12 Avantages et 14 inconvénients de Airbnb (un avis objectif)

Bonus Gratuit : Débuter avec Succès sur Airbnb (Guide Complet utilisé par 3 700 propriétaires)(guide facile et rapide)

Tout le monde connaît Airbnb, et les avis sont très tranchés.

Eldorado immobilier ou enfer sur terre, difficile d’avoir un avis modéré sur Airbnb, et de juger de son utilité réelle.

Lorsque j’ai écrit le best seller Airbnb Master, j’ai d’ailleurs été catalogué en fonction de mes interlocuteurs soit comme un adapte soumis à Airbnb, soit comme un farouche opposant qui veut apprendre à tout le monde à louer uniquement en direct.

Dans cet article, je synthétise pour vous les avantages et les inconvénients de la plateforme de réservation en ligne la plus connue afin que vous puissiez avoir un avis sur Airbnb éclairé, qui vous est propre.

Vous déciderez ensuite si c’est un site fiable digne de confiance pas du tout, un peu ou passionnément 🙂 sans vous baser uniquement sur les mauvaises expériences et autres mauvaises surprises relayées par les médias ou le discours mirifique de votre voisin qui vous dit que c’est un bon plan…

Mais avant de commencer à lire l’article, dites moi dans les commentaires si oui ou non vous avez un préjugé positif sur Airbnb ?

De cette manière je pourrai orienter les prochains articles pour vous aider au mieux

Vous avez une opinion de Airbnb :

View Results

Loading ... Loading ...

Récapitulatif des avantages et inconvénients de airbnb

Avantages AirbnbIncovénients Airbnb
– Beaucoup d’annonces
– Grande Visibilité
– Assurance Hotel Locataire
– Facile
– Incontournable
– Gratuit de mettre une annonce
– Annonce détaillés
– Design ageéable et Efficace
– Prix Libres
– Filtres Puissants
– Lien de Parrainage

– Impersonel
– Présence de mégo Hasks
– Commission importante entre 12 et 20%
– Le caution ne fonctionne pas si le locataire pas si le locataire refuse
– Risque de prostitution car difficile de réfuser un locataire
– Un classement par aglorythme au détrivent du proprietaire
– Risque d’annonce trompeuse
– Risque de dégradtion au logement
– Illégales dans certains villes


Dans tous les cas, sachez que Airbnb est loin d’être la seule plateforme efficace pour poster votre annonce, même (surtout) pour une 1ère expérience. Tout ce que vous devez savoir est dans ces deux articles de référence sur Eldorado Immobilier :

Voici un bref résumé des questions que vous vous posez. Vous êtes ensuite libre de lire l’article jusqu’à la fin pour découvrir ce que vous devez vraiment savoir :


Quels sont les inconvénients de Airbnb ? Le plus grand risque pour les hôtes est probablement de voir leur propriété endommagée. Si la plupart des séjours se déroulent sans incident, on raconte que des maisons entières ont été saccagées par des dizaines de fêtards alors que les hôtes Airbnb pensaient louer à une famille tranquille.


Airbnb est il un site fiable et sûr ? Bien qu’Airbnb n’ait pas de protections comme une assurance voyageur, il a mis en place certaines dispositions pour essayer d’assurer la sécurité et la satisfaction des invités. Comme la qualité des hôtes repose sur leurs évaluations, les clients sont encouragés à ne réserver qu’auprès de propriétaires avec de bons commentaires.


Comment éviter de se faire arnaquer sur Airbnb ? Pour éviter de se faire arnaquer, il est recommandé aux voyageurs de se méfier des annonces dont les commentaires sont peu nombreux, des descriptions courtes ou des photos en nombre limitées. Si une annonce fait l’objet de plusieurs alertes annulation, cela constitue également un signe d’arnaque probable. Et il ne faut tout simplement pas croire une affaire incroyable.


Bonus Gratuit : Débuter avec Succès sur Airbnb (Guide Complet utilisé par 3 700 propriétaires)(guide facile et rapide)

Airbnb : Qu’est-ce que c’est ?

Quel est le principe d’Airbnb ?

Airbnb est une plateforme de réservation d’annonces en ligne, entre particuliers. Elle met en relation les personnes qui veulent louer leur maison ou appartement avec des personnes qui cherchent un logement.

Airbnb est présent dans actuellement plus de 81 000 villes et 191 pays dans le monde. Le nom de l’entreprise vient du nom « air bed and breakfast », littéralement « matelas gonflable et petit déjeuner », soit air bnb, qui a ensuite été contracté en un seul mot.

L’histoire de Air bnb est purement incroyable et sa stratégie marketing de développement l’est encore plus. Je vous invite à cliquer sur les liens ci-avant pour que vous puissiez savoir tout ce que vous devriez connaître sur Airbnb.

airbed-and-breakfast
Premier logo de Airbnb, découvrez leur histoire incroyable dans l’étude de cas (cliquez ci-dessus)

Pour les hôtes, être sur Airbnb est un moyen de tirer un certain revenu de leur propriété. Pourtant, il y a un risque de mauvaise expérience, que l’invité puisse lui faire du mal ou saccager son logement. Que la bonne journée initiale se révèle une bien mauvaise expérience au final.

Le risque qui pèse sur le bien immobilier qu’un propriétaire met en location sur Airbnb est un risque perçu comme majeur par les propriétaires, qui ne veulent donc pas franchir le pas de louer via la plateforme de réservation en ligne star de la location saisonnière.

Ils pensent que le bon plan est intéressant, mais quand même un peu trop risqué.

Exemple de photo qui illustre l'avis airbnb peu flatteur que le propriétaire de cette maison a laissé sur le site Korus.fr
Exemple de photo qui illustre l’avis airbnb peu flatteur que le propriétaire de cette maison a laissé sur le site Korus.fr

Pour les clients, l’avantage peut être un hébergement relativement bon marché, mais avec le risque que la propriété ne soit pas aussi attrayante que l’annonce l’a fait paraître.

Les arnaques côté locataire sont également largement médiatisées à défaut d’être réelles. Et personne n’aime partir en vacances en ayant en tête que la réservation airbnb pour laquelle il a économisé toute l’année sera peut être un logement insalubre ou tout simplement qu’il ne pourra peut être même pas contacter l’hôte sur Airbnb ou contacter airbnb lui même pour annuler la réservation…

Notons que la sécurité est probablement définitivement le frein majeur pour avoir un avis sur Airbnb positif, et il en va de même pour la location en direct.
C’est d’ailleurs étrangement paradoxal car Airbnb mise sur la promotion de la sécurité pour passer par sa plateforme plutôt qu’en louant en direct sur son propre site web…

Avis sur Airbnb : côté avantages

Airbnb propose un large choix d’annonces

Sur le site Web d’Airbnb, les hôtes d’Airbnb proposent de nombreux types de propriétés réservables sur Airbnb :

  • chambre privée individuelles avec ou sans salle de bain,
  • suites comme dans les chambres d’hôtel,
  • location d’appart, logements entiers, maisons
  • chambre d’hôte,
  • yachts amarrés,
  • péniches,
  • maisons entières, ou d’un logement entier d’une manière générale
  • et même un château ou patate

En outre, Airbnb étant un acteur incontournable de la location saisonnière, il est considéré comme un site fiable, moins sujet aux mauvaises surprises que des plateformes de réservation « de seconde zone », n’ayant pas réellement pignon sur rue.

Sur Airbnb, la mise en ligne d’une annonce est gratuite

Les hôtes n’ont pas à payer pour mettre en ligne  les annonces de leurs propriétés pour louer en courte durée.

