Entre les invités difficiles et les réservations annulées à la dernière minute, il y a aussi le risque d’arnaques.

Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider !

Dans cet article, nous allons vous donner les clés pour éviter les pièges les plus courants et vous protéger contre les arnaques.

Alors attachez vos ceintures et préparez-vous à en apprendre davantage sur la sécurité de votre location saisonnière.

[poll id=”94″]

Quelles sont les arnaques les plus fréquentes pour les propriétaires de location saisonnière ? Sur quelles plateformes cela se produit le plus (le bon coin ? 😉 ? Quelles sont les bonnes pratiques pour ne pas tomber dans les pièges tendus par les petits malins ?

Sans tomber dans la paranoïa, nous avons dressé 23 exemples d’arnaques qu’un propriétaire d’un appartement ou d’une maison loué en courte durée peut subir. Un propriétaire averti en vaut deux, et si cela peut vous éviter de tomber dans un piège, et bien cela aura été du temps bien investi de rédiger cet article sur eldorado immobilier!


Arnaques au paiement

arnaque location saisonniere
Parfois quand c’est trop beau pour être vrai… c’est vraiment trop beau pour être vrai 🙂

L’arnaque du loyer supérieur au montant indiqué dans l’annonce

C’est un coup assez classique.

Ici, le locataire va effectuer par “mégarde”, un virement beaucoup plus important que le prix de la location que vous demandez pour votre meublé de tourisme.

Ensuite, manque de bol, le locataire va s’excuser et logiquement vous demander de lui régler la différence.

Vous, de bonne foi, vous décidez de lui rembourser la somme or quelques jours plus tard, la banque annule le virement initial car non provisionné ou mis en opposition et vous avez donc perdu le montant de votre remboursement.

Il s’agit d’une arnaque qui touche aussi Airbnb et Booking, car les banques ne peuvent pas refuser le remboursement d’une somme déclarée comme frauduleusement prélevée sur un compte bancaire. C’est une protection pour l’usager de bonne foi, mais aussi pour le truand.

C’est pour cette raison que le paiement par Booking a mis autant de temps à se mettre en place, le coût est très important en fraude pour Booking.com.

Pour éviter cette arnaque : refusez toute demande de remboursement et dites que vous rembourserez au moment de l’état des lieux ou après l’entrée du locataire dans votre location courte durée.

Les différentes formes d’arnaques en location saisonnière

Il est important pour les propriétaires de location saisonnière de connaître les différentes formes d’arnaques auxquelles ils pourraient être confrontés. 

Parmi les arnaques les plus courantes, on peut citer le phishing, où des escrocs envoient des e-mails ou des messages frauduleux pour obtenir des informations sensibles telles que des identifiants de connexion ou des informations de carte de crédit. 

Les propriétaires doivent également être conscients des fausses demandes de réservation, où les fraudeurs font des réservations avec des cartes de crédit volées ou falsifiées. 

D’autres arnaques comprennent les dépôts fictifs, les paiements excessifs et les faux locataires. 

Il est essentiel de savoir identifier ces arnaques pour protéger ses investissements et ses clients.

La fraude au règlement compliqué

À partir du moment où le locataire décide de vous régler par des modes de règlement peu communs comme Moneygram, Mandat-Cash (qui n’existe plus il me semble, et la fraude n’y est sûrement pas pour rien), ou Western Union, vous devez faire attention.

Bien évidemment, il y a des exceptions à la règle, mais sachez que ces méthodes de paiement sont utilisées par des personnes qui n’auront peut-être jamais l’intention de séjourner dans votre location ou de payer l’intégralité du loyer.

Pour éviter cette arnarque : veillez à toujours récupérer l’acompte déposé par ce biais avant l’arrivée des locataires et appliquez le principe, « pas de loyer intégralement réglé, pas de clefs »… cela fait partie des règles de base à respecter.

Les arnaques en location saisonnière peuvent prendre de nombreuses formes, allant des fausses réservations aux usurpations d’identité en passant par les demandes de paiement non sécurisées.

Il est important de connaître les différentes méthodes utilisées par les fraudeurs afin de mieux se protéger et de réduire les risques d’arnaque.

Un refus de payer le loyer par le biais que vous demandez

Vous avez probablement une technique de réservation que vous appréciez particulièrement afin de confirmer les réservations et les paiements sécurisés.

