme digital est désormais complètement incontournable, et capte plus de 80 % des réservations de locations saisonnières.

En outre, des sites Web comme Expedia, proposent des voyages intégrés, qui mêlent à la fois vol en avion, réservation d’hôtel, et location de voiture, voir même d’expériences touristiques (comme avec Airbnb), ce qui facilite encore le processus de réservation.

Par ailleurs, une fois qu’un voyage est réservé sur une des plates-formes de réservation en ligne, notamment sur Booking.com, qui a une stratégie marketing très développée à ce niveau :

  • le client s’abonne à une newsletter,
  • qui le relance régulièrement pour lui présenter des opportunités de voyage,
  • et de tarifs à la nuitée pas chers.

C’est un système de marketing digital très efficace.

Les offices de tourisme sont aussi acteurs du tourisme digital

Les acteurs traditionnels, et institutionnel, et pas seulement dans le monde du tourisme, souvent plusieurs temps de retard.

Toutefois, désormais les offices de tourisme, en tout cas pour les régions les plus touristiques, ont mis en place des outils liés au tourisme numérique, eux aussi.

C’est par exemple le cas pour les bornes tactiles et numériques, qui proposent un affichage dynamique accessible à tout moment pour renseigner les touristes sur la destination dans laquelle ils sont arrivés.

Ces supports tactiles peuvent également servir de support publicitaire pour relayer :

  • les informations communales,
  • les dates des concerts,
  • d’expositions,
  • de manifestations…

Ces bornes tactiles viennent enrichir l’hospitalité d’une destination, et viennent compléter et fluidifier l’accueil physique traditionnel dans les offices de tourisme.

Ces techniques de tourisme digital sont encore mieux utilisées dans certains musées, comme la caverne de pont d’arc (grotte Chauvet) en Ardèche, où une astucieuse association de différents supports, y compris olfactifs et sensoriels, permet d’améliorer l’expérience touristique qui peut être assimilée à de la réalité augmentée.

Une vraie valeur ajoutée pour les touristes recherche d’information.

C’est aux antipodes du bon vieux musée de notre enfance, avec de simples panneaux explicatifs à rallonge, qui ne donnent pas du tout envie d’être lus.

Le tourisme digital a profondément modifié les agences de voyages

Si le réseau d’agences de voyage Thomas Cook a complètement disparu, ce n’est pas par hasard.

Comment une agence de voyages physique classique peut-elle lutter :

  • contre une agence de voyages en ligne,
  • et un réseau tel que Google,
  • qui permet de collecter une masse d’informations tellement énorme via le Big Data,
  • qu’elle permet à tout voyageur de devenir son propre agent de voyage,
  • avec beaucoup plus d’efficacité
  • et un tarif incomparable

Ainsi, vous trouverez ci-dessous un graphique présentant la fréquentation des principaux sites de voyage en France.

impact du tourisme digital sur le tourisme
Source: la team web

Les acteurs du tourisme digital se sont donc diversifiés :

  • agences de voyage, hôtels et offices de tourisme « traditionnels »
  • particuliers via airbnb ou leur site web
  • startups
  • sites en ligne : agrégateurs et comparateurs de voyages, Google, Booking.com, Expedia, Tripadvisor…

Le tourisme digital comme arme anti tourisme de masse

Le fait que les voyageurs aient accès à une quantité quasi illimitée d’informations sur les sites web, leur permet d’organiser leur séjour et leurs vacances en fonction de leur sensibilité personnelle.

Ainsi, une multiplicité de tourismes différents s’est développée avec l’essor du monde digital.

Nous avons vu l’apparition du slow tourisme , du cyclotourisme sur les vélo routes, du tourisme de mémoire, ou encore du tourisme lié aux routes du vin

Tous ces tourismes que l’on peut qualifier de tourisme de niche, s’ inscrivent en opposition au tourisme de masse, qui était devenu la norme du fait de l’organisation classique des agences de voyages, qui raisonnaient par bus, plutôt qu’en termes d’expérience voyageurs, et sans aucune considération pour les populations locales.