Les annonces peuvent inclure des descriptions écrites, des photos avec légendes et un profil d’utilisateur où les invités potentiels peuvent en apprendre un peu plus sur les hôtes.

Il existe de nombreux filtres pour se démarquer, comme être Superhost, ou proposer des équipements particuliers, dans la salle de bain, la cuisine, les chambres ou ailleurs.

Vous trouverez ici, nos conseils pour se démarquer de la concurrence avec vos annonces.

Avec Airbnb, les prix à la nuitée sont libres

C’est à chaque hôte de décider du prix à payer par nuitée, par semaine ou par mois.

A nuancer quand même car votre avis de propriétaire sur Airbnb est quand même nettement influencé par des messages récurrents vous incitant à baisser vos prix… mais vous n’êtes pas obligé de le faire.


D’ailleurs, augmenter vos tarifs peut être une stratégie gagnante.

Un grand responsable de  Carrefour m’avait expliqué l’exemple d’une marque de champagne qui était référencée depuis des années dans l’enseigne, mais qui ne se vendait pas bien.
Un jour, Carrefour leur a annoncé qu’ils les déréferencaient. Gros coup dur pour le champagne en question.

Le propriétaire a demandé une dernière fois un répit de quelques semaines et a fait une seule, une seule chose : il a doublé le prix des bouteilles.
Le résultat ? La marque de champagne est toujours référencée et se porte très bien…

Sur Airbnb, les filtres sont puissants et permettent des recherches sur mesure

Les clients voyageurs peuvent effectuer des recherches dans la base de données Airbnb :

  • non seulement par date et lieu,
  • mais aussi par prix,
  • type de propriété,
  • équipements
  • statut
  • ou encore la langue de l’hôte.
Les filtres sur Airbnb permettent de sélectionner véritablement LE logement adapté aux besoins précis du voyageur
Les filtres sur Airbnb permettent de sélectionner véritablement LE logement adapté aux besoins précis du voyageur

Les voyageurs peuvent également ajouter des mots-clés (comme « près du Louvre » pour un Airbnb à Paris), pour affiner leur recherche à la carte.

C’est clairement un bon plan pour les voyageurs par rapport à ce que proposent les autres OTA (Online Tourisme Agency), qui dominent le secteur de la location saisonnière comme Booking, Abritel, le Bon Coin ou Tripadvisor pour ne citer que ces acteurs du tourisme.

C’est un aspect qui amène à considérer un avis Airbnb plutôt positif.

Toutefois, il n’existe pas d’étude précise montrant que c’est un site fiable pour les recherches dans les annonces (on ne connaît pas les spécificités du moteur de recherche qui tourne en toile de fond pour sélectionner les annonces de Airbnb qui correspondent à vos critères de recherche d’annonces. Des mauvaises surprises sont possibles.

Pour ma part, j’ai dû souvent m’y reprendre à plusieurs reprises pour aboutir au type d’hébergement que je souhaitais réserver pour mes voyages.

Airbnb, c’est toujours plus de services additionnels

Ces dernières années, Airbnb a élargi son offre pour inclure des expériences et des restaurants, pour de meilleures expériences utilisateurs, dans son esprit d’hospitalité, que nous avons décortiqué pour vous ici.

Lorsqu'un voyageur a juste l'intention de réservation un appartement ou une maison sur Airbnb, d'autres services lui sont proposés en particulier les expériences airbnb
Lorsqu’un voyageur a juste l’intention de réserver un appartement ou une maison sur Airbnb, d’autres services lui sont proposés en particulier les expériences airbnb (source : site web de airbnb)

En plus d’une liste des hébergements disponibles pour les dates où ils prévoient de voyager, les personnes qui effectuent une recherche par lieu verront une liste d’expériences, telles que des cours de cuisine et des visites guidées, proposées par les hôtes locaux d’Airbnb.

La liste des restaurants comprend également des commentaires d’hôtes d’Airbnb.

Les expériences airbnb sont systématiquement proposées sous forme d'upsell (c'est à dire de ventes additionnelles) et représentent la majeure partie des revenus de Airbnb
Les expériences airbnb sont systématiquement proposées sous forme d’upsell (c’est à dire de ventes additionnelles) et représentent la majeure partie des revenus de Airbnb

Des assurances pour rassurer les invités et les hôtes

Pour écarter les avis de Airbnb négatifs, la startup a pris les choses en main au niveau de la sécurité.

Pour protéger les invités, Airbnb retient le paiement de la réservation pendant 24 heures après l’enregistrement avant de remettre les fonds à l’hôte.

Pour les hôtes, le programme de garantie d’hôtes d’Airbnb  » offre une protection allant jusqu’à 800 000 € en dommages aux biens couverts dans les rares cas de dommages causés aux invités, dans les pays admissibles « .

Copie d’écran de la campagne de pub de Airbnb pour améliorer ses avis en offrant une garantie très élevée aux hôtes en cas de dommages (source https://blog.atthecorner.fr/ )

Avouons le, personne ne sait vraiment si et quand cette garantie peut s’appliquer, mais en tous cas, elle est affichée, contrairement à Booking.com par exemple qui annonce clairement que vous l’avez dans le baba si vous avez un problème et que cela ne les intéresse pas si vous avez gain de cause à la fin ou pas (en langage diplomatique plein de mauvaise foi « Booking est un intermédiaire, vous avez la liberté de vous rapprocher du locataire pour faire valoir vos droits ou porter plainte »…)

Mais je mets quand même cette assurance hôtes ou assurance villégiature dans la rubrique avis airbnb positif.

Airbnb propose un lien de parrainage

Avouons le bien volontiers, pour de nombreux logements que j’ai loués sur Airbnb, j’ai réservé grâce à mon lien de parrainage, dit coupon Airbnb.
Tout ce que vous devriez savoir à ce sujet est dans cet article.

Faites de même !

Ce qu’il faut c’est simplement quelques secondes pour envoyer un email à ses contacts.

Exemple de coupon / lien de parrainage sur Airbnb
Exemple de coupon / lien de parrainage sur Airbnb

De très beaux logements

Le plus grand atout de la plateforme Airbnb c’est surtout la beauté de ses logements.

C’est une vraie petite pépite pour avoir accès à de très beaux logements originaux et authentiques.

Vous savez ce que vous pourriez trouver ?

Des camping cars à louer pour faire le tour des Etats-Unis, une péniche à Paris pour une virée sur la scène, un appart à Dublin, un penthouse dans la Grande Pomme.

Des logements les plus atypiques !

Le processus de réservation est simple sur airbnb

Le roi dans ce domaine est Booking.com, mais Airbnb est plutôt pas mal non plus 😉

Le processus de réservation est très simple sur le site web de Airbnb, dans la mesure où il faut très peu d’étapes et de clics pour passer de la recherche d’une annonce, pour choisir un logement, à la réservation de l’appartement ou la maison via une carte bancaire, ce qui maximise les revenus et est donc un gage de réussite pour vous en tant que propriétaire hôte airbnb.

Mon avis sur les inconvénients de Airbnb

Ce que vous voyez n’est peut-être pas ce que vous obtenez

La réservation d’un logement avec Airbnb n’est pas comme réserver une chambre auprès d’une grande chaîne hôtelière, où vous avez une assurance raisonnable que les chambres d’hôtel seront similaires aux photos et au descriptif annoncés.

Les hôtes individuels créent leurs propres annonces, et certains peuvent être plus honnêtes que d’autres.

Cependant, les invités précédents publient souvent des commentaires sur leurs expériences, ce qui peut fournir un point de vue plus objectif.