Vous pouvez utiliser Swikly, Stripe, chèque, virement, peu importe.

Si par hasard, un visiteur tente de vous proposer un mode de paiement hors de votre plateforme habituelle, il faut faire attention.


Pour éviter de vous faire avoir : Tout comportement inhabituel ou flou concernant le mode de paiement des nuitées réservées dans votre appartement doit déclencher une alerte rouge dans votre tête et vous inciter à la plus grande vigilance.

Le coup du RIB

Le détournement du RIB d’un propriétaire est une des arnaques les plus courantes sur le web et qui reste pourtant peu connue des propriétaires.

En quoi le truc consiste-il ?

Le locataire va vous demander de vous régler par virement bancaire et vous demandera votre RIB ainsi que le contrat de location signé en bonne et due forme. Jusque-là tout est normal et plutôt rassurant.

Mais ensuite, le locataire arnaqueur va user de toutes ces données pour adresser une demande de virement par courrier postal, venant soi-disant de-vous à votre banque pour alimenter ses fonds à lui.

Votre signature sera visible sur le contrat qu’il aura modifié, ce qui facilitera grandement la tâche à l’arnaqueur. Si le banquier ne pousse pas son enquête plus loin, vous risquerez de perdre gros. Soyez vigilant et gardez de bons contacts réguliers avec votre banquier !

Quelles arnaques à la location de vacances sur Internet?

arnaque internet location saisonniere
La location saisonnière sur internet, prétexte à toutes les arnaques ? C’est ce que certains cherchent à faire croire… ils n’ont pas toujours complètement tord…

L’envoi de faux emails qui valident un paiement

C’est une technique que beaucoup de cyber arnaqueurs utilisent.

En effet, il arrive que le locataire envoie une confirmation de paiement ou un avis de virement via courriel. Il faudra faire attention, car il est tout à fait possible d’envoyer un faux mail.

Photoshop fait des merveilles, mais aussi des logiciels en ligne et 100% gratuits comme Snapseed ou Canva. Ils ne servent pas uniquement à sublimer les photos de vos annonces

Pour vous sécuriser : Assurez-vous de recevoir le paiement sous quelques jours avant de bloquer les dates. Vérifiez votre compte ou appelez votre banque en cas de doute.

Les possibilités d’usurpation d’identité

Parfois il arrive que certaines personnes se fassent passer pour vous afin d’arnaquer des locataires de maison de vacances.

Comment vont-ils procéder ?

En copiant à votre insu vos photos ainsi que vos annonces et ils vont mettre en ligne une annonce similaire à la vôtre sur les autres plateformes de réservation en ligne.

Cependant, ils vont indiquer une autre adresse email pour le paiement et pour le contact.

Et vous risquez de subir les conséquences de cette arnaque à laquelle vous êtes complètement étranger ! Et donc vous êtes vous-même aussi une victime au final.

Pour vous rassurer : N’hésitez pas à vérifier régulièrement sur Google Images par exemple que vos photos ne sont pas utilisées par autrui.

La technique du phishing

C’est une technique peu connue par les propriétaires de location de vacances, mais un immense classique pour les banques.

Elle gagne vite du terrain dans les autres domaines, nous en faites pas pour les geek à l’esprit mal tourné qui la mettent en œuvre…

En quoi consiste le phishing ?

phishing-location-saisonniere
La technique du phishing débarque dans la location de vacances

Une tierce personne va vous envoyer un SMS ou un courriel qui semblera provenir d’un site d’annonce tout à fait normal,Tripadvisor, booking, airbnb, le bon coin….

Ce courriel va vous induire en erreur et vous invite à vous connecter sur une page où les pirates récupéreront facilement vos informations de connexion.

Généralement, la page en question est un copier-coller plus ou moins fidèle de la page d’accueil de votre plateforme de réservation en ligne préférée.

Leur objectif est de détourner l’argent de votre location saisonnière à leur profit par ce biais.

Pour éviter le phishing : vous devez vérifier l’adresse URL de la page pour savoir que c’est bien la vôtre. Attention, l’url peut être très similaire, comme booking-fr-com.com au lieu de booking.com

Pour aller plus loin :

Comment éviter de retrouver votre location Airbnb saccagée par des locataires indélicats ?