Désormais, avec des sites qui permettent la location d’appartement entre particuliers, comme Airbnb, l’hospitalité peut être retrouvée, et au cœur d’un tourisme de niche, à travers une expérience personnalisée au maximum, sans avoir à revêtir un coût exorbitant pour les voyageurs.

Par ailleurs, le fait qu’il soit extrêmement facile de partager ses expériences de voyage, bonnes comme mauvaises, avec le monde entier, à travers une communauté, révolutionne également la façon dont les gens approchent le tourisme.

Désormais, une destination doit être Instagramable pour être populaire…

Ce n’est pas seulement valable pour les jeunes générations, puisque les sondages révèlent que 50 % des Européens de plus de 18 ans partagent leurs souvenirs de vacances sur les réseaux sociaux (etude CBN News)

Toutefois, l’abondance d’informations a un revers de la médaille.

La stratégie gagnante pour un propriétaire de location saisonnière

Les voyageurs se perdent souvent face à multiplicité des offres, et c’est pour cela que la création d’un site Internet via la méthode CASSAS, vous assure d’avoir référencement organique optimal, de vous distinguer de la masse pour pouvoir enseigner les touristes, et les convertir en clients qui vont réserver votre location saisonnière.

La flexibilité d’un propriétaire isolé, ou d’un coup de propriétaires, et de pouvoir orienter ses publications pour attirer un tourisme de niche qu’un grand groupe ne peut pas viser. C’est ainsi que le tourisme durable est un acte prioritaire à développer pour un propriétaire particulier.

Le tourisme durable et la promotion du développement durable est une stratégie probablement gagnante à tous les coups en termes de marketing pour les petits acteurs que nous sommes.

Et tout cela sans avoir un recours massif à la publicité en ligne, et donc conserver un coût tout à fait raisonnable, très inférieur à celui des commissions Airbnb ou Booking.

En termes techniques, tout est très simple, et un particulier peut créer une multinationale dans son garage à l’aide de quelques outils :

  • un outil d’envoi d’e-mails en masse, comme Guetresponse par exemple
  • un channel manager, ou PMS, pour exploiter les données des clients et les segmenter en fonction de leurs centres d’intérêt

Concernant votre site internet à proprement parler, il est au cœur de toute stratégie efficace et doit reposer sur quelques fondamentaux :

  • Une ergonomie travaillée et responsive (adaptée aux mobiles)
  • des textes et photos qui jouent sur les émotions et aident les voyageurs à se projeter
  • du contenu de qualité (des articles présentant votre région avec quelques idées ici)
  • un relais sur les réseaux sociaux (qui peut se faire automatiquement avec des plug ins faciles à installer)

Questions souvent posées sur le tourisme digital

Qu’est-ce que le tourisme digital ? (définition)

Le tourisme digital, encore appelé e-tourisme ou tourisme 2.0, regroupe toutes les activités du secteur du tourisme qui sont accessibles sur Internet. Un terme marketing a été créé pour désigner les utilisateurs du tourisme digital : les touristonautes.

Quel est l’impact du tourisme digital ?

Le tourisme digital a impacté :

  • la vision du tourisme par les voyageurs (opposition au tourisme de masse)
  • la possibilité pour un particulier d’être acteur du tourisme et influenceur
  • le tourisme personnalisé à la portée de tous

Comment louer en direct en tant que particulier ?

Votre site internet est au cœur de toute stratégie efficace et doit reposer sur quelques fondamentaux :

  • Une ergonomie travaillée et responsive (adaptée aux mobiles)
  • des textes et photos qui jouent sur les émotions et aident les voyageurs à se projeter
  • du contenu de qualité (des articles présentant votre région avec quelques idées ici)
  • un relai sur les réseaux sociaux (qui peut se faire automatiquement avec des plug ins faciles à installer)

Quelles sont les 3 formes de tourisme digital ?

Plusieurs formes de tourisme digital peuvent être distinguées :

  • m-tourisme : la consommation de tourisme sur mobile
  • tourisme social : utilisation des réseaux sociaux pour ses voyages
  • e-tourisme : tout ce qui combine tourisme et Internet

Qu’en pensez vous ?
Etes vous un acteur du tourisme digital ?
Quel devra être votre priorité selon vous cette année en terme de e-tourisme ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.