A part avec plusieurs centaines d'avis, le voyageur n'est jamais vraiment sûr qu'un logement correspond parfaitement aux photos et au descriptif annonce. Je n'ai absolument rien contre l'annonce prise en exemple ici :) Simplement, 4 commentaires, cela peut être falsifié, et derrière la mention perle rare n'a plus de sens...
A part avec plusieurs centaines d’avis, le voyageur n’est jamais vraiment sûr que la sélection d’un logement correspond parfaitement aux photos et au descriptif annonce. Je n’ai absolument rien contre l’annonce prise en exemple ici 🙂 Simplement, 4 commentaires, cela peut être falsifié, et derrière la mention perle rare n’a plus de sens… (source airbnb)

Il existe toutefois de nombreuses techniques pour fausser les avis d’Airbnb. Je ne veux pas donner d’idées saugrenues aux esprits mal tournés, mais il paraît évident qu’une fausse réservation peut donner lui à des avis « amis » peut objectifs, et un hôte peut avoir plusieurs annonces pour le même bien de jongler de l’une à l’autre.

Ces éléments sont forcément classés dans la zone avis airbnb négatif. Il est tellement facile de trouver des chemins détournés…

C’est ce qui amène encore aujourd’hui de nombreux voyageurs à privilégier les chambres d’hôtel aux logements sur airbnb.

Des dégâts potentiels d’un logement loué avec Airbnb

Nous y revenons toujours et encore, mais le plus grand risque pour les hôtes est probablement que leurs biens immobiliers soient endommagés.

Bien que la plupart des séjours (l’immense majorité) se déroulent sans incident, les histoires de dégâts dans des locations Airbnb pullulent sur le web, comme ici ou là.

Comment donner un avis sur Airbnb ?

Vous pouvez le faire via une plateforme de notation « indépendante », comme Tripadvisor ou Trustpilot par exemple.

Pour cela il suffit de taper avis airbnb dans Google et vous avez quelques sites de notation de référence qui apparaissent. Privilégiez les premiers résultats, ce seront logiquement les plus lus…

Mais avouons le, les avis sur Airbnb ne semblent pas être la préoccupation première de l’entreprise, sinon ils auraient peut être réagi en voyant cette compilation de retours de mauvaise expérience avec airbnb :

La note de Airbnb sur le site Truspilot pourtant réputé fiable est quelque peu décevant... les commentaires laissent largement transparaître les arnaques à la location saisonnière et la sécurité
La note de Airbnb sur le site Truspilot pourtant réputé fiable est quelque peu décevant… les commentaires laissent largement transparaître les arnaques à la location saisonnière et la sécurité

Des dizaines de fêtards ont saccagé des maisons entières lorsque les hôtes d’Airbnb ont cru qu’elles étaient louées à une famille tranquille. Et c’est un exemple de mauvaise expérience parmi de nombreuses autres.

Un incident est ainsi resté célèbre à Cape Town, en Afrique du sud, mais aussi au Mexique et d’une manière générale cela se produit dans une grande ville.

Le programme de garantie d’accueil d’Airbnb, fournit une certaine assurance, mais il peut ne pas couvrir tout lors d’un dommage, comme l’argent comptant, les œuvres d’art rares, les bijoux et les animaux domestiques.

Les hôtes dont les maisons sont endommagées peuvent également subir des inconvénients considérables.

Un autre inconvénient majeur de Airbnb est qu’il n’est pas possible d’annuler une réservation. En plus avec l’incitation très forte à opter pour la réservation instantanée, il n’est quasiment plus possible pour un hôte d’exercer ce que l’on pourrait appeler un droit de réserve si il soupçonne que la personne qui va réserver est un mauvais locataire.

Des frais supplémentaires en veux tu en voilà

Airbnb impose un certain nombre de frais supplémentaires (tout comme, bien sûr, les chambres hôtels et autres fournisseurs d’hébergement).

Et ce, malgré une décision de la justice européenne qui a épinglé ces frais supplémentaires, et qui impose à Airbnb d’afficher le prix total de la réservation dès le premier contact avec le voyageur / locataire.

C’est inscrit dans les mentions légales du site web destinées à informer les propriétaires de logements sur Airbnb sur ces frais supplémentaires justement.

C’est un élément majeur et déterminant pour donner un avis airbnb négatif, d’autant plus que cela entraîne une concurrence quelque peu déloyale entre un hôte sérieux et transparent et le propriétaire louant un appartement qui est borderline et joue avec les limites du système.

L’archétype de ces frais supplémentaires, ce sont les frais de ménage.

Pour une annonce annoncée à 40€ en première page du site Airbnb, une fois cliquée, les frais additionnels s'ajoutent...
Pour une annonce annoncée à 40€ en première page du site Airbnb, une fois cliquée, les frais additionnels s’ajoutent…

Quel pourcentage prend Airbnb ?

De toutes façons, quoi qu’il arrive, les clients paient des frais de service de jusqu’à 20% en plus des frais de réservation, pour couvrir le support client d’Airbnb et d’autres services (la com).

Les prix s’affichent dans la devise choisie par l’utilisateur, à condition que Airbnb le permette. Les banques ou les émetteurs de cartes de crédit peuvent ajouter des frais s’il y a lieu pour conversion de devises.

Et, bien que la publication d’une annonce soit gratuite, Airbnb facture des frais de service d’au moins 3 % pour chaque réservation, afin de couvrir les frais de traitement de la transaction.

Mon avis sur Airbnb à ce niveau est que la statut de la location saisonnière s’était initialement positionnée sur un créneau low cost pour les propriétaires, mais que l’évolution va désormais fortement dans le sens inverse.

Vous pouvez comparer les commissions des différentes plateformes d’annonces de location saisonnière ici… et vous pouvez aussi comparer avec la commission pour louer en direct avec un site web personnel : 0€ 🙂

Un avis sur Airbnb entaché par les impôts, les taxes et une mauvaise image

Les hôtes louant un appartement ou une maison sont soumis à :

  • l’impôt sur le revenu de leurs locations
  • aux cotisations sociales.
  • à la CFE
  • à la taxe de séjour et de sa part additionnelle votée par le département et la région

Le statut LMP ou LMNP pour loueur en meublé profesionnel et loueur en meublé non professionnel, ainsi que l’abattement pour classement en meublé de tourisme vient amoindrir le choc.

Mais reste que l’aspect fiscal est toujours le moteur de toute décision en France, quel dommage.

Pour faciliter le suivi des revenus des propriétaires, les maires ont la possibilité de se faire transmettre par Airbnb la liste des propriétaires qui louent au moins un hébergement en courte durée sur leur commune.

Entre optimisation fiscale et délation..

Il faut bien reconnaître, et nous y participons en tant que propriétaires ayant réalisé un investissement locatif, que le monde d’Airbnb est un monde pragmatique, fait des levées de fonds de plusieurs dizaines de millions, d’optimisation fiscale et de grosses commissions.

L’entreprise de location courte durée prend au moins 11% de chaque transaction.

Pour les voyageurs, il ne s’agit certainement pas de « vivre comme un local », car plus de la moitié des propriétés sont des propriétés entières qui ne sont pas dans les centre villes, ce qui est donc au final, peu différent de séjourner dans un hôtel.

Il est également peu probable que vous rencontriez le propriétaire avant très longtemps, donc vous ne serez pas en mesure d’acquérir des connaissances locales poussées.

Airbnb n’est pas légal partout

Avant d’inscrire leurs annonces sur Airbnb, les hôtes potentiels doivent vérifier leurs règlements locaux pour s’assurer qu’il est légal de louer leurs propriétés.

Ainsi, Paris et Nice sont particulièrement restrictifs ainsi que d’autres agglomérations et métropoles. Voici un article de référence pour avoir les bases pour louer légalement sur Airbnb, ainsi que le guide complet de la réglementation de la location meublée.