Quelles sont les arnaques aux voyageurs qui réservent une location de vacances?

Quelles arnaques de location saisonnière par la ruse ?

arnaque airbnb
Tout va très vite dans le processus de réservation d’une location saisonnière, la ruse et la persuasion sont alors des armes particulièrement efficaces

Une demande d’envoi de clés par la poste

Cela peut sembler saugrenu à la plupart des lecteurs du blog, mais avant (il y a au moins une éternité de 10 ans..), il était monnaie courante d’envoyer les instructions pour accéder à une location saisonnière ou encore les clés via la poste.

Mais aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, les propriétaires usent de techniques de check in automatisées comme les coffres à clés, la conciergerie ou encore les serrures intelligentes électroniques.

La rotation des locataires n’a jamais été aussi facile et peu consommatrice de temps pour le propriétaire.

Pour éviter de tomber dans ce piège : mettez en place un boitier à code même si vous accueilliez tous vos locataires en personne. Cela vous donnera un argument pour ne jamais envoyer les clefs par la poste. Les serrures connectées, c’est pratique aussi.

Les réservations à la dernière minute

Bien sûr, beaucoup de plateformes proposent la réservation de dernière minute et il n’y a pas lieu de s’inquiéter à tout bout de champ. La réservation instantanée fait fureur sur Airbnb.

Toutefois, il est préférable de prendre des mesures de prudence si vous louez en direct de manière non aussi sécurisée qu’en passant par un OTA (Online Tourisme Agency). Car il y a plus de chances que ce soit un arnaqueur qu’avec une réservation faite longtemps à l’avance.

Il arrive que les réservations de toute dernière minutes soient la résultante d’un hôtel complet, une double réservation, ou le retard d’un avion.

Pour éviter le piège : Il faut donc aussi faire attention à ce que le voyageur dans cette situation n’aie pas une double peine. Une bonne question à poser est de demander une caution élevée, cela refroidit plus d’un magouilleur…

Mais veillez bien à vérifier que tous les points de son récit concordent, et vous ne devez pas avoir peur de demander une vérification ou de passer un coup de fil (à l’hôte qui a une double réservation par exemple)

Réservation d’un séjour « surprise »

Vous vous souvenez du film des inconnus où ils prétendent gagner au loto, vont chercher une bouteille de champagne un à un et finissent par laisser le buraliste démuni avec plein de billets de loto non payés mais bel et bien volatilisés ?

Pour cette arnaque à la location saisonnière, c’est pareil ! 100 patates !

arnaque location vacances
Les trois frères interprétés par les inconnus ont popularisé ce type d’arnaque…. attention quand ça vous arrive c’est moins drôle que dans le film

Oui il y a des personnes qui désirent réellement faire une surprise à leur moitié, à leurs parents, à leur meilleur ami, mais d’autres profitent de cette excuse pour vous arnaquer.

Ainsi, ne vous laissez pas attendrir par l’aspect émotionnel suggéré par une surprise et quand vous validez des réservations, assurez-vous de toujours avoir les informations sur le locataire avec ses coordonnées et son nom.

Une astuce afin de ne pas vous faire arnaquer : toujours demander un dépôt de garantie (ou mieux un acompte) pour bloquer une réservation.

Découvrez ici : Eldorado immobilier – La communauté des propriétaires qui se bougent

Comment reconnaître les signes d’arnaque dans la location saisonnière?

Il est important pour les propriétaires de location saisonnière de connaître les signes d’arnaque pour éviter de tomber dans le piège de fraudeurs malveillants. 

Parmi ces signes figurent la demande de paiement immédiat, l’offre de prix trop alléchante pour être vrai, la demande d’informations personnelles et financières sensibles, la demande d’un dépôt de garantie non standard ou encore la demande de communication en dehors de la plateforme de réservation. 

En mettant en évidence ces signes dans l’article, les propriétaires de location saisonnière seront mieux informés et préparés pour faire face aux arnaques potentielles.

Arnaques pour activités illégales

Un locataire qui ne semble intéressé que par le prix

C’est un voyant vraiment lumineux qui devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Il y a des locataires qui ne font que demander le prix de chaque logement, sans être vraiment intéressés par les photos, les équipements, ou encore les activités possibles.