Vérifiez la légalité de votre investissement immobilier locatif avant de vous lancer (règlement communal via le PLU ou le SCOT, règlement de copropriété et règlement sanitaire départemental)
Vérifiez la légalité de votre investissement immobilier locatif avant de vous lancer (règlement communal via le PLU ou le SCOT, règlement de copropriété et règlement sanitaire départemental)

Le règlement de votre copropriété peut également comprendre une clause d’habitation bourgeoise qui peut permettre de faire interdire la location meublée de courte durée dans l’immeuble.

Après les Superhost : les Megahost d’Airbnb

Avec des centaines de propriétés et l’arrivée de grands groupes, une nouvelle génération d’hôtes Airbnb révolutionne les fondamentaux de la plateforme de location saisonnière entre particuliers.

Etude de cas : Jan méga hôte airbnb aux états unis

Parmi les innombrables hôtes d’Airbnb, Jan se démarque. Il a été repéré dans un article que nous avons lu sur un site d’information américain (buzzfeed)

jan mega hote airbnb arnaque
Quelle réussite pour Jean, un nombre impressionnant d’appartements sur Airbnb et des commentaires hyper élogieux

La photo de profil de Jan montre un hôte tout à fait classique, cool, un homme avec des cheveux noirs et une femme avec des lunettes de soleil (d’ailleurs, aucune idée si Jan est l’homme ou la femme 😉)

Les commentaires sont élogieux

« Jan a confirmé ma demande dans les 10 minutes. Elle m’a installé dans un studio incroyable « , a écrit un locataire d’une propriété aux États-Unis

« Jan était communicatif et serviable, son appart est génial », a ajouté un voyageur dans un autre État.

Mais, si vous creusez un peu, vous vous apercevez que Jan est un homme occupé (ou une femme !).

En effet, cet hébergeur Airbnb a 1 083 propriétés répertoriées sur le site, un peu partout dans le monde.

Plus de 760 critiques ont été écrites sur ces propriétés, et elles sont généralement très positives.

Cette accumulation de commentaires positifs, suggère que Jan est plus qu’un simple investisseur immobilier locatif spécialisé dans la location saisonnière, mais bien un hôte typique.

Et il y en a beaucoup plus comme lui.. Ou elle. (c’est pratique quand même !)

Les Megahost sont-ils représentatifs de Airbnb ?

En tous cas, ils sont les visages d’un Airbnb en pleine évolution – celui qui s’éloigne de ses racines de partage, de communauté, et embrasse l’industrie de l’hôtellerie commerciale.

Prenez Clara, qui a 15 annonces, ou Benjamin qui en a 76. Inside Airbnb, un outil d’analyse activiste, a identifié plus de 100 hôtes sur le site qui ont chacun plus de 100 annonces. Parmi eux, 39 hôtes avec plus de 200 chacun.

Sur Paris, pas moins de 4 propriétaires ont plus de 100 appartements sur Airbnb

Il y a un onglet qui vous  permet de classer les hébergements Airbnb, en affichant uniquement ceux qui sont proposés par des multipropriétaires.

Les multipropriétaires sont nombreux a Paris en proportion de leur nombre dans le reste du monde

Ces hôtes multi propriétaires sont caractéristiques d’un vaste changement dans le fonctionnement d’Airbnb.

Alors que l’entreprise aime toujours à se décrire comme un espace convivial qui aide les touristes à se sentir à l’aise dans les vraies maisons, cf leur slogan « N’y allez pas. Vivez là-bas »

Lorsqu’ils lisent cela, les voyageurs ont des étoiles dans les yeux…. Mais Airbnb travaille dur en  coulisses pour « recruter » des hôtes à échelle industrielle sur la plate-forme.

Airbnb a d’ailleurs commencé à proposer des outils de gestion en masse pour aider de tels hôtes à gérer un grand nombre de propriétés, et leur a permis de synchroniser leurs propres bases de données avec les systèmes d’Airbnb.

Ces outils sont maintenant utilisés par les sociétés hôtelières, des gestionnaires immobiliers et une nouvelle génération d’entrepreneurs, pour commercialiser leurs propriétés disponibles, tout comme ils le font sur des sites comme Booking.com et TripAdvisor.

Les résultats parlent d’eux-mêmes.

D’après un voyagiste ayant pignon sur rue, il y avait seulement 1% des gestionnaires immobiliers qui ont utilisé Airbnb en 2012.

Ce taux est maintenant plus proche de 50%, croit-il.

Cela soulève une question intéressante pour Airbnb en tant que marque.

En effet, il y a un message qu’ils essaient de transmettre :  le partage de domicile, voyager comme un local, connaître la culture locale, rester dans une maison privée, mais en fait un pourcentage croissant d’inscriptions ne se font pas vraiment chez quelqu’un.

C’est un appartement qui ressemble à des milliers d’autres et qui est géré par une conciergerie ou une société hôtelière, avec un enregistrement à la réception.

Comment louer un appartement sur Airbnb ?

La vigilance et l’anticipation s’imposent, il n’y a pas que le simple calcul de la rentabilité nette et du cash flow qui sont importants pour un investissement locatif et pour devenir rentier !

Si vous êtes dans une grande ville, soyez d’autant plus attentif aux spécificités locales.

Regardez bien pour vous lancer ce guide complet et facile à suivre, ici.

En effet des hôtes louant un appartement, pourtant en toute bonne foi, on eu des visites quelque peu désagréables d’agents contrôleurs, comme vous pouvez le voir avec ce témoignage exclusif de l’une de nos lectrices lors d’un contrôle.

Airbnb a beau être un site fiable, la loi c’est la loi et le site ne vous protégera pas et pour éviter les mauvaises surprises…

De la même manière que vous savez que vous devez lire les mentions légales lorsque vous souscrivez un nouveau service, pour un investissement immobilier locatif type Airbnb, c’est la même chose, sauf que les mentions légales sont les différentes strates de réglementation auxquelles vous devez vous confronter avant de choisir un logement pour le rendre réservable sur Airbnb.

Soyez serein avec une étude de marché très fiable et ayez un avis fiable

Vous êtes libre d’utiliser le simulateur de rentabilité basé sur le Big Data.

Il vous permettra d’éviter de vous tromper de quartier, de bien immobilier ou simplement de business modèle.
En immobilier, les erreurs se paient pendant 20 ans et au même montant que les gains que vous aviez initialement espéré.

Essayez dès maintenant le simulateur de rentabilité et d’étude de marché.

Les Anti-Airbnb vont-ils gagner grâce au Coronavirus ?

L’effondrement de Airbnb signifie que les villes anti-airbnb peuvent essayer de reprendre le contrôle des appartements mis en location dans leur agglomération.

Pendant la crise du coronavirus, les hébergeurs se sont tournés vers la location longue durée de leurs appartements, mais personne ne sait comment ils réagiront au retour des touristes.

Les politiques anti-Airbnb essaient d’en tirer parti.

Airbnb a révolutionné les voyages et depuis sa création en 2008, des centaines de milliers de propriétaires ont utilisé la plateforme de réservation entre particuliers pour joindre les deux bouts, gagner leur vie et, dans certains cas comme la plupart des membres du Club VIP, faire un carton.

Mais tandis que les hôtes angoissent face à l’effondrement du secteur du tourisme et leurs pertes de revenus (aides disponibles ici), plusieurs municipalités se frottent les mains à la perspective de voir des milliers de locations saisonnières revenir sur le marché locatif traditionnel.