Certains m’ont même demandé si mon appartement était loin de la mer… oui, environ 150 km 😉 Ce n’est pas forcément une arnaque en tant que tel qui se profile, mais plutôt un usage détourné de votre appartement.

Que prévoient ils de faire dans votre location de vacances si ils ne savent même pas où ils mettent les pieds?

Même alerte rouge si les locataires ne sont intéressés que par la tranquillité des lieux…

Pour aller plus loin : le lien entre prostitution et airbnb est il avéré ?

Des dates de séjour non concordantes

Un autre point très important à prendre en considération sont les dates que le locataire veut réserver.

Parfois, elles sont tellement flexibles avec des durées anormalement longues que c’est très très bizarre.

Il faudra lui proposer de vous verser un acompte ou une caution. Vous serez donc protégés au cas où le locataire se désiste à la dernière minute.

Veillez aussi à la cohérence du discours, car il se pourrait bien qu’il ait envie de faire un usage détourné de votre hébergement…

Le locataire qui vous fait trop confiance

Il est tout à fait normal de voir à quoi les lieux ressemblent ; de demander les activités qu’il y a aux alentours ; de vouloir établir un contrat pour que la location soit légale aux yeux de la loi.

Si par hasard vous tombez sur un locataire qui n’a pas besoin de toutes ces choses soi-disant parce qu’il vous fait à fond confiance, alors vous devez faire attention, c’est peut-être un piège.

Comme on dit c’est parfois trop beau pour être vrai…

Une demande erronée

Il est bien inscrit sur votre annonce que vous êtes le propriétaire d’une villa au bord d’un lac.

Pourtant un locataire veut louer et vous envoie une réservation pour un bungalow.

En quoi c’est inquiétant ?

Il est possible que ce soit un message type spam qu’il ait envoyé un mail à de multiples propriétaires et qu’il attende qu’un propriétaire morde à l’appât pour lui dérouler ensuite une arnaque décrite plus haut.

N’hésitez pas à éconduire les locataires qui se trompent d’endroit plutôt que d’espérer remplir un peu plus votre calendrier.

Un mal pour un bien

Le locataire est une tierce personne

Normalement, le locataire est votre contact direct. À partir du moment où il y a une incohérence et que votre contact n’est ni le loueur ni le payeur, il faut faire attention, car vous risquez de passer à la trappe au moment du paiement ou au en cas de dégradations.

Veillez à avoir un responsable parfaitement identifié en cas de difficulté et encore une fois faites vous régler un acompte avant l’arrivée des locataires. On vous présente ici 5 astuces pour éviter un locataire désagréable.

Les coordonnées ne concordent pas

Les coordonnées doivent être similaires entre la personne qui vous a contacté et celles qui vont figurer sur le contrat sinon ce n’est pas bon signe.

L’e-mail, le téléphone et le nom doivent être pareils dans chaque email, au début et à la fin afin de vous garantir une sécurité accrue.

Astuce de pro pour détecter les usages illicites potentiels de votre location courte durée : passez sur google les coordonnées des locataires, nom, téléphone, etc… vous pourriez bien apprendre quelques choses suprenantes…

Une identification floue et l’arnaque au permis de séjour

Il ne doit normalement pas y avoir une différence entre la nationalité d’une personne et le lieu où elle habite. En cas de souci cela peut poser problème.

 L’identification de la personne doit être claire et nette.

Il y a aussi ces personnes qui resident généralement en Afrique du Nord et réservent de longs séjours de 2 semaines ou plus. C’est dans l’espoir d’obtenir un permis de séjour mais elles ne viendront jamais.

Astuce : il s’agit d’une arnaque très connue des plateformes de réservation, n’hésitez pas à les appeler pour faire annuler la réservation et débloquer votre calendrier pour des réservations bien réelles.

Une réponse dans un français pitoyable

Ok, moi aussi je fais des fautes dans les articles !

Mais si la réponse / demande du locataire est écrite dans un français minable, c’est un facteur alarmant.

Car au final, peu de personnes font des fautes d’orthographe aussi évidentes ou des erreurs grammaticales bien visibles.

Cela peut révéler une arnaque depuis un pays étranger et vous aleter pour ne pas vous faire piéger avec une des techniques que nous avons déjà abordées.