Avec des arguments jamais prouvés, les villes se plaignent que les locations courte durée, très rentables, ont fait augmenter les loyers et ont forcé les résidents à partir, avec pour conséquence que les entreprises locales n’ont plus assez de clients.

“Nous espérons voir un tiers, voire la moitié de ces meublés de tourisme devenir des appartements normaux mis en location à l’année au cours des trois prochaines années”, a déclaré Janet Sanz, maire adjoint de Barcelone.

Ian Brossat, l’adjoint au maire de Paris chargé du logement, et fer de lance anti-Airbnb s’est fait l’écho de ce constat. “Nous avons l’intention de saisir l’occasion pour reprendre le contrôle“, a-t-il déclaré.

Mr Brossat a déclaré que les annonces sur Airbnb s’étaient “effondrées” à Paris et que les hôtes n’avaient enregistré que 40 séjours auprès des autorités au cours des trois premières semaines d’avril, contre une moyenne de 1 210 par mois l’année dernière.

Airbnb réfute ces chiffres, préférant se concentrer sur l’offre plutôt que sur la demande (notons que Airbnb est en grande difficulté financière et propose désormais une offre de séjours longue durée)

Entre-temps, nous avons cherché des chiffres, car il faut être un peu sérieux quand même, la démagogie très peu pour nous.

Ainsi, un rapport d’analystes spécialisés dans les locations saisonnière, Transparent, donne des stats.

Ces données montrent une baisse d’environ 80% des réservations en France depuis le début du confinement pour cause de Coronavirus – COVID-19.

Personne ne s’attend à une reprise rapide du tourisme international, ce qui va d’ailleurs faire tomber la France de son piédestal de leader du tourisme mondial, au profit de la Chine.

Afin de limiter ou récupérer leurs pertes, certains propriétaires se tournent maintenant vers le marché de la location meublée classique à l’année, avec des centaines, voire des milliers, d’appartements proposés dans les villes en Europe pour des locations de courte durée allant jusqu’à un an, dans l’optique évidente d’une reprise en 2021 lorsque du recul aura été pris sur les impact de la pandémie et la durée du retour à la normal au niveau de l’avant.

Au passage, il s’agit d’une formidable opportunité pour tous ceux qui continuent à louer en courte durée avec une diminution forte de la concurrence et probablement de belles opportunités d’investissement locatif à faire.

Pour continuer dans les arguments étonnants, M. Sanz affirme “les locations de courte durée ne sont légales que pour les personnes qui doivent s’installer temporairement en ville pour y travailler.

Comme personne n’est autorisé à se déplacer à l’heure actuelle, ces locations sont probablement illégales”.

Bien entendu, il y a des centaines de milliers de personnes qui travaillent légalement et ont besoin de se déplacer pour leur travail (entretien des installations industrielles, soignants, etc…)

Barcelone est en guerre depuis longtemps avec Airbnb.

La ville compte 9 600 meublés de tourisme avec une licence officielle et des dizaines de milliers d’autres sans licence, ce qui a contribué à l’explosion du tourisme dans la ville depuis que la plateforme a commencé à proposer des annonces en 2009.

La plateforme de réservation en ligne est également accusée d’avoir fait augmenter les loyers dans la ville.

“Ce que les propriétaires d’appartements touristiques veulent maintenant, c’est de la stabilité, et ils peuvent l’obtenir avec des locations conventionnelles”, estime M. Sanz. “Bien sûr, ils gagneront moins que s’ils louaient aux touristes.”

La mairie de Paris, également opposée de longue date à l’expansion incessante de Airbnb, estime que la plateforme prive les habitants de la ville d’environ 30 000 logements utilisés exclusivement pour des locations touristiques de courte durée, et jusqu’à 25% des appartements des quatre arrondissements centraux.

Ian Brossat a déclaré au Journal du Dimanche que les autorités craignaient que certains hôtes à court d’argent louent leurs appartements pour se livrer à la prostitution ou à d’autres activités illicites, tandis que d’autres utilisent illégalement le nouveau type de contrat de location à moyen terme d’une durée de un à neuf mois et réservé aux étudiants et aux employés détachés ou suivant des cours de formation (le bail mobilité)

“La ville pourrait acheter certains de ces appartements et les rendre au marché locatif traditionnel”, a déclaré M. Brossat. “

Plusieurs centaines d’appartements dans le centre de Paris pourraient être concernés”.

On ne sait pas trop ce qu’il sous entend, si c’est vraiment acheter au prix du marché ou requisitionner… (ce qui serait bien sûr illégal dans les deux cas, une expropriation ne pouvant pas être justifiée par ces motifs)

Un schéma similaire est apparu à Dublin, où l’on estime à 9 400 le nombre d’appartements loués sur Airbnb.

Une semaine après le début des restrictions liées au Covid-19 à la mi-mars, 170 annonces de location longue durée supplémentaires dans le centre de Dublin ont été mises en ligne sur Daft.ie, le principal site web immobilier d’Irlande. La hausse s’est poursuivie, bien qu’à un rythme plus lent.

“Un petit changement, mais pas dramatique”, a déclaré Eoin Ó Broin, le porte-parole du Sinn Féin, un parti d’opposition, en matière de logement.

Toutefois, M. Ó Broin espère que cela sera l’occasion de faire appliquer la réglementation locale qui veut que les hôtes qui ont plus d’une propriété louée en courte durée doivent obtenir un permis de construire (un peu à la manière de la gestion de la location saisonnière à Nice)

Depuis le vote de cette réglementation l’année dernière, seule une poignée d’hôtes ont demandé un permis de construire et des milliers d’autres ne s’y sont pas conformés.

Ó Broin propose de rendre illégal pour Airbnb et les agence immobilières de faire de la publicité pour des appartements non conformes, et d’imposer des amendes.

Airbnb est optimiste quant au défi qu’elle doit relever.

Dans une déclaration, un porte-parole a déclaré :

“Aujourd’hui, il y a plus d’annonces sur Airbnb qu’il y a un an et notre plateforme continuera à être une bouée de sauvetage économique pour les hôtes à l’avenir.

Nous constatons déjà des signes encourageants de croissance des voyages intérieurs et le nombre de séjours de longue durée sur Airbnb a presque doublé.

Nous continuerons à travailler avec les villes pour faire en sorte que tout le monde profite des voyages avec Airbnb, sur la base de notre expérience de collaboration avec plus de 500 gouvernements et organisations à travers le monde”.

Néanmoins, la société Airbnb a licencié 1 900 personnes, soit environ 25% du total de ses employés.

Ce qu’il faut savoir avant de s’engager avec Airbnb

Il faut savoir que les annonces faites à l’étranger ne sont pas automatiquement traduites.

Ce qui est un petit désavantage, mais par contre, vous avez la possibilité d’appuyer sur la section « traduire cette annonce en français » et traduire les commentaires également.

Les rubriques d’inspiration ont également des sections en langue anglaise ! On les retrouve dans « Wishlist populaire ».

Aussi, pour être parfaitement à l’aise, il est indispensable de savoir gérer les réseaux sociaux et les concepts tendance 2019.

La plateforme est certes intuitive et agréable, mais si vous n’avez pas une maîtrise des outils du web, vous allez un peu vous perdre !

Les conseils à prendre en considération

Lorsque vous vous apprêtez à faire une réservation, il faut que vous lisiez bien l’annonce, ainsi que les caractéristiques du logement et les conditions indiquées par le locataire.

On parlera surtout des conditions d’annulation, qui sont spécifiques à chaque logement.

Aussi, il est recommandé de dialoguer avec le proprio avant de se lancer dans une réservation.

Pour effectuer des transactions, n’oubliez pas de passer par l’interface du site.