Découvrez dans cet article : Les 7 “Règles non écrites” de la location courte durée

Conseils pour reconnaître et se méfier des arnaqueurs 

Pour ne pas se faire arnaquer par vos locataires, il est important de considérer les points suivants : 

  • Vérifier le nom ou l’adresse mail de votre futur locataire sur le web pour voir s’il n’est pas déjà connu comme arnaqueur.
  • Ne sautez jamais une vérification des antécédents et un rapport de crédit à la consommation. Peu importe leur histoire ou ce qu’ils offrent d’avance.  
  • Si la demande de votre futur locataire vous paraît douteux ne répondez pas (si vous répondez votre adresse mail sera enregistrer dans leurs listings)
  • Ne concluez jamais de transaction sans au moins un contact téléphonique.

Il est également recommandé de ne pas accepter les paiements en espèces et d’utiliser des moyens de paiement sécurisés tels que PayPal ou une carte de crédit. 

Il est également important de ne jamais envoyer de l’argent avant d’avoir signé un contrat de location en bonne et due forme. 

Enfin, il est conseillé de se méfier des offres trop alléchantes et de faire des recherches approfondies sur le locataire potentiel avant de finaliser la transaction. 

En prenant ces précautions simples, les propriétaires de location saisonnière peuvent éviter les arnaques et profiter d’une expérience de location en toute sécurité.

Vous ne pouvez jamais être sûrs que vous ne serez jamais arnaqué. Mais nous espérons que vous pourrez au moins vous préparer à certaines des manières les plus courantes dont les locataires escroquent les propriétaires. 

Que faire en cas d’arnaque ?

Il est important de savoir quoi faire en cas d’arnaque pour minimiser les pertes et prendre les mesures nécessaires pour signaler l’escroquerie. 

Tout d’abord, il est recommandé de contacter immédiatement la police locale pour signaler l’arnaque. 

Ensuite, il est essentiel de conserver toutes les preuves telles que les courriels, les contrats, les photos, etc. pour les fournir à la police et aux autorités compétentes. 

Si le paiement a été effectué par carte de crédit, il est recommandé de contacter la banque pour signaler la fraude et demander un remboursement. 

Enfin, il est recommandé de laisser un commentaire sur le site ou la plateforme où l’arnaque a eu lieu pour alerter les autres utilisateurs et les aider à éviter les mêmes problèmes à l’avenir.

Témoignages:

Témoignage d’expert :

Sylvie D., Expert en gestion de location saisonnière Fonction : Consultante en gestion immobilière de location saisonnière

Témoignage de client 1 :

Élodie T., Propriétaire d’un appartement en montagne Raison de l’utilisation du produit : Élodie a été victime d’une arnaque lors d’une de ses locations saisonnières et cherchait des solutions pour éviter que cela ne se reproduise.

Témoignage de client 2 :

Philippe L., Propriétaire d’une maison de vacances en bord de mer Raison de l’utilisation du produit : Philippe a lu l’article sur les arnaques au propriétaire de location saisonnière pour se préparer avant de mettre sa maison en location et éviter tout risque d’arnaque.

Sources : 

  1. Le site officiel du gouvernement français : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/location-saisonniere-attention-aux-arnaques
  2. La DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/location-saisonniere
  3. Le site de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) : https://www.cnil.fr/fr/location-saisonniere-et-protection-des-donnees-personnelles
  4. Le site de l’UFC-Que Choisir : https://www.quechoisir.org/conseils-location-saisonniere-attention-aux-arnaques-n53613/
  5. Le site de la FFHP (Fédération Française de l’Hôtellerie de Plein Air) : https://www.ffhp.net/actualites/location-saisonniere-les-pieges-a-eviter
  6. Le blog de HomeAway, spécialisé dans la location de vacances : https://www.homelidays.com/info/arnaques-escroqueries-location-vacances
  7. Le site de Booking.com, spécialisé dans la réservation d’hébergements en ligne : https://partner.booking.com/fr/aide/sécurité/sécurité-et-arnaque-en-ligne
  8. Le site de l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris : https://www.parisinfo.com/pratique/infos-pratiques/sécurité/sécurité-en-ligne/location-saisonnière
  9. Le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris : https://www.cci-paris-idf.fr/node/32759
  10. Le site de l’association CLCV (Consommation Logement et Cadre de Vie) : https://www.clcv.org/vos-questions/habitat/location-saisonniere-l-hote-victime-d-arnaques


J’espère que vous appréciez la lecture de cet article.

Pour aller plus loin, j’ai fait des milliers de tests pour décrypter l’algorithme de Airbnb.

Le succès a été au rendez-vous pour mes annonces.

Je partage tous mes secrets sur Airbnb dans mon livre Best Seller :


Conclusion

Comme nous l’avons détaillé tout au long de cet article, vous n’êtes pas à l’abri d’une éventuelle attaque de cyber arnaqueurs. Vous savez maintenant quelles sont les précautions à prendre.

Avez-vous déjà été victime d’une arnaque ou tentative d’arnaque ?

Comment avez vous géré, quels sont vos retours et vos conseils ?


Vous êtes libre de nous part de votre expérience dans les commentaires ci-dessous

Pour aller plus loin, Club VIP : Doublez Vos Réservations et Votre Rentabilité

Peut-on se faire arnaquer sur Airbnb ?

Bien qu’Airbnb ne communique pas publiquement le pourcentage exact d’inscriptions frauduleuses sur son site, elle affirme que les questions frauduleuses “sont incroyablement rares” parmi les 2 millions de personnes qui s’enregistrent sur un Airbnb chaque nuit.

Comment savoir si un Airbnb est légitime ?

Regardez si la Airbnb a vérifié qu’ils ont téléchargé une véritable carte d’identité gouvernementale ou leur a donné un badge “Superhost”, ce qui signifie qu’ils ont maintenu une note globale élevée de la part des invités. Il y a de fortes chances que vous ne soyez pas victime d’une escroquerie si l’un ou l’autre de ces éléments figure sur un profil.

Combien Airbnb fait-elle payer au propriétaire ?

Les frais d’hébergement varient généralement de 14 à 16 % et sont obligatoires pour les hôtels et certains autres hôtes.

Les caméras dans un airbnb sont-elles illégales ?

Airbnb exige que tous les membres de la communauté Airbnb respectent la vie privée de chacun. Les dispositifs d’enregistrement intentionnellement cachés (tels que les caméras) ne sont jamais autorisés.

Comment éviter de se faire arnaquer en location saisonnière ?

Pour éviter de se faire arnaquer, il est est recommandé de se méfier des annonces qui ont peu de commentaires, de courtes descriptions ou peu de photos. S’il y a plusieurs alertes d’annulation sur une annonce, c’est aussi un signe d’arnaque probable. Et, il ne faut tout simplement pas croire une offre incroyable.

Comment éviter de se faire arnaquer en location saisonnière ?

Pour éviter de se faire arnaquer, il est est recommandé de se méfier des annonces qui ont peu de commentaires, de courtes descriptions ou peu de photos. S’il y a plusieurs alertes d’annulation sur une annonce, c’est aussi un signe d’arnaque probable. Et, il ne faut tout simplement pas croire une offre incroyable.

Combien Airbnb fait-elle payer au propriétaire ?

Les frais d’hébergement varient généralement de 14 à 16 % et sont obligatoires pour les hôtels et certains autres hôtes.

Les caméras dans un airbnb sont-elles illégales ?

Airbnb exige que tous les membres de la communauté Airbnb respectent la vie privée de chacun. Les dispositifs d’enregistrement intentionnellement cachés (tels que les caméras) ne sont jamais autorisés.

4.8/5 - (15 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Pierre, Il y a une semaine et demie j’ai reçu un demande directement par Whatsapp pour une réservation pour 2 semaines en juin. J’ai envoyé le contrat à signer par mail qu’ils m’ont retourné signé par mail. Ils m’ont demandé s’il pouvaient faire l’acompte par virement. J’ai donc donné mon RIB mais pour l’instant rien reçu. A ma surprise je reçois hier une demande de réservation pour 1 semaine pour le mois de mars, par le biais de Cybevasion (c’est un très bon site je trouve mais cela à part)… de la même personne. Je trouve cela assez bizarre. J’ai donc envoyé un message Whatsapp ce matin ainsi qu’un mail via Cybevasion pour les dire que j’ai deux demandes de réservation mais ne toujours pas l’acompte pour la première réservation et pour savoir ce qu’ils souhaitent faire. Ils m’ont bien repondu que c’était une semaine chargée et qu’ils s’occupent de l’acompte aujourd’hui. Je les laisse jusqu’à ce mercredi pour l’acompte et après je libère les dates pour la 1ere réservation. Si arnaque, dans quel but? Pour essayer d’avoir un maximum de données personnels par example? Est ce que vous avez déjà vécu ce genre d’experience? MERCI.