En cas de litige, les preuves seront facilement récupérables et négociables.

Il faut aussi savoir que les frais de réservation sont inclus dans le prix total de l’hébergement.

Le règlement se fait auprès d’Airbnb qui se chargera de remettre l’argent à l’hôte au début du séjour.

Une assurance personnelle est recommandée, car nous ne sommes pas à l’abri d’accident.

Elle peut être incluse dans les services bancaires ou la complémentaire santé.

Les meilleurs bons plans Airbnb

Devenir Propriétaire Airbnb ? 5 étapes et 5 Indispensables (en 2021)
Le grand avantage d’Airbnb sur ses concurrents tient à la garantie hôte

Tout d’abord, Airbnb vous donne la possibilité de trouver des logements accessibles aux personnes à mobilités réduites.

Pour ce faire, le site a décidé de collaborer avec Handicap international.

Le but est d’augmenter au maximum l’offre de ce type de maisons !

Il vous sera possible de réserver un restaurant dans les plus grandes villes américaines et prochainement dans le reste du monde.

Afin de garantir cette prestation, Airbnb s’associe avec la plateforme Resy.

Vous aurez accès à plus de 650 restaurants.

Les autres atouts ? Une fonctionnalité qui s’appelle Trips et qui permet à la plateforme de se rapprocher du statut d’agence de voyages virtuelle.

En plus de favoriser la réservation de logements, il sera possible de réservation par thème dans un onglet appelé « Expériences ».

L’application propose aussi une section guide de voyages dénommée Lieux où vous pourrez voir les recommandations sur le pays.

Savez-vous que les hôtes Airbnb français auront maintenant l’esprit tranquille s’ils veulent arrondir les fins de mois ?

La garantie responsabilité civile Hôtes est maintenant disponible en France et dans 15 autres pays.

Cette assurance permet de couvrir les éventuels dégâts ainsi que les petits accidents.

Comment éviter les mauvais locataires

Il n’est pas rare de prendre conscience que certains biens locatifs sont saccagés par les locataires ou d’autres cas où les hôtes se font arnaquer par ses invités.

Jetez un coup d’oeil aux commentaires des hôtes

Cette fonctionnalité est très utile pour les propriétaires. Avant chaque confirmation de réservation, vous pouvez jeter un coup d’œil  aux commentaires que font les hôtes qui ont déjà hébergé votre futur locataire.

Les notes mis par les hôtes vous donneront sûrement d’idées sur le fait de confirmer ou pas la réservation.

Autre conseil

  • Prendre contact avec votre future locataire

Cela pourrait vous aider en lui posant quelques questions évidentes, comme la raison de son voyage, le nombre de personnes avec qui il va venir, l’heure du check in. Cela vous rassurera plus et évitera les mauvaises surprises à son arrivée.

  • Côté profil sur Airbnb

Vérifiez si la personne a bien renseigné son profil de locataire, cela prouvera qu’il est sérieux. En plus du photo de profil, a-t-il donné les informations que la plateforme demande.

  • Ses recommandations:

Comme tous clients, votre futur locataire a sûrement ses propres recommandations. Ces informations vous aideront à savoir si votre bien locatif ou vos services lui conviendront ou vice versa.

La location courte durée est elle un bon investissement ?

L’un des principaux avantages de l’investissement dans les locations de vacances est que vous pouvez gagner davantage de revenus locatifs en tant qu’investisseur immobilier débutant. … Pendant ces périodes, vous aurez l’occasion de pratiquer des tarifs de location élevés en raison de la forte demande. Les revenus locatifs que vous percevez vous aident à payer l’hypothèque et les autres dépenses liées à l’investissement immobilier.

Les locations saisonnières s'autoifinancent elles ?

Comme vous pouvez le constater, il est tout à fait possible de trouver une location de vacances qui peut générer un flux de trésorerie positif.
Que vous ayez l’intention de l’utiliser strictement comme un investissement locatif ou comme une résidence secondaire occasionnelle, une location de vacances peut certainement s’autofinancer si vous respectez les conseils de Eldordo Immobilier

Dois-je acheter une propriété à louer près d'une plage ?

L’achat d’une maison en bord de mer peut apporter un excellent retour sur investissement, une source de revenus fiable et l’accès à un lieu de vacances agréable. De nombreux investisseurs achètent des maisons en bord de mer qu’ils louent ensuite pendant les périodes de forte affluence touristique.

Dois-je acheter une maison principale ou investir ?

Oui, vous pouvez peut-être emprunter de l’argent à des taux d’intérêt bas pour acheter un bien immobilier. Mais si vous n’avez pas une grosse somme d’argent à mettre de côté pour un acompte, investir votre argent et voir votre épargne fructifier pourrait être une meilleure option pour l’instant.

Quels sont les inconvénients de Airbnb ?

Le plus grand risque pour les hôtes est probablement de voir leur propriété endommagée. Si la plupart des séjours se déroulent sans incident, on raconte que des maisons entières ont été saccagées par des dizaines de fêtards alors que les hôtes Airbnb pensaient louer à une famille tranquille.

Peut-on se faire arnaquer par Airbnb ?

Bien qu’Airbnb ne communique pas publiquement le pourcentage exact d’annonces frauduleuses sur son site, la société affirme que les problèmes de fraude « sont incroyablement rares » parmi les 2 millions de personnes qui séjournent chaque nuit sur Airbnb.

Airbnb est fiable et sûr ?

Bien qu’Airbnb n’ait pas de protections qui reproduisent l’assurance du voyageur, il a mis en place certaines dispositions pour essayer d’assurer la sécurité et la satisfaction des invités. Comme la qualité des hôtes repose sur leurs évaluations, les clients sont encouragés à ne réserver qu’auprès de propriétaires avec de bons commentaires.

Comment éviter de se faire arnaquer sur Airbnb ?

Pour éviter de se faire arnaquer, il est recommandé aux voyageurs de se méfier des annonces dont les commentaires sont peu nombreux, des descriptions courtes ou des photos en nombre limitées. Si une annonce fait l’objet de plusieurs alertes annulation, cela constitue également un signe d’arnaque probable. Et il ne faut tout simplement pas croire une affaire incroyable.

Airbnb est il un site fiable et sûr ?

Bien qu’Airbnb n’ait pas de protections comme une assurance du voyageur, il a mis en place certaines dispositions pour essayer d’assurer la sécurité et la satisfaction des invités. Comme la qualité des hôtes repose sur leurs évaluations, les clients sont encouragés à ne réserver qu’auprès de propriétaires avec de bons commentaires.

Comment éviter de se faire arnaquer sur Airbnb ?

Pour éviter de se faire arnaquer, il est recommandé aux voyageurs de se méfier des annonces dont les commentaires sont peu nombreux, des descriptions courtes ou des photos en nombre limitées. Si une annonce fait l’objet de plusieurs alertes annulation, cela constitue également un signe d’arnaque probable. Et il ne faut tout simplement pas croire une affaire incroyable.

Qu'est ce que : hidden by airbnb ?

Airbnb bloque tous les sites web, numéros de téléphone et e-mails des espaces publics sur les annonces parce qu’ils ne veulent pas que les clients puissent réserver la chambre en dehors de la plateforme Airbnb. L’hôte et l’invité peuvent communiquer librement par message privé et écrire des numéros de téléphone, des sites web etc… Lorsque l’algorithme trouve quelque chose qui pourrait être un numéro de téléphone ou un site web, il le bloque. Des mots comme facebook, gmaps ou google sont également cachés par Airbnb.

Qu'est-ce qui peut vous faire bannir de Airbnb ?

Vous savez déjà qu’Airbnb peut suspendre votre compte si vous avez « matériellement enfreint » ses conditions. Cela inclut la violation de ses conditions de paiement, de ses politiques ou normes, ou de ses lois, règlements ou droits de tiers applicables.

En conclusion, quel est votre avis sur Airbnb ? si je vous dis « testez airbnb », que répondez vous ?

Si vous avez un avis positif, dites « oui » dans les commentaires ci-dessous

Si vous avez un avis négatif, dites « non » dans les commentaires ci-dessous

Cela m’aidera à savoir comment je peux vous aider au mieux dans vos objectifs de réussite

Bonus Gratuit : Débuter avec Succès sur Airbnb (Guide Complet utilisé par 3 700 propriétaires)(guide facile et rapide)

4.1/5 - (11 votes)

Pierre

Pierre est ingénieur agronome spécialisé dans l'aménagement du territoire (INA ENSA A), et urbaniste. Investisseur immobilier dans la location meublée courte et longue durée, il est passionné pour aider les propriétaires au quotidien. Il est l'auteur du Best Seller "Airbnb Master : les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée" et collabore avec de nombreux médias (Capital de M6, Le Monde, Le Parisien, Le Petit Futé...) Surtout, Pierre est à votre disposition pour échanger sur vos difficultés, laissez un commentaire !

27 réponses

  1. Stéphanie dit :

    Bonjour,
    Je constate que je suis loin d’être la seule hôte qui en a ras-le-bol du manque d’assistance d’Airbnb.
    En tant qu’hôte Airbnb, j’ai vécu une expérience extrêmement traumatisante avec des « clients » qui m’ont pourri la vie pendant les 4 jours de leur séjour. J’ai fini par rembourser sans frais les jours restants pour qu’ils s’en aillent – l’appartement est dans ma maison, nous devions cohabiter et ils ne respectaient pas les règles de la maison, et surtout ils ne cessaient de critiquer violemment l’appartement et moi-même.
    Qu’a fait Airbnb lorsque j’ai rédigé une évaluation expliquant ce qui s’était passé ? Ils l’ont supprimée au motif que j’avais mis le nom complet du client – l’évaluation est sur son profil où figure son nom !!! Et prétexte l’automatisation du système pour me refuser d’en réécrire un autre. Ces clients m’ont mis 2/5 et Airbnb me refuse tout droit de réponse. J’ai saisi la CNIL pour non-respect de mon droit de réponse. Airbnb s’est même permis de supprimer certains échanges dans lesquels j’informais son personnel de mon état de stress dû à la situation. Airbnb était mon seul revenu à cause du covid et depuis cet évènement j’ai désactivé mon annonce et j’ai peur de recevoir de nouveaux clients. Zéro support !
    Voici le commentaire qu’on me refuse de laisser – cette fois j’ai enlevé le nom complet de la cliente, elle-même hôte à Marseille (ça donne envie !!!)
    « Je dirai peu de choses, n’ayant pas envie de me replonger dans la négativité de ce qui a été le pire séjour depuis que je suis hôte Airbnb. Cette famille, composée de 3 générations, n’a pas aimé mon logement. Elle en a le droit, on ne peut pas toujours faire l’unanimité, mais il y a une façon de le dire et surtout de se comporter. D’autant que l’appartement est situé dans ma maison. On est sensés cohabiter… Alors que l’arrivée s’était extrêmement bien passée et que le courant semblait être bien passé avec les deux couples, dès la nuit-même lorsqu’ils m’ont réveillée au milieu de la nuit en allumant les gros spots lumineux extérieurs, je n’ai eu aucune réponse ni excuse lorsque j’ai demandé à ce que l’autre lumière soit utilisée. Le lendemain, j’ai eu droit lors de ma visite pour m’assurer que tout allait bien, à des visages mécontents, des bonjours du bout des lèvres, aucune réponse de la part du père puis à 20 bonnes minutes de plaintes diverses et variées, dont certaines auraient pu/dû être signalées dès l’arrivée… J’ai essayé à plusieurs reprises de « calmer le jeu », achetant un rideau de douche et un égouttoir de cuisine neufs, leur disant à nouveau qu’ils pouvaient venir directement me voir plutôt que de communiquer via le site d’Airbnb. Le 2ème soir, alors que Mme M. s’agaçait à nouveau dans un message Airbnb parce qu’elle voulait faire une lessive immédiatement – 20h et j’étais en plein repas… Je lui rappelais une fois de plus qu’ils avaient le droit de ne pas aimer mon logement mais que pour le bien-être de tous, il serait bon que nous communiquions en direct et y mettions tous du nôtre… Pas d’autre réponse que « j’ai mis le linge ». Bref, je passe sur le refus de suivre les quelques règles de bien-vivre en communauté et dans le voisinage. J’ai même fini par leur dire de faire ce qu’ils voulaient. De toute façon, ils ne voulaient rien écouter et tout était sujet à discussion et négativité. La cohabitation étant absolument impossible, il n’y avait que deux solutions : plus aucun contact entre nous jusqu’à la fin de leur séjour, ou leur déménagement. Ils ont pour mon plus grand bonheur opté pour cette dernière solution. Pour ma part, la famille M. n’est plus la bienvenue dans mon logement. »

    • Pierre dit :

      Bonjour
      Merci pour votre message et pour votre intérêt
      C’est un gros piège, de citer un nom car cela contrevient à la politique de airbnb et donc ils suppriment le commentaire
      Je vous conseille de ne pas en tenir compte, de répondre au commentaire 2 étoiles sans agressivité et bienveillance, en expliquant aux futurs locataires qu’il s’agissait d’un cas particulier.
      Et cela va repartir, ne vous inquiétez pas
      A très vite

  2. Jérôme dit :

    Airbnb refuse de m’indemniser suite à un vol de vêtements par mes locataires pour près de 1000€

    Bonjour à tous,
    J’attire la vigilance de tous les propriétaires qui songent à louer leur appartement sur Airbnb en pensant être protégé par l’assurance Airbnb en cas de vol de matériel dans leur appartement. J’utilise Airbnb depuis plusieurs années, comme voyageur et comme hôte. J’ai même atteint le statut de « Super Host » grâce à des très bonnes notes de nombreux voyageurs à qui j’ai loué mon appartement. Malheureusement, cet été un locataire a abusé de ma confiance et a volé pour près de 1000€ de vêtements qui étaient dans mon appartement. J’ai immédiatement suivi la procédure d’indemnisation prévu par Airbnb dans ce genre de situation. J’ai porté plainte et ai fourni tous les justificatifs des vêtements volés. Mais Airbnb a fait trainer la procédure pendant des mois jusqu’à ne plus donner de réponse. 5 mois après Airbnb me répond que je n’ai pas respecté le délai de 30 jours pour fournir certains éléments alors que c’est eux qui ont tardé à me demander certains documents. Il semblerait que leur système soit pensé pour décourager tout propriétaire de se faire indemniser ou pour trouver des prétextes pour éviter de vous indemniser si jamais vous auriez le courage d’aller jusqu’au bout de la procédure.
    Au final je me sens doublement abusé : d’une part par un locataire peu scrupuleux mais surtout par Airbnb qui fait croire aux propriétaires qu’ils peuvent louer leur appartement en toute confiance alors que l’assurance Airbnb est une pure arnaque.
    Pensez-y à deux fois avant de louer votre bien via Airbnb …

  3. Perrin dit :

    Bonjour,
    Ne propose aucun remboursement,AIRBNB arnaque sa clientèle pour récupérer de l’argent.Lurdes au Portugal ne rembourse pas, elle préfère escroquer ses clients.