    1. Bonjour oui ou pour augmenter artificiellement le nombre d’annonces d’une plateforme comme a pu le faire gites.fr…
      merci de nous l’avoir signalé !
      a très vite

      1. Bonsoir Pierre, Merci pour votre réponse. Entre temps j’ai bien reçu l’acompte pour la réservation de 2 semaines en juin. J’avoue que j’étais surprise. mais tant mieux. Je reste vigilante.

  2. Bonjour,
    Je me suis faite piégée également par carifuse après 20 ans de métier, je suis dégoutée…
    190 € pour 2 ans + 25 € de virement pour le Canada…
    Y a t-il un recours pour ces arnaques ?

    1. Bonsoir Madame,

      Je viens d’être contacter par une société canadienne (Tiscicurie) qui me propose un contrat similaire au vôtre .Ma belle-fille est convaincu que ce n’est pas une arnaque alors que je suis convaincu du contraire car elle a dialogué au téléphone assez longtemps

  3. Bonjour Pierre, j’ai des chambres d’hôtes dans le Tarn et je pense m’être fait arnaquer par Carifuse qui me propose de louer à des clients canadiens . Plus de réponse après mon paiement.
    Qu’en pensez vous?

    1. Bonjour Isabelle, je ne connais pas ce site, ont ils pignon sur rue ?
      Sinon vous pouvez faire une déclaration de paiement frauduleux auprès de votre banque
      vous me tenez au courant ?
      A très vite

  4. Bonjour
    Ce n’est pas du tout une arnaque.
    J’ai 2 appartements et j’ai des demandes de locations de leur part, certaines annulées pour cause de Covid ce qui est normal, mais d’autres sont confirmées.
    Vous faites comme vous voulez, moi je doutais aussi au début, et j’ai décidé de leur faire confiance et je ne le regrette pas.
    Isabelle

    1. deux commentaires de suite à quelques minutes d’intervalle, qui disent qu’un site borderline est génial… je laisse cela à l’appréciation de tous

  5. J’ai reçu une proposition alléchante par téléphone qui me propose pour la somme de 100 euros d’inscription sur leur site pour 1 an de louer mon appartement à des clients canadiens pendant la période Creuse soit hors l’été et mes réservations personnelles et m’assure 12 semaines de locations par an payées louées ou pas
    Le site est http://www.luritu.com
    Situe au canada
    Merci de me conseiller

    1. Je suis inscrite chez eux et ai eu plusieurs semaines de locations. Cela fonctionne bien. Vous pouvez leur faire confiance. Je leur ai recommandé une amie qui a aussi loué son appartement par leur intermédiaire.
      Marie-Pierre de Fréjus dans le Var.

      1. deux commentaires de suite à quelques minutes d’intervalle, qui disent qu’un site borderline est génial… je laisse cela à l’appréciation de tous

  6. Bonjour Pierre,
    Merci pour cet article. Pour ma part, j’envoie le pdf du contrat de location avec mes coordonnées bancaires pour le versement de l’acompte. Mais je ne le signe pas. Je ne renvoie la version signée que lorsque j’ai reçu l’acompte. Je ne savais néanmoins pas qu’un virement pouvait être annulé par une banque. Savez-vous combien de jours il faut attendre pour être sûr que la somme ne sera pas annulée? Merci à vous.

  7. Bonjour à tous,
    Merci à Pierre pour ce récapitulatif des arnaques possibles.

    Pour le “coup du RIB” où il est écrit :
    “Le locataire va vous demander de vous régler par virement bancaire et vous demandera votre RIB ainsi que le contrat de location signé en bonne et due forme. ”
    La signature du contrat est floutée lors de la création du pdf. Celle-ci devient inutilisable pour demander quoi que ce soit auprès de mon banquier. 😉
    Bonnes réservations

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}