  4. K F dit :

    Pour ma part, #airbnb n’aide pas ses utilisateurs.
    – un voyageur dessine sur mes murs
    – Airbnb demande de régler ça a l’ambiable
    – le voyageur refuse de payer donc je porte plainte, preuves à l’appui
    – Airbnb me dit que le délai est dépassé (car j’ai suivi leur recommandation d’essayer a l’amiable)
    Ils me disent, uniquement à base de messages automatiques (ce qui montre leur dévouement…) Qu’ils ont mené l’enquête « avec soin ».
    Pourtant ils ne m’ont jamais demandé le message du voyageur qui dit explicitement que son enfant a dessiné sur le mur mais qu’il refuse de payer.

    J’avoue qu’il vaut mieux croire un nouvel utilisateur qui crée des problèmes dès son premier voyage plutôt que quelqu’un qui gère 100 reservations / an sans problèmes….

    Donc pour prendre 15-20% des frais de réservations (2000-2500€/an), ils sont bien là…. Mais pour aider leurs clients, il n’y plus personne.

    Allez… On va chercher un locataire fixe vu que le seul avantage d’airbnb n’existe pas en réalité !

  5. Anne dit :

    J’espère que Airbnb va se casser la figure très rapidement. Ce modèle économique promeut toujours moins de services ou le service de plus en plus médiocre. Les gens s’habituent au service plancher, les jeunes désargentés n’ont jamais connus le vrai service. Vive les hôtels, le professionnalisme d’accueil !

    • Pierre dit :

      Merci pour votre témoignage
      Toutefois clairement nous ne fréquentons pas les mêmes établissements et pour ma part c’est la médiocrité des hôteliers qui a conduit à l’essor si facile de Airbnb en France…

  6. sophie dit :

    J’ai un T2 à la Réunion, que je loue pas mal avec Airbnb ou le bon coin. Service client agréable et réactif, jamais eu de problème.
    Par contre, Booking, une catastrophe aussi bien pour le louer que pour les joindre, sans parler du règlement versé que le 16 du mois suivant, contrairement à Airbnb qui règlent le lendemain de l’arrivée.

  7. stéphane dit :

    Bonjour
    Je déconseille fortement de tenter de réparer de « petits » problèmes en passant par le système de caution d’airbnb : vous êtes incité à contacter le locataire pour négocier avec lui. Autant dire que le risque d’un impact négatif sur la note est très grand ! (autrement dit si vous voulez lui faire payer l’aspirateur qu’il a cassé il y a peu de chance qu’il soit d’accord mais en plus vous aurez un commentaire désastreux). Si gros dégâts, ça vaut sans doute la peine

    • Pierre dit :

      Oui c’est très pénalisant comme système.
      Airbnb a de plus en plus tendance à considérer que ses uniques clients sont les locataires .
      Ils considèrent les propriétaires comme de ms prestataires que l’on peut changer …

  8. Del Priore dit :

    Je loue depuis plusieurs années avec Airbnb et maintenant que je suis l’équivalent d’un LMP en Grèce , aussi un peu sur Booking. Malgré que louer sur Airbnb est de plus en plus contraignant ( prix, changement des conditions permanent, réservation instantanée imposée, algorithme opaque etc…), pour moi ce site reste leader . J’ai eu ma villa transformée en salle de shoot par des jeunes toxicomanes, et ayant signalé le problème avant pendant et après, après des nombreux mails et échanges avec plusieurs équipes , j’ai reçu 4000 euros de remboursement sur les 5000 qui m’avait coûté la remise en état de la villa en seulement 3 jours en pleine saison ( fin juillet). C’est sur ce type d’accident choque et donne encore plus la rage concernant la resa instantanée mais Airbnb a été là pour m’aider après . Je tenais juste à signaler que en cas de gros et véritables pépins ils sont là eux.

    • Pierre dit :

      Merci c’est vraiment intéressant d’avoir votre retour suite à cette mauvaise expérience.

      Je suis ravi d’entendre que l’on peut compter sur airbnb en cas de gros problème .

      Par ailleurs pouvez vous me dire comment fonctionne le système grec equivalent à celui de louer en meublé en France et Belgique ?

      A tres vite

  9. Gwenaele dit :

    Bonjour Pierre et bonjour tout le monde.
    Notre expérience ave Airbnb est bonne pour le moment, on ne loue quasiment que par leur intermédiaire, un peu avec Booking également. Etant novices dans la location saisonnière pas de site internet pour le moment mais en projet :). Nos logements sont des studios donc petits et nous sommes sur place ça aide à rester plus ‘serein’. D’ailleurs nous avons loué pour le 31 décembre et les deux studios sont occupés…affaire à suivre… Merci Pierre pour toutes ces informations et de très bonnes fêtes à tous.

  10. Frédérik dit :

    Perso je suis, pour l’instant, satisfait de Airbnb contrairement à Booking ! Seul bémol avec Airbnb, c’est qu’il est très difficile de les contacter ! Il m’est arrivé de mettre 10 jours avant de les avoir ! Booking est beaucoup plus facile à avoir au tél !
    Petite question à Pierre ou aux internautes, j’ai été contacté par Homerez et belvilla. Qu’en est il de ces 2 plateformes ??? Je n’ai pas donné suite car les critiques sont assez mauvaises ! Des news Pierre ?
    Bonnes fêtes de fin d’année !

  11. Kévin dit :

    (en passant, super blog, une mine d’or d’informations merci pour tout !)

    de mon coté je suis très content d’airbnb, ayant 3 appartements sur le site ça tourne bien, tout est clair et le site évolue très souvent, déjà eu affaire a plusieurs fois au service client d’airbnb et à chaque fois c’était top !
    le jour et la nuit par rapport à booking, ou les seuls informations que je recevais par mail c’était à chaque fois l’augmentation des frais :D. et effectivement je trouve que booking en soit à part le référencement ils ne servent à rien… résultat je suis pour le moment exclusivement sur airbnb, le coté jeune aidant 🙂

    joyeuses fêtes tout le monde !

    • Pierre dit :

      Hello Kevin,

      merci pour votre intérêt !
      en plus je suis ravi d’accueillir ici un pro airbnb, ça nous change un peu 🙂

      Je suis enchanté que vous louiez bien via cette plateforme

      En fait vous louez quasi uniquement avec Airbnb ?
      Au niveau des tarifs, vous trouvez que vous pouvez proposer aussi cher que ce que vous souhaiteriez ?

      A très vite

  12. Thierry et Dominique dit :

    Super article qui reflète la réalité. Nous n’utilisons Airbnb que pour « boucher les trous « . Il nous semble qu’en cas de dégâts, Aibnb ne nous sera d’aucun secours.

  13. Floraa dit :

    Hello Pierre.
    Airbnb bien pratique jusqu’à ce que tu es des soucis avec les locataires. J’ai récupéré un appartement sans dessus dessous alors que c’était une nuit avec une promo à Moitier prix. Il manquais quelques trucs et surtout cetait un bordel monstre.
    Même avec facture de ménage aucun remboursement possible apparament ça n’est pas prix dans leur assurance. J’ai juste pu avoir 11€ pour le poêlons au raclette qu’il m’ont brûlé et le briquet qu’ils ont embarqué. Ridicule. En sachant qu’il a fallu le double du temps pour remettre l’appartement en ordre …

    • Pierre dit :

      Hello

      merci pour ton commentaire et ton retour d’expérience, même si c’est suite à une mauvaise expérience sur airbnb

      Il semble que l’assurance proposée par la plateforme joue plus facilement si l’affaire est médiatisée…

      et oui, souvent, souvent, ce sont les clients qui louent le moins cher qui dégradent le plus
      encore un paradoxe !